1
Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture
Nous vous invitons à cliquer sur les puces numérotées pour avoir plus d’informations sur les différentes sections de la fiche pédagogique et en apprendre davantage sur la manière de l’utiliser.

2La colère d’’Achille

Deux pièces de théâtre, Iphigénie en trichromie et La colère d'Achille, présentées en un recueil, s'inscrivent dans le prolongement du « questionnement métaphysique » que l'écrivain Michel Ouellette a entrepris en 2002 avec Le testament du couturier.

Dans La colère d'Achille, l'auteur transpose l'histoire d'Achille à notre monde moderne. Achille est devenu un mercenaire américain à la solde d'une compagnie supranationale à l'œuvre dans un pays du Moyen-Orient...

(Adapté de la quatrième de couverture du livre.)

 

3 À propos du livre

Contenu

  • Un personnage principal, Hatch (transposition d’Achille dans l’Iliade), entouré de personnages secondaires bien définis qui le transportent tantôt dans un monde fictif (temps synthétique), tantôt dans le monde actuel (temps chronologique).

    « HIBOU
    Doris! Tu n’as pas le droit de lui polluer l’esprit avec tes fabulations. […]
    HATCH
    Va, maman. Va avec Hibou. Je ne suis pas prêt à partir avec toi. Pas aujourd’hui. Pas en ce moment. Je suis ici. J’ai une mission à accomplir. Laisse-moi. » (p. 119-120)

    « HATCH
    Je suis un soldat. Je n’ai pas de nom, qu’un numéro matricule. Je n’ai pas d’identité, qu’une fonction. J’ai une mission à accomplir. Je suis un chien de garde. J’ai mon collier. » (p. 169) 
     

  • Intrigue reposant sur la remise en question de Hatch, mercenaire américain, refusant d’exécuter sa dernière mission au Moyen-Orient parce qu’il n’en peut plus de cette vie de tueur. Il est déchiré entre son destin et la vie qu’il aurait souhaitée.

    « HATCH
    Je ne veux plus me battre. Pas ici. Pas maintenant. Je vais partir.
    PATRICK         
    Tu ne peux pas. Tu es notre chef. Les hommes n’attendent que tes ordres.
    HATCH
    Je ne sais pas. Nous étions venus ici pour accomplir une mission précise. Mais maintenant tout s’embrouille. Je ne sais plus pourquoi je devrais me battre. » (p. 121)
     

  • Plusieurs passages d’un temps fictif à un temps réel dans lesquels Hatch discute avec des personnages secondaires réels et des personnages tirés de son imagination.

    « Doris retourne auprès de Hibou derrière les rideaux de voile. Ils disparaissent dans la lumière. Pendant ce temps, Hatch revient au temps chronologique. Il continue de se déshabiller. Il enlève ses armes, ses munitions, ses habits. Patrick, un autre soldat mercenaire en habit paramilitaire, entre. » (p. 120)
     

  • Plusieurs retours en arrière où Hatch en apprend beaucoup sur sa vie passée à la maison (jeunesse et adolescence) et en discute avec Hibou (son père) et Doris (sa mère).

    « HIBOU
    Aurais-tu voulu que j’intervienne?
    HATCH
    Je voulais la sauver. Je rêvais que je pénétrais dans l’asile, que je fracassais la serrure de la porte de sa cellule, que je la libérais. Ensemble, nous nous enfuyions dans la nuit, sous les étoiles et l’œil blanc de la lune. On rentrait à la maison. » (p. 187)
     

  • Didascalies qui précisent le mouvement des personnages et permettent de suivre le va-et-vient entre le temps chronologique et le temps synthétique.

    « Brisée sort. Le temps synthétique reprend le dessus. […]
    Patrick traverse les rideaux pour rejoindre Hatch. Le temps chronologique s’installe de nouveau. » (p. 159)

Langue

  • Registre courant dans l’ensemble de l’œuvre.

    « DORIS
    N’écoute pas ton père. Qu’est-ce qu’il sait des choses de la vie? Je peux t’aider, moi. Suis-moi. Je te guiderai. Ensemble, on retournera dans l’île. On reviendra au monde, ensemble. Une renaissance. » (p. 151)
     

  • Variété de procédés linguistiques, syntaxiques et stylistiques (p. ex., énumération, comparaison, répétition) qui donnent variété et richesse au texte.

    « KAHN
    […] Nous devons libérer Kona. Pour l’honneur. Pour la gloire. Pour les principes. » (p. 143)

    « DORIS
    […] Éteignez-vous comme deux chandelles au creux de la nuit. » (p. 182)

    « DORIS
    […] Détruis ceux qui t’oppressent. Détruis-les. Tue-les. Tue. Tue. Tue. Tue. Tue. Tue. » (p. 191)
     

  • Champs lexicaux convenant au lectorat visé et évocateurs des thèmes traités dans l’œuvre (p. ex., fierté, guerre).

    « PATRICK
    Tu es trop fier.
    HATCH
    Sans fierté, je ne serais pas ce que je suis. Toi non plus. […] Nous sommes d’excellents combattants parce que la fierté gonfle notre poitrine… » (p. 124)

    « HATCH
    Pour nous, il y aura toujours une autre mission, une autre guerre. La guerre engendre la guerre parce qu’elle tue les parents, parce qu’elle sème la violence dans le cœur des enfants. Nous sommes des instruments de destruction. » (p. 163)

Référent(s) culturel(s)

  • Référence à quelques lieux francophones en Amérique du Nord.

    « DORIS
    Il était une fois, une île merveilleuse : l’île Royale.
    HIBOU
    C’est l’île d’Orléans, dans le fleuve Saint-Laurent, au Québec, au Canada. Elle parle de cette île-là. » (p. 133)

    « HIBOU
    Dans ce temps-là, ma maison, c’était ma voiture; ma cour, la route. Je suis descendu aux États-Unis, en Nouvelle-Angleterre, au Massachusetts, pour brasser des affaires avec les Franco-Américains. » (p. 134)

Pistes d'exploitation

  • Inviter les élèves à faire une présentation multimédia sur le djihad ou toute autre forme de guerre sainte.
  • Demander aux élèves de dresser un parallèle entre le personnage de Hatch dans La colère d’Achille de Michel Ouellette et le personnage d’Achille dans L’Illiade d’Homère.
  • Former des groupes et assigner des rôles aux élèves pour qu’ils s’exercent à lire à voix haute en mettant de l’expression et en jouant leur personnage.

 

Conseils d'utilisation

  • Présenter à un public averti pour son langage parfois dur (p. ex., p. 147) et ses descriptions de scènes explicites au niveau sexuel (p. ex., p. 146) et mettre ces passages en contexte dans l’œuvre.
  • Discuter des thèmes délicats qui sont présentés : (p. ex., maladie mentale, p. 186, violence, p. 147).
  • Demander aux élèves de lire l’autre pièce de Michel Ouellette contenue dans le recueil, Iphigénie en trichromie, afin qu'ils se familiarisent davantage avec son univers théâtral.