Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Pas si fort, Belfégor!

À présent, Belfégor sait cracher du feu‚ et il ne s’en prive pas. Il est si fier de sa belle flamme bleue! Mais voilà‚ il en abuse un peu… Les dragons sont excédés : il est temps que le petit dragon se discipline! En compagnie de son papa‚ l’impressionnant Tranche-Montagne‚ Belfégor apprivoise les secrets du feu. Il fait connaissance avec lui-même‚ apprend à moduler sa flamme et ses élans.

(Tiré du site de l’éditeur.)

 

À propos du livre

Contenu

  • Personnage principal et narrateur, Belfégor, petit dragon qui est fier d’avoir dans son ventre une belle flamme bleue mais qui doit apprendre à la contrôler; personnages secondaires, son père, qui l’aide patiemment à maîtriser les secrets du feu, sa mère et ses tantes, qui sont victimes des mésaventures de Belfégor.

    « Je m’appelle Belfégor et j’ai cinq cent et cinq ans. Je suis encore un petit dragon mais j’ai déjà du feu dans mon ventre et je crache une belle flamme bleue. J’adore ça! Pourtant, ça m’attire beaucoup d’ennuis. »

    « J’ai voulu lui faire un gros, gros bisou, mais je me suis trompé et j’ai craché du feu. Maman a eu le nez tout noir. 
    "Tout doux, Belfégor!" a-t-elle grondé, fâchée. »

    « Papa était infatigable. Il m’expliquait, m’encourageait. Avec lui, je me sentais capable de tout! »
     

  • Intrigue simple et divertissante, qui entraîne le lectorat dans le monde imaginaire des dragons, tout en faisant valoir l’importance de la patience et de la persévérance dans l’apprentissage; sujet apte à intéresser le lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., humour, imagination, dragons, apprentissage, persévérance, patience, relation parent-enfant).

    « Dans mon enthousiasme, j’avais légèrement mis le feu aux tentures… Puis il m’a fait la leçon. "Belfégor, tu en fais trop! Tu dois contrôler ta flamme!" Il m’a pris par la patte.
    "Contrôler sa flamme, c’est très important", m’a-t-il dit. "Nous les dragons, nous en avons fait un art. Nous pouvons cracher des flammes terribles, ou bien pas de flamme du tout!" »

    « Je m’appelle Belfégor et je suis déjà un grand dragon. Bientôt, je serai forgeron comme mon papa, ou alors spationaute. En attendant, je cuisine pour ma maman. Et quand elle sent l’odeur délicieuse de mes toasts, elle sourit et s’écrie :
    "Bravo, Belfégor!" »

Présentation

  • Nombreuses illustrations aux couleurs pastelles, occupant pleine page et parfois double page; scènes illustrées sur les premières et dernières pages du livre, contribuant à créer l’ambiance de l’œuvre; personnages caricaturés qui révèlent les émotions ressenties, reflétant l’aspect ludique du récit.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, souvent intégrés aux illustrations; taille de police assez petite, risquant parfois de nuire à la lisibilité de l’œuvre; utilisation d’éléments graphiques facilitant l’interprétation du texte (p. ex., guillemets, points de suspension, idéogrammes, majuscules).
  • Mise en page aérée; texte de 1 à 12 lignes, disposé de façons variées.
  • Dimensions : 15,5 cm x 19 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., dragon, ventre, papa, déjeuner, matin) et de plusieurs mots nouveaux (p. ex., sermonné, réfugié, tentures, thermodynamique, vaporarium) pouvant être définis à l’aide des illustrations et du contexte; emploi de vocabulaire populaire et familier (p. ex., toasts, fiston, bisou) permettant d’apprécier le style de l’auteure.
  • Emploi de phrases de base, de quelques phrases à construction particulière et de phrases transformées, de types et de formes variés (p. ex., interrogative, exclamative, négative), donnant du rythme à la lecture et contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « Je me suis sauvé dans le vaporarium. Là, j’ai fait chauffer les pierres pour le bain de mes tantes. J’ai peut-être exagéré? En tout cas, elles n’ont pas été contentes. "Dehors, Belfégor!" ont-elles hurlé. »

    « "Contrôler sa flamme, c’est un jeu", m’a dit Papa.
    "Au début, c’est difficile…"
    "…mais cela s’apprend…"
    "…et pour finir, on y arrive!" »
     

  • Emploi de figures de style (p. ex., allitération, interjection, énumération, comparaison) qui enrichissent le texte et permettent au lectorat d’apprécier le style de l’auteure.

    « Tout doucement, je me suis approché puis soudain, j’ai sauté en criant "BOUH"! »

    « "Nous cuisinons à la perfection, et pas seulement les grillades! Les cuissons à feu doux n’ont pas de secrets pour nous."
    "Nous maîtrisons la thermodynamique! Nous inventons de fabuleuses machines!"
    "Nous forgeons le métal avec talent." »

    « Notre château avait l’air d’un jouet! C’était fantastique! »
     

  • Prédominance de séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées, qui situent le lectorat dans le temps et le lieu de l’action, lui permettant de s’immiscer dans l’esprit du petit dragon.

    « J’aurais voulu rester toujours là-haut, et je crois que Papa aussi. Il s’amusait comme un fou!
    "Encore un peu plus fort, fiston, encore un peu plus haut!" disait-il. Oui, parce que c’était moi qui conduisais tout le temps… 
    Vers le soir, cependant, nous avons commencé à avoir faim. Alors nous sommes rentrés. Nous sommes arrivés juste à temps pour dîner.
    "Tiens, voilà mes deux grands dragons!" a dit Maman. Je n’étais pas peu fier! »

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de réagir à l’œuvre, en complétant oralement des phrases pigées d’un sac (p. ex., Je me demande si…, Ce qui me surprend, c’est…, J’aime…, Je n’aime pas…, Belfégor me fait penser à…). Les inviter ensuite à rédiger une courte entrée dans leur journal personnel, exprimant leur appréciation du récit.
  • Belfégor devait se pratiquer pour en arriver à bien contrôler sa flamme, tout comme les humains doivent se pratiquer pour en arriver à maîtriser de nouvelles choses. Amener les élèves à faire ressortir l’importance de la patience et de la persévérance dans l’accomplissement d’une nouvelle tâche. Les inviter à témoigner d’une expérience d’apprentissage (p. ex., apprendre à jouer au soccer, à cuisiner, à nager).
  • Suggérer aux élèves de s’inspirer du personnage de Belfégor pour créer leur propre dragon, à l’aide de matériel à trois dimensions (p. ex., pots de yogourt, papier crépon, rouleaux de carton). Leur demander ensuite de rédiger un paragraphe descriptif sur leur dragon et d’y donner un nom original. Les inviter à le présenter au groupe-classe.
  • Proposer aux élèves de créer une saynète, en petits groupes, en inventant une nouvelle situation où Belfégor ne contrôle pas sa flamme (p. ex., en essayant de griller une guimauve, il brûle l’herbe environnante). Leur demander de présenter leur saynète devant le groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, présenter le vocabulaire et les expressions qui pourraient entraver la compréhension de l’œuvre.
  • Revoir les caractéristiques du journal personnel et du paragraphe descriptif afin d’en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Rêve d’enfant, Stéphane.