1
Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Les chiffres de Maya

Avec ses dix doigts,
son grand cœur,
ses neuf amis
ou ses deux parents;
pendant les sept jours de la semaine,
aux quatre points cardinaux
ou en regardant les étoiles…
Maya apprend à compter jusqu'à dix.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

 

À propos du livre

Contenu

  • Personnage principal et narratrice, Maya, fillette enjouée qui s’exerce à compter en racontant des expériences vécues.

« J’ai mangé six biscuits pour le dessert.
« C’est beaucoup trop! » m’a dit papa.
J’ai eu un mal de ventre terrible
cette nuit et j’ai fait un cauchemar
avec six monstres affreux. » (p. 11)

« Tous les mardis à cinq heures du soir, je vais sur la plage.
Je m’étire et je fais craquer les cinq doigts de chacune de mes mains.
Voilà; je suis prête pour mon cours de voile! » (p. 13)

  • Personnages secondaires, les parents de Maya et ses amis du monde animal (p. ex., pieuvre, crabe, singe, tortue), tous présents principalement dans les illustrations.

« Pour mon anniversaire, j’ai invité neuf amis;
Je leur ai gonflé neuf ballons
de toutes les tailles et de toutes les couleurs.
Quand mes amis sont partis,
j’ai eu droit à neuf bisous… sur chaque jour! » (p. 4)

« J’ai deux parents que j’aime à la folie!
J’ai deux yeux pour les regarder,
deux oreilles pour les écouter…
et surtout deux bras pour les serrer
bien fort contre moi! » (p. 18)

  • Narration à caractère fantaisiste qui cultive l’imaginaire du lectorat et l’incite à apprendre à compter jusqu’à dix; thèmes exploités (p. ex., numération, animal, amitié, joie) lui permettant de faire des liens avec son vécu.

Présentation

 

  • Illustrations colorées qui s'étalent sur double page; scènes détaillées, chacune mettant en vedette un nombre de 1 à 10 et révélant le caractère jovial de Maya; emploi de divers types de plans (p. ex., moyen, rapproché, gros) qui créent des effets captivants; éléments visuels (p. ex., lignes de mouvement, idéogrammes, éclaboussures) soutenant le lectorat dans la compréhension de l'œuvre.
  • Mise en page aérée et dynamique; texte de trois à six lignes, disposé à des endroits variés sur la page; caractères d'écriture noirs et blancs sur fond coloré; emploi de caractères gras pour accentuer les termes de numération; pagination irrégulière, certaines pages n'étant pas numérotées; dédicaces au début du livre.
  • Dimensions : 25,5 cm x 18,5 cm; couverture rigide.

 

Langue

  • Registre de langue courant; prédominance de mots fréquents et familiers (p. ex., soleil, ballons, jours, rêves, monstres, yeux, cœur); emploi de mots nouveaux (p. ex., rayons, pieuvre, affreux, accueillir) compréhensibles à l’aide du contexte et des illustrations; utilisation du mot « bisous » injectant un brin d’humour dans le texte.                
  • Prédominance de phrases transformées déclaratives.

« J’ai dix doigts et dix orteils.
J’ai aussi dix paires de bas que j’aime étendre au soleil
pour que les rayons les rendent tout chauds. » (p. 3)

« Debout sur mon radeau,
j’ai vu sauter quatre gros poissons.
Ils m’ont saluée des quatre points cardinaux :
un au nord, un au sud, un à l’est et l’autre à l’ouest. » (p. 15)

  • Quelques procédés stylistiques (p. ex., comparaison, énumération, répétition, antithèse) qui enrichissent le texte; utilisation de la rime créant une musicalité et agrémentant la lecture.

« J’aimerais avoir huit bras comme la pieuvre.
Je pourrais faire huit choses à la fois : tenir un livre,
cuisiner, jouer au ballon, pianoter, compter, claquer
des doigts, écrire et peindre en même temps! » (p. 6)

« Couchée dans mon hamac,
je n’arrive pas à m’endormir.
"Compte les étoiles", murmure maman.
Un, deux, trois… Voilà!
Trois étoiles et mes paupières
se ferment déjà. » (p. 17)

Pistes d'exploitation

 

  • Dresser, en groupe-classe, la liste des animaux qui sont les amis de Maya. Poser aux élèves la question suivante : Lequel de ces animaux préfères-tu? Représenter les données recueillies à l'aide d'un diagramme à bandes au tableau blanc interactif.
  • Proposer aux élèves, regroupés en dyades, de créer un nouvel animal qui pourrait être l'ami de Maya, de l'illustrer, puis de lui donner un nom. Les inviter à présenter leur création au groupe-classe.
  •  Revoir, en groupe-classe, différentes façons de représenter un nombre (p. ex., écrire le chiffre ou les chiffres, écrire le mot, dessiner la face d’un dé, dessiner les doigts d’une main ou de deux mains, gommettes, estampes). Former des équipes et leur assigner un nombre de 1 à 10. Leur remettre un grand carton et leur demander d’y coller diverses représentations du nombre assigné. Les inviter à présenter leur travail au groupe-classe. Colliger les cartons en un livre à compter, puis le placer dans le centre de numératie.

 

Conseils d'utilisation

 

  • Présenter ou revoir le concept de la rime.
  • Mettre à la disposition des élèves d'autres œuvres qui traitent de la numération, telles que Dis dix dinosaures, Riquili apprend à compter et Jour de chance, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDelire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

 

  • DÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Mini-TFO – Compter en histoire, Jusqu'à 10.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 3e année, Série : Compter avec les œufs, Compter avec les œufs : 10 œufs.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Oui-Oui, Oui-Oui complète une quantité jusqu'à 10.