Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Le printemps des elfes – Le petit Gnouf

Le printemps est de retour dans la forêt des Gnoufs! Mirabelle invite le petit Gnouf à aller visiter le Jardin des elfes. C'est là que les deux amis font la connaissance d'Éliade. La princesse des elfes s'apprête à ouvrir ses ailes pour la première fois et à s'élancer dans le vide! Sauf que… elle a peur de tomber du haut du ciel. Le petit Gnouf et Mirabelle pourront-ils aider la princesse des elfes à voler?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux, Éliade, princesse des elfes, qui hésite à prendre son premier envol du haut du ciel de peur d'échouer, le petit Gnouf et son amie Mirabelle, petites créatures vivant dans la forêt des Gnoufs, qui inspirent la princesse et l'encouragent à surmonter son défi; personnages secondaires, le roi et la reine, parents d'Éliade, qui appuient et admirent les efforts de leur fille, ainsi que les autres elfes habitant le Jardin des elfes.

    « Le petit Gnouf et Mirabelle découvrent une ravissante créature cachée sous une fleur. C'est Éliade, la princesse des elfes.
    – Que fais-tu là? demande le petit Gnouf.
    – J'attends l'heure du grand moment important, répond Éliade en reniflant.
    – Le grand moment important? Qu'est-ce que c'est? demande à son tour Mirabelle.
    – Je vais ouvrir mes ailes pour la première fois. »

    « Comme tous les Gnoufs de la forêt des Gnoufs, le petit Gnouf et Mirabelle ont pour mission d'emmieuter le monde. Ils savent réparer les nuages, soigner les oiseaux blessés et même raccrocher dans le ciel les étoiles tombées. »

    « Elle regarde devant elle, autour d'elle, puis en bas.
    – Oh! C'est haut! s'écrie-t-elle apeurée.
    – Ne crains rien, tes ailes te porteront, la rassurent le roi et la reine.
     

  • Intrigue simple et émouvante; péripéties qui s'organisent autour d'un défi à surmonter, poussant le lectorat à réfléchir sur l'importance de la persévérance et de l'entraide; sujet apte à intéresser le lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., elfes, princesse, anxiété, persévérance, courage, collaboration, réussite).

    « Seuls Mirabelle et le petit Gnouf peuvent entendre le cœur de la princesse des elfes qui cogne très fort. Éliade ferme les yeux et prend une grande inspiration. Pendant un long moment, on dirait qu'il ne se passe rien. Et soudain, deux ailes délicates se détachent de son corps menu. De magnifiques ailes mauves et dorées qui scintillent sous le soleil. »

    « La princesse des elfes obéit. Ses ailes battent de plus en plus rapidement. Mais le vide sous elle paraît si immense qu'elle hésite encore. Éliade regarde devant elle, autour d'elle, puis en bas. Ses yeux se posent finalement sur le petit Gnouf.
    Le petit Gnouf offre alors à la princesse des elfes son sourire le plus radieux, le plus joyeux, le plus chaleureux. Il sourit de tout son cœur. »

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs douces, s'étalant sur les deux pages; utilisation fréquente de plans rapprochés, révélant les traits expressifs des personnages; scènes printanières détaillées qui situent le lectorat dans le lieu de l'action, facilitant ainsi la compréhension du texte.
  • Caractères d'écriture noirs ou blancs, le texte étant parfois intégré aux illustrations; police de caractère adaptée au lectorat visé; présence d'éléments graphiques facilitant l'interprétation de l'œuvre (p. ex., trait, italique, points de suspension, majuscule).
  • Mise en page dégagée allouant beaucoup d'espace aux illustrations; textes de 2 à 15 lignes disposés à des endroits variés sur la page.
  • Dimensions : 26 cm x 26cm; couverture rigide, papier glacé.

Langue

  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., étoile, printemps, princesse, papillon, parents) et de certains mots plus complexes (p. ex., s'immobilisent, inspiration, scintillent, lueur d'espoir, gracieusement) permettant d'enrichir le vocabulaire du lectorat visé; présence de quelques mots inventés, ajoutant un brin d'humour au récit (p. ex., youpélalilé, s'il-te-plaît-beaucoup).
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de nombreuses phrases à construction particulière, favorisant une lecture dynamique; divers types et de formes de phrases (p. ex., déclarative, négative, interrogative), généralement courtes, contribuant à la lisibilité de l'œuvre.

    « – Petit Gnouf! Petit Gnouf! Viens! Vite!
    – Que se passe-t-il Mirabelle? Est-ce qu'une étoile est tombée du ciel?
    – Non. Regarde. Une fleur!
    – Oh! Le printemps est arrivé! Youpélalilé! s'écrie le petit Gnouf. »

    « Deux minuscules larmes glissent sur les joues de la princesse des elfes. Elle a honte de décevoir ses parents et ses amis. Honte de manquer de courage pour voler comme les autres elfes. »
     

  • Emploi de procédés stylistiques (p. ex., interjection, structure répétée, énumération, comparaison, redondance) et de nombreux passages descriptifs qui enrichissent le texte et permettent d'apprécier le style de l'auteure.

    « – Comme c'est beau! s'exclame Mirabelle.
    – Huuummmm! Et ça sent bon. »

    « Les elfes retiennent leur souffle, les fleurs s'immobilisent, les oiseaux et les cigales cessent de chanter. »

    « Éliade tremble comme une feuille sous le vent.
    – Elle a trop peur! souffle Mirabelle.
    – Oui. Elle a très beaucoup trop peur, dit le petit Gnouf. »

    « Éliade danse dans le ciel avec les papillons, salue la grenouille du ruisseau puis la libellule sur un roseau. Elle caresse les fleurs au passage et vient se poser gracieusement sur la mousse à côté de Mirabelle et du petit Gnouf. »
     

  • Prédominances de séquences dialoguées entrecoupées de séquences descriptives, permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l'action et de s'immiscer dans l'esprit de la princesse Mirabelle.

    « – Je vais ouvrir mes ailes pour la première fois. C'est un beau grand moment très important. Sauf que…
    – Continue…, l'encourage Mirabelle.
    – Je ne suis pas sûre de savoir voler. J'ai peur de tomber du haut du ciel.
    – Oooooh! Je comprends, dit le petit Gnouf. »

    « Mais comment peuvent-ils aider un elfe à voler? Mirabelle a une idée.
    – Observe le papillon, Éliade. Regarde bien. Il va te montrer!
    – C'est facile, ajoute le petit Gnouf. Le papillon ouvre bien grand ses ailes, puis il les agite.

    « Un cri jaillit tout à coup dans le silence.
    – Vas-y Éliade! N'aie pas peur. Tu es capable.
    C'est le petit Gnouf. La princesse des elfes l'a entendu. Une lueur d'espoir s'allume en elle. Tous les regards sont tournés vers le petit Gnouf qui rougit jusqu'au bout de ses grandes oreilles. »

Pistes d'exploitation

  • Lorsque la princesse des elfes tente de voler pour la première fois, le petit Gnouf l'encourage en s'écriant : « Vas-y Éliade! N'aie pas peur. Tu es capable. ». Demander aux élèves s'ils croient que ce genre d'encouragement aide à surmonter des défis dans la vie et les inviter à en donner des exemples (p. ex., lors d'une course, lors d'un travail difficile, lorsqu'on apprend à patiner).
  • Dans le conte, l'auteure dit que les Gnoufs « ont pour mission d'emmieuter le monde ». Demander aux élèves de suggérer des moyens qu'ils pourraient prendre pour rendre leur monde meilleur (p. ex., consoler quelqu'un qui pleure, respecter l'environnement, éviter les batailles).
  • Demander aux élèves de former des groupes de deux et de créer une saynète où un des personnages doit surmonter un obstacle et l'autre l'encourage à réussir. Leur proposer d'y intégrer l'expression « Vas-y! N'aie pas peur! Tu es capable! ». Inviter chaque équipe à présenter son scénario au groupe-classe.
  • Demander aux élèves d'identifier des signes du printemps, en se référant à l'œuvre et en s'inspirant de leur vécu. Leur proposer de s'inspirer de leurs réponses pour réaliser une peinture murale du printemps.

Conseils d'utilisation

  • Lire avec les élèves les dédicaces de l'auteure et de l'illustratrice précédant l'œuvre.
  • Inviter les élèves à lire une autre œuvre de la même collection, La magie de l'hiver, dont la fiche descriptive se trouve dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : 1, 2, 3… Géant!, La boîte à courage.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Pinky Dinky Doo, La première idée géniale de Pinky.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Devine combien je t'aime, Odeurs de printemps.