Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Le Jardin

Lorsque madame Charlotte propose à sa classe de faire un potager en projet de fin d’année, tous les élèves sont emballés. Mais lorsqu’Amani propose d’offrir la récolte en cadeau à la vieille dame qu’il vient de rencontrer, assise seule sur le perron de sa maison tout abîmée, tout le monde adore l’idée. Et au fil des mois, tandis que le jardin prospère et grandit, la maison rajeunit, et la solidarité dans le quartier, tout comme l’amitié entre la dame et Amani, fleurit.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux, Amani, un jeune écolier compatissant, qui ouvre son cœur à une vieille dame sans argent, proposant un projet de partage à sa classe afin de lui venir en aide, et une vieille dame au cœur tendre, pauvre et seule, qui se lie d’amitié avec le jeune garçon; personnages secondaires, Mimi, l’amie d’Amani, les élèves de la classe, dont Sam, Anatoli, Amélé, Lesia, Salomon, Nikisah, Matéo, Holly, Diallo, Gloria et Rebecca, qui contribuent au projet d’entraide, madame Charlotte, enseignante attentionnée qui guide les élèves dans leur initiative, la mère et les grands-parents d’Amani, qui viennent offrir leur appui, ainsi que les gens de la communauté, qui prêtent main-forte en aidant à réparer la maison de la vieille dame.

    « Amani traverse la rue en regardant de chaque côté. En s’approchant d’une petite maison, il aperçoit une vieille dame assise seule sur son perron.
    Bonjour mon petit, comment vas-tu aujourd’hui? Ah! ce n’est pas souvent que je rencontre un enfant si joyeux. Y’a rien de mieux pour faire chanter mon cœur si vieux! » (p. 5)

    « Soudain, Amani se souvient de la vieille dame maigrelette devant sa maison. Il propose d’acheter des graines avec l’argent de la collation. Tous les enfants adorent l’idée. Ils pourraient offrir les légumes de la saison à la dame assise seule sur son perron. » (p. 6)

    « Entouré de ses voisins et de sa parenté, Amani va voir la vieille dame assise seule sur son perron. Il est joyeux car il a tout ce qu’il faut pour réparer la maison. » (p. 21)
     

  • Récit imprégné de tendresse et de compassion, qui fait le parallèle entre la culture d’un jardin et l’épanouissement harmonieux d’une société et qui fait valoir l’importance des valeurs universelles telles que l’amitié, l’entraide, l’effort et la paix; sujets aptent à intéresser le lectorat visé, lui permettant de faire des liens avec son vécu (p. ex., compassion, école, famille, communauté, partage, projet collectif, jardin, vieillesse, pauvreté).

    « En s’approchant de la maison de la vieille dame, Amani remarque que quelques-unes des fenêtres sont cassées.
    Bonjour mes petits, comment allez-vous aujourd’hui? Ah! l’amitié est un cadeau qui fait chaud au cœur car il apporte beaucoup de bonheur!
    Amani regarde la vieille dame en souriant :
    J’ai une surprise pour vous! Aujourd’hui pour le goûter, voici des belles pommes à croquer. » (p. 9)

    « À l’école, Amani montre à la vieille dame le jardin potager. Elle a les yeux pleins d’eau quand on lui dit que tout ceci est son cadeau.
    Dans la salle de classe, madame Charlotte accueille la vieille dame avec chaleur. Elle est l’invitée d’honneur. Les élèves lui ont préparé une chaise toute décorée de rubans argentés. » (p. 30)

Présentation

  • Illustrations aux couleurs vibrantes, au style fantaisiste et à la touche pointilliste, occupant la pleine page; petites illustrations agrémentant les pages de texte; scènes chargées de détails qui évoquent la thématique de l’amour et de la paix, laissant place à l’imagination du lectorat visé; présence d’éléments visuels et graphiques qui facilitent l’interprétation du texte (p. ex., symboles de paix et d’amour, affiches de valeurs exposées sur les murs de la classe et sur la maison de la vieille dame, lignes variées, présence d’une colombe dans chaque illustration).
  • Gros caractères noirs sur fond de couleurs variées, rendant les pages de texte attrayantes; taille de police appropriée, facile à lire.
  • Mise en page simple et dégagée; texte pleine page, divisé en courts paragraphes; présence d’une lettrine au début de chaque page; séquences dialoguées écrites en italique et mises en retrait.
  • Dimensions : 19 cm x 26,5 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant, utilisation de plusieurs mots fréquents et familiers (p. ex., école, légumes, journée, fenêtres, maison) et de plusieurs mots nouveaux (p. ex., maigrelette, mafé, d’antan, s’épanouir, sereinement), permettant au lectorat visé d’enrichir son vocabulaire.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière, parfois simples et parfois complexes, de types et de formes variés (p. ex., interrogative, exclamative, impérative, négative), favorisant une lecture dynamique et contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « Bonjour mes amis, comment allez-vous aujourd’hui? Ah! comme c’est touchant l’amour d’une maman pour son enfant! » (p. 13)

    « À l’école, Amani rêve aux vacances d’été. Aujourd’hui, c’est la dernière journée et tous les enfants s’inquiètent du jardin potager.
    Dans la salle de classe, madame Charlotte ressent de la tristesse. Elle ne veut pas quitter cette belle jeunesse. »
    (p. 18)

    « J’ai une surprise pour vous! Apportez votre panier, car aujourd’hui nous le remplirons de bonnes choses à manger. » (p. 29)
     

  • Emploi de nombreux procédés stylistiques (p. ex., structure répétitive, assonance, énumération, interjection) qui ajoutent du rythme et du dynamisme au texte, permettant au lectorat d’apprécier le style poétique de l’auteure.

    « Les deux amis traversent la rue en regardant de chaque côté. En s’approchant de la maison de la vieille dame, Amani […]
    Tous deux traversent la rue en regardant de chaque côté. En s’approchant de la maison de la vieille dame, Amani… » (p. 9 et 13)

    « C’est un jour très important qu’il ne faudra jamais oublier! Aujourd’hui, nous semons nos futurs bébés! Chaque jour, il faudra s’en occuper, leur donner de l’eau et du soleil à volonté!
    Sam, Anatoli et Amélé se dépêchent d’ajouter qu’il ne faut surtout pas oublier de leur parler. » (p. 11)

    « Regardez! la classe est envahie par tout ce qui pousse ici. Les plants de carotte, de tomate, de petit pois, de concombre, ainsi que de radis, c’est de la vraie magie! » (p. 14)

    « Bonjour chers amis, comment allez-vous aujourd’hui? Ah! en vieillissant nous perdons notre corps d’enfant mais notre cœur, lui, garde toujours sa fraîcheur d’antan! » (p. 17)
     

  • Séquences descriptives permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de mieux connaître les personnages.

    « À l’école, Amani est surexcité. C’est aujourd’hui que les élèves sèmeront les graines dans des pots reçus en cadeaux.
    Dans la salle de classe, madame Charlotte a installé des nappes en papier. Elle est très heureuse. L’agitation dans la classe est contagieuse. » (p. 11)

    « Accompagné de sa maman, Amani va à l’école de son quartier. Il est enchanté car il a un repas tout chaud dans son sac à dos.
    Tous deux traversent la rue en regardant de chaque côté. En s’approchant de la maison de la vieille dame, Amani constate que la peinture des murs est écaillée. » (p. 13)
     

  • Séquences dialoguées permettant au lectorat de s’immiscer dans l’esprit de Simon et de la vieille dame et de mieux comprendre la relation entre les personnages du récit.

    « Bonjour chers amis, comment allez-vous aujourd’hui? Ah! ce qui empêche les gens de se connaître c’est la peur qu’ils ont dans le cœur. Quand on l’ouvre tout grand, on voit tout différemment!
    Amani regarde la vieille dame en souriant :
    J’ai une surprise pour vous! Aujourd’hui, avec ma boîte à outils, nous venons réparer votre maison fatiguée. » (p. 21)

    « Les enfants attendaient cet événement depuis longtemps. Ils ont travaillé tout le printemps et l’été durant à faire ce beau jardin potager. Aujourd’hui, c’est le temps de célébrer! » (p. 30)

Référent(s) culturel(s)

  • Référents culturels de la francophonie africaine (p. ex., noms des écoliers, le mafé, mets africain).

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves d’identifier les valeurs qui sont véhiculées dans l’œuvre (p. ex., compassion, entraide, inclusion, ouverture d’esprit, paix) et de justifier leur réponse en utilisant des exemples tirés du texte. Leur proposer d’identifier des situations dans leur vie quotidienne où ces valeurs jouent un rôle important.
  • Dans l’œuvre, l’état de la maison évolue du début à la fin : en piètre état au début et joliment rénovée à la fin. Proposer aux élèves de faire une représentation de la maison, telle qu’on la voit au début ou à la fin, en se servant de techniques artistiques au choix (p. ex., collage, pointillisme, peinture, dessin). Leur suggérer d’y insérer des éléments graphiques et visuels qui évoquent les valeurs de l’œuvre, tel que l’a fait l’illustrateur (p. ex., signes de paix, cœurs). Inviter les élèves à présenter leur travail au groupe-classe.
  • L’auteure laisse sous-entendre que lorsqu’on prend bien soin d’un jardin, on obtient une bonne récolte. Elle applique le même principe à l’amitié : il faut nourrir l’amitié pour la faire croître. Inviter les élèves à faire pousser une graine de haricot et leur demander d’observer les étapes de croissance. Leur demander de faire le parallèle entre les besoins de la plante et ceux de l’être humain (p. ex., eau, éléments nutritifs, soleil, amour). Faire ressortir le fait que l’amour et l’entraide influent grandement sur la croissance de l’humain, à tous les niveaux (p. ex., physique, psychologique, social et spirituel).
  • Proposer aux élèves d’être des agents de changement : planifier une visite dans une résidence pour les personnes âgées et suggérer aux élèves de planifier une activité à faire avec ces personnes dans le but d’agrémenter leur vie (p. ex., lire un conte, chanter une courte chanson, faire un bricolage, réciter un poème).

Conseils d'utilisation

  • L’œuvre se prête à plusieurs niveaux de lecture puisqu’elle véhicule de nombreux messages liés aux valeurs universelles.
  • Avant la lecture, présenter les mots ou les expressions plus difficiles qui pourraient entraver la compréhension du lectorat visé.
  • Expliquer aux élèves que le mafé dont il est question dans l’œuvre est un plat africain qui consiste d’un ragoût de viande ou de poisson dans une sauce à l’arachide. Consulter le site de l’éditeur pour avoir accès à une recette de mafé.
  • Encourager les élèves à lire les autres œuvres de la même auteure, qui sont présentées sur la deuxième page : Les étrangers, Regarde par-ci! Regarde par-là!, Du pain, du lait, des œufs, du beurre et L’arbre aux cœurs, dont les fiches descriptives sont disponibles dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e année, Série : Le bus magique, Graine de star.