Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Noël, biscuits pas cuits et autres récits


Les biscuits, les anges dans le sapin, la dinde et les lutins que l'on guette derrière la porte, ils sont tous dans l'ouvrage poétique de Jennifer Couëlle, illustré par Anne Sol. Sous forme de 15 poèmes inspirés des traditons des fêtes de fin d'année, l'univers onirique d'Anne Sol se remplit d'étoiles, de boules de Noël et de malicieux enfants qui attendent le Père Noël.

(Tiré du site de l'éditeur.)

À propos du livre

Contenu

  • Poèmes mettant en scène une variété de personnages et d'animaux (p. ex., enfants, ange, maman, oiseau, lutin, Rudolph, souris).

    « En décembre
    Dit Marion
    Il y a des ronds
    Dans la bouche des anges
    Qui soufflent des chansons
    Dans les bulles de champagne
    Qui dansent comme en Cocagne
    Dans la couronne de l'Avent
    Ouverte aux quatre vents
    C'est fascinant
    Dit Vincent »
     

  • Ouvrage de poésie composé de 15 poèmes inspirés des traditions des fêtes de fin d'année, qui initient les tout-petits à cette forme littéraire; poèmes en vers libres, parfois avec rimes qui divertissent le lectorat tout en faisant naître un imaginaire qui fleure l'enfance et les souvenirs; textes qui traitent de thèmes divers (p. ex., ange, sapin, voyage, lettre au père Noël), aptes à capter l'intérêt du lectorat visé, lui permettant de faire des liens avec son vécu.

    « Cher père Noël
    Comment les étoiles font-elles
    Pour rester accrochées
    Au ciel
    Mon frère dit que c'est avec du miel
    Mais je ne crois pas que les abeilles volent si haut
    À moins que ce ne soit vous
    Qui les voyagiez dans votre traîneau.
    Si vous me dites la vérité
    À la cheminée cette année
    Vous trouverez une blanquette de veau
    À moins que vous ne préfériez du gâteau »

Présentation

  • Illustrations dominantes aux couleurs vives proposant un mélange hétéroclite de photos, peintures et collages occupant généralement la page de droite; petite illustration agrémentant la page de gauche, créant un lien direct avec l'illustration adjacente et le texte; scènes détaillées à caractère loufoque, contribuant de façon imaginative à la compréhension et à l'ambiance de l'œuvre.
  • Caractères d'écriture noirs sur fond blanc; taille de police variée, adaptée au lectorat visé et contribuant à la lisibilité du texte; lettrine au début de chaque page de gauche.
  • Mise en page aérée; texte de 12 à 34 vers, divisé en strophes de longueurs variées, centré sur la page de gauche; dédicaces de l'auteure et de l'illustratrice à la fin de l'œuvre.
  • Dimensions : 21 cm x 21 cm; couverture rigide.

Langue

  • Registre de langue courant; emploi de mots fréquents et familiers (p. ex., chanson, ange, sapin, soir, jouer) et de plusieurs mots nouveaux ne faisant pas partie du langage oral du lectorat visé (p. ex., empourprées, dérobe, hotte, trône, tapi), pouvant être définis à partir des illustrations et du contexte.
  • Emploi de phrases de base, de phrases à construction particulière de même que de phrases complexes et longues, sans ponctuation, disposées en vers.

    « J'ai cru que le père Noël était arrivé
    Alors sur la pointe des pieds
    Je suis allée l'épier
    Mais ce n'était pas lui
    C'était quelqu'un de beaucoup plus petit
    Debout sur le tapis
    Une souris en anorak rouge
    A retiré son bonnet vert
    A dénoué son écharpe à paillettes argentées
    A pirouetté les yeux grands ouverts
    Et a siffloté tout doucement
    Pour faire venir dix sœurs et frères
    Douze enfants
    Et un vieux grand-père »

    « Noël
    Dit Adèle
    C'est la magie
    C'est l'ange Gabriel
    Dit Tommy
    Il a une trompette
    Dit Élodie
    Je préfère le piano
    Dit Laszlo »
     

  • Œuvre riche en éléments et procédés stylistiques (p. ex., anaphore, métaphore, expression figurée, onomatopée, personnification, rime) qui enrichissent et agrémentent le texte.

    « J'aime les noix
    Qu'il faut casser
    J'aime les bûches
    Qu'il faut trancher
    J'aime les bougies
    Qu'il faut brûler
    J'adore les cadeaux
    Qu'il faut déballer »

    « À l'heure des épinards
    Il fait noir
    Mais tapi dans mon lit
    Le ciel entier est illuminé
    Et derrière mes yeux fermés
    Je le vois voyager »

    « Pissarro fait mine de se transformer »

    « Pissarro ne se fait pas prier »

    « Psst
    J'ai un secret »

    « Même le soir
    N'est plus si noir
    Les lumières
    Se couchent tard
    Les maisons
    Se déguisent en bonbons
    Les magasins
    Vendent des sapins
    Font jouer de la musique de lutins »

Référent(s) culturel(s)

  • Référence aux traditions canadiennes-françaises et chrétiennes entourant la fête de Noël (p. ex., la couronne de l'avent, la bûche de Noël, le sapin décoré, l'attelage de rennes, la lettre au père Noël, la crèche, la dinde).

 

Pistes d'exploitation

  • À un cercle de lecture, permettre aux élèves d'échanger leurs opinions et d'exprimer leurs sentiments sur les divers poèmes. Poser des questions pour alimenter la discussion (p. ex., Quel poème as-tu préféré? Pourquoi? Quelles phrases, mots ou images as-tu aimés? Que penses-tu du style de l'illustratrice?).
  • Former des groupes de deux et demander aux élèves de s'inspirer de l'œuvre pour rédiger un poème à forme libre sur le thème de Noël. Leur demander de l'illustrer en utilisant des techniques semblables à celles employées par l'illustratrice. Permettre à chaque équipe de présenter son poème au groupe-classe et l'inviter à le déposer dans le bas de Noël en guise de cadeau au père Noël.
  • Former des équipes et demander aux élèves de choisir un des poèmes de l'œuvre et de le représenter sous une forme de leur choix : théâtre de marionnettes, saynète, récitation, théâtre d'ombres, mime, tableau vivant.
  • Inviter les élèves à lire un des poèmes de l'œuvre à la radio scolaire tous les matins. Par la suite, leur demander de mener un sondage auprès des autres élèves de l'école afin de connaître le poème préféré. Leur demander de recueillir leurs données et de présenter les résultats dans un diagramme. Ensuite, leur demander d'annoncer le poème le plus populaire à la radio scolaire.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, présenter les mots nouveaux qui pourraient entraver la compréhension de l'œuvre (p. ex., empourprées, hotte, trône, sillonne, esseulé, volaille, déployée, astiquée, blanquette, l'épier, dénoué, paillettes, pirouetté, siffloté, hisser, éclaboussures, souriceaux, festoyé, désormais, serpentin, mariner, mijote, couscous, berbère, chutney, écarlates, j'enjambe, abîmé, régalent, ravis).
  • Animer la rédaction d'un poème collectif en grand groupe afin de modéliser les étapes de la rédaction d'un poème.
  • Consulter les courtes biographies de l'auteure et de l'illustratrice sur le site de l'éditeur.
  • Durant la lecture du poème intitulé L'oie, tenir compte des élèves qui risquent d'être dérangés par la mort de l'oie.
  • Consulter le site de l'auteure pour écouter une entrevue avec Jennifer au sujet de l'œuvre.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Petit lapin blanc, La première fois que…  j'ai appris une poésie par coeur.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Écoute, écoute, Petit papa Noël.