Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Quelle salade!

Eva a une tête de linotte. Mais sa grand-mère Didile, ça ne la dérange pas, elle, qu’elle ait une tête de linotte. Elle lui raconte des histoires qu'elle invente et ensuite elle les lui dessine. Aujourd'hui, tous leurs amis sont venus manger avec elles. Elles leur ont servi une salade, mais quelle salade!

(Adapté du site de l’éditeur.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux, la narratrice, petite fille nommée Eva, qui adore aller chez sa grand-mère bien aimée, et Didile, grand-maman d’Eva, qui lui raconte et lui dessine des histoires farfelues, et lui montre à cuisiner; personnages secondaires imaginaires, le lion, les lapins et le poussin, qui font partie de l’histoire que raconte la grand-mère.

    « Je vole sur le chemin qui me mène chez Didile, ma grand-mère. J’ai tellement hâte d’arriver! » 

    « – Oh Didile, cette histoire me donne faim!
    – Viens Eva, nous allons nous aussi préparer une salade. »
     

  • Intrigue simple et amusante, qui met en valeur le besoin de chacun de se sentir aimé et l’importance de nourrir l’estime de soi; sujet apte à susciter l’intérêt du lectorat visé de par les illustrations à caractère ludique et le thème exploité (p. ex., complicité entre grands-parents et enfant, acceptation des différences, humour, amour, histoire, imagination, recette).

    « – Il y en a ici!
    – Quoi? Il y a des lions?
    – Eva! Les dents-de-lion sont des plantes!
    Et c’est nous qui les croquerons. » 

    « Chez ma grand-mère, il y a toujours des surprises, des bonnes odeurs qui donnent faim et beaucoup de plaisir et de bonheur, ce qui donne envie de s’envoler pour arriver plus vite vers elle.
    Ici, avoir une tête de linotte ne dérange personne. »

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs vibrantes et aux textures disparates, s’étendant sur double page, qui contribuent grandement à la compréhension générale de l’œuvre; utilisation de techniques artistiques variées, telles que la photographie, le collage, la peinture, l’impression et le dessin, exprimant, de façon singulière, les émotions ressenties par les personnages et appuyant le caractère fantaisiste du récit; inclusion d’une courte bande dessinée numérotée, sans texte, qui présente l’histoire que raconte la grand-mère à sa petite-fille.
  • Caractères d’écriture de tailles variées et de couleurs particulières, correspondant au texte narratif et aux paroles d’Eva et de Didile; présence d’éléments graphiques (p. ex., guillemets, écriture cursive, points de suspension), qui facilitent l’interprétation de l’œuvre.
  • Mise en page aérée; texte d'une à sept lignes, disposé à des endroits variés, parfois sur bande rectangulaire et parfois intégré aux illustrations.
  • Dimensions : 31 cm x 25 cm; couverture rigide, papier glacé et souple.

Langue

  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., école, dessiner, souvenirs, histoires, grand-mère) et de mots spécialisés, reliés au contexte (p. ex., dents-de-lion, assaisonner, drosophiles, laboratoire, microscope), pouvant être définis à partir de l’illustration ou du contexte.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de plusieurs phrases à construction particulière, de types variés (p. ex., déclarative, interrogative, exclamative), ajoutant du dynamisme à la lecture et contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « – Où allons-nous?
    – Chercher des dents-de-lion.
    – Ah?
    – Attention!
    – Oh!
    – Il y en a ici! »

    « De retour à la maison, nous avons lavé les dents-de-lion.
    – Pour assaisonner cette salade, nous allons préparer une vinaigrette : la sauce aux pierres.
    – La sauce aux pierres!?! Quel drôle de nom!
    – Oui, c’est parce que cette sauce est si bonne qu’on en mangerait avec des pierres. »
     

  • Emploi de figures de style (p. ex., expression figurée, métaphore, onomatopée, énumération, jeu de mots), qui enrichissent le texte et permettent d’apprécier le style de l’auteure.

    « À l’école, quand je regarde par la fenêtre, ma maîtresse m’appelle "tête de linotte". »

    « Ce matin, je suis un oiseau et je m’envole. Je vole sur le chemin qui me mène chez Didile, ma grand-mère. »

    « C’est sombre et calme chez ma Didile. J’entends seulement le tic-tac de l’horloge de mon grand-père. »

    « – Bon, regarde, il faut hacher l’œuf, les cornichons et l’échalote et les mélanger aux autres ingrédients. »

    « – Elles changeaient de couleurs, et parfois devenaient des monstres de… 3 millimètres!
    – Oh! Des monstres dégoutants qui font plein de bruits gargouillants et glougloutants… »
     

  • Prédominance de séquences dialoguées, généralement courtes et dynamiques, permettant de mieux comprendre la relation entre Eva et sa grand-mère; quelques séquences descriptives situant le lectorat dans le temps et le lieu de l’action.

    « J’adore être avec ma grand-mère. Elle me parle de ses souvenirs.
    Ce que je préfère, c’est quand elle m’invente des histoires et qu’ensuite elle me les dessine. »

    « – Attends que je regarde, mais ce sont des drosophiles!
    – Des quoi?
    – Tu connais sûrement ces petites mouches qui tournent souvent autour des fruits mûrs. Je travaillais, il y a longtemps, dans un laboratoire où je les observais au microscope. »

    « – Oh, notre œuf!
    – Il est bien cuit?
    – Oui, il est juste à point. Nous allons pouvoir préparer la sauce aux pierres.
    Ding! Dong! Ding! Dong!
    – Qui est-ce qui sonne?
    – Nos invités, Eva! Fais-les entrer! »

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de se rappeler un doux souvenir d’enfance avec leurs grands-parents. Les inviter à l’illustrer et à le raconter au groupe-classe.
  • Expliquer aux élèves qu’il existe toute une variété de recettes de salades (p. ex., salade de chou, salade d’épinards, salade de légumineuses) et que ce mets est généralement très bon pour la santé. Proposer aux élèves d’apporter leur salade préférée comme dîner à l’école. Avant de manger, inviter chacun à présenter sa salade au groupe-classe, en identifiant les ingrédients qui la composent.
  • Demander aux élèves de présenter, sous forme de schéma, le cycle de vie d’un insecte (p. ex., papillon, mouche, fourmi). Mettre à leur disposition une variété de ressources (p. ex., livres, vidéos, sites Internet). Les inviter à expliquer les étapes de transformation devant le groupe-classe.
  • Dans l’œuvre, l’histoire que raconte la grand-mère est présentée sous forme de bande dessinée, sans texte. Former des dyades et proposer aux élèves de rédiger un texte qui pourrait correspondre à chaque vignette.
  • Inviter les élèves à communiquer leur appréciation des illustrations dans l’œuvre en analysant certains éléments-clés (p. ex., technique, texture, couleur, contraste, répétition).

Conseils d'utilisation

  • Lire aux élèves la dédicace qui précède le récit et l’aperçu sur la quatrième de couverture; les inviter à y réagir de façon spontanée.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 6e année, Série : Les marmitons, Salades gourmandes.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 5e année, Série : Miam, Les salades.