Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Maman, je pèse quelle heure?

Que peut-on mesurer? Comment et avec quels instruments? À quoi ça sert? Autant de questions que se posent les enfants sur les chiffres, les unités et les instruments…

Voici un documentaire qui explique sous forme de bande dessinée les notions de mesure aux jeunes lecteurs.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux, une fillette avide d’apprendre diverses notions de mesure que sa maman prend plaisir à lui expliquer.

– Maman! MAMAAAAANNN! REGARDE! Je suis dix heures moins le quart, je suis grande, hein?
– Attends une minute! Tu te pèses en heures pour connaître ta taille? Mais voyons, l’heure, ce n’est pas… enfin, on ne calcule pas sa taille avec une montre ni avec une balance… Une balance, c’est fait pour mesurer… » (p. 2-3)

« – Est-ce qu’une goutte d’eau, ça fait un litre?
– Non, beaucoup moins! Pour calculer les toutes petites quantités, on utilise les millilitres. » (p. 16)

  • Documentaire, un peu à l’image d’une bande dessinée, traitant avec un brin d’humour de six types de mesures, soit le poids, la taille, la distance, le volume, la température et le temps; exemples concrets liés au quotidien, qui permettent au lectorat de faire des liens avec son vécu.

Présentation

  • Très nombreuses illustrations rigolotes qui représentent clairement les notions de mesure, soutenant le lectorat dans la compréhension des concepts abordés; emploi de quelques éléments visuels (p. ex., idéogrammes, lignes de mouvement) qui créent des effets intéressants.
  • Mise en page colorée et bien organisée; œuvre répartie en une mise en situation, six sections titrées, chacune traitant d’une unité de mesure, et une courte récapitulation de certaines notions; emploi de phylactères, d’encadrés et de nombreux éléments graphiques (p. ex., caractères gras, points d’exclamation, points d’interrogation, guillemets) facilitant l’interprétation du texte; dédicaces au début de l’œuvre; jeux et premières de couverture des autres livres de la collection à la fin.
  • Dimensions : 21 cm x 26 cm; couverture rigide.

Langue

  • Registre de langue courant; nombreux mots fréquents et familiers (p. ex., mesurer, éléphant, chiffres, petit, piscine); mots nouveaux (p. ex., altitude, pointure, lieues, compte-gouttes) et vocabulaire relatif aux unités de mesure (p. ex., grammes, centimètres, millilitres, degrés) et aux instruments de mesure (p. ex., balance, podomètre, thermomètre) compréhensibles grâce aux explications et aux illustrations.
  • Prédominance de phrases transformées; variété de types et de formes de phrases (déclarative, exclamative, interrogative, négative, impersonnelle).

« – Pour mesurer la taille de petits objets, une règle suffit. Les couturières et les couturiers utilisent un mètre de couturier pour mesurer les vêtements qu’ils cousent. Les bricoleuses et les bricoleurs, eux, ont souvent un mètre rétractable dans leur poche. Tu vois, le mot mètre sert à la fois pour une unité de mesure et pour un instrument de mesure!
– Et quand on va voir le médecin, je dois placer mon dos contre une sorte de bâton pour savoir si j’ai grandi.
– Il s’agit d’une toise, un instrument très pratique pour mesurer la taille des gens. Autrefois, une toise était aussi une unité de mesure qu’on n’utilise plus aujourd’hui. » (p. 10-11)

« – Alors, si je veux connaître la distance entre l’arrosoir là-bas et moi, je peux compter le nombre de pas que je fais?
– Oui!
– Et je peux mesurer sa taille avec un mètre et son poids avec une balance?
– Oui, c’est exactement ça!
– Mais, si je veux savoir combien d’eau il contient? » (p. 15)

  • Prédominance de séquences dialoguées permettant de connaître les renseignements que fournit la mère et les questions que lui pose sa fille; quelques séquences descriptives traitant d’unités et d’instruments de mesure.

« – Si tu veux connaître ton poids, ne monte surtout pas sur une balance de cuisine, tu la ferais exploser! Tu auras besoin de quelque chose de bien plus résistant. Pour peser une personne, c’est simple, on utilise un pèse-personne.
– Ça veut dire que là, je suis sur un pèse-personne?
– Oui!
– Les chiffres indiquent que je pèse beaucoup de kilos alors, parce que je suis très lourde! Mais qu’est-ce que je dois faire pour savoir si je suis grande ou petite? » (p. 7)

« La montre, l’horloge et le chronomètre sont les instruments les plus utiles pour mesurer le temps. Sur les montres et les horloges, la grande aiguille marque les minutes et, la petite, les heures. Il y a parfois aussi une autre aiguille, la trotteuse, qui bouge à chaque seconde. On utilise aussi des sabliers ou des cadrans solaires pour mesurer le temps qui passe. Dans un sablier, le temps que met le sable à s’écouler correspond à un temps bien précis. On en utilise encore lorsqu’on joue à certains jeux de société pour minuter la cuisson des œufs. » (p. 26)

Pistes d'exploitation

  • Proposer aux élèves de fabriquer, en groupe-classe, un instrument de mesure, soit une toise. Leur remettre le dessin d’une pomme à colorier, puis à découper. Coller les dessins sur un mur, l’un au-dessus de l’autre, de façon à confectionner une toise qui servira à mesurer la taille des élèves. Piger au hasard le nom d’un ou d’une élève, lui demander d’estimer sa taille en se référant à la toise (p. ex., 15 pommes), puis l’inviter à se placer le dos contre la toise afin de vérifier son estimation. Continuer ainsi jusqu’à ce que chaque élève ait eu l’occasion de prendre part à l’activité.
  • Trouver, au préalable, des illustrations de divers instruments de mesure, puis les déposer dans une boîte. Écrire au tableau les mots suivants : poids, taille, distance, volume, température, temps. Inviter un ou une élève à piger au hasard une illustration, à la montrer au groupe-classe, puis à dire ce que l’instrument sert à mesurer. Par la suite, lui demander de coller l’illustration sous le nom du type de mesure approprié.
  • Former des équipes, puis leur remettre une dizaine d’objets de différentes pesanteurs. Leur demander d’estimer le poids des objets, puis de les placer en ordre, du plus léger au plus lourd. Par la suite, leur demander de vérifier leurs estimations à l’aide d’une balance.

Conseils d'utilisation

  • Inviter les élèves à prendre part aux activités proposées à la fin de l’œuvre.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e année, Série : Le bus magique, Une histoire constructive.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re et 2e année, Vidéos Vubble, Comprendre les heures, minutes et secondes.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Les fondamentaux, Pourquoi les unités de longueur?, Des ordres de grandeur entre le kilomètre et le mètre, Les instruments de mesure du temps, Les balances fonctions.