1
Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Le facteur de l’espace 2 – Les pilleurs à moteur

Dans cette nouvelle aventure, Bob, notre facteur de l'espace, doit relever un défi de taille : travailler en équipe avec Marcelle, sa collègue à l'entraînement. Ils devront livrer une seule et unique lettre avant la fin de la journée. Une tâche bien simple en apparence, qui se transformera rapidement en une véritable quête d'un bout à l'autre de la galaxie! En plus, notre duo n'est pas seul… Quelqu'un semble s'intéresser de très près à cette mystérieuse lettre...

(Adapté du site de l'éditeur.)

 

À propos du livre

Contenu

 

  • Personnages principaux, Bob, facteur à la poste planétaire, mal à l'aise d'apprendre qu'il doit travailler en équipe, et Marcelle, nouvelle employée, qui accompagne Bob en tant que stagiaire.

« – Excuse-moi, je ne suis pas trop doué pour les présentations.
– Pas de souci! Moi, c'est Marcelle!
– Enchanté. Moi c'est…
– Bob, c'est ça?
– Tu connais mon nom?
– Mais bien évidemment! » (p. 15)

« Justement, en parlant de duo, Bob est tracassé à l'idée d'être en équipe pour la première fois… » (p. 17)

  • Personnages secondaires, le patron de Bob, qui lui impose de s'occuper de la formation d'une nouvelle employée, Yolain, un troubadour mystérieux qui fait constamment douter de sa gentillesse, des pilleurs à moteur maladroits qui souhaitent s'emparer de la lettre que doit livrer Bob, le roi qui habite la planète Kouronn 3, destinataire de la lettre, et les policiers qui capturent les pilleurs.

« – BOB! J'allais oublier… Une nouvelle employée va t'accompagner dans ton trajet aujourd'hui. » (p. 11)

« – Haaa… Merci de vous être arrêtés, vous deux! Vous savez, les gens passent généralement tout droit. Où est passée la courtoisie? Hé là là!
– Oui… bon, j'espère que vous allez dans la même direction que nous.
– Ça dépend, vous allez où?
– Kouronn 3.
– Excellente nouvelle! C'est parfait comme destination! Hop…!
– Vous remercierez Marcelle pour tout cela.
– Hé ben, merci à vous, jeune fille! Moi, c'est Yolain. » (p. 42-43)
« Des motos spatiales mal entretenues, des airs bêtes, des sacs remplis de butin et des vestons à badge. Le manuel de formation est clair à ce sujet, ce sont…LES PILLEURS À MOTEUR!
[…]
– Qu'est-ce que vous nous voulez? On est de simples facteurs.
[…]
– Pff. Bon, ça suffit la comédie. Paralysez-les et trouvez cette lettre. » (p. 57-62)

« – Qui va là?
– Poste Planétaire, enveloppe pour le roi.
[…]
– Mais qui ooooose perturber mon déménagement?
[…]
– Bref! Une lettre pour Votre Altesse. » (p. 121-125)

« – Les pilleurs à moteur, eh bien! Le capitaine sera content!
– Alllleeez les vauriens, on s'en va au poste.
[…]
– Belle prise aujourd'hui, sergent! » (p. 133-135)

  • Bande dessinée de science-fiction humoristique; intrigue mouvementée s'organisant autour d'une aventure spatiale parsemée de plusieurs défis; thèmes exploités (p. ex., pillage, travail d'équipe, amitié) aptes à maintenir l'intérêt du lectorat.
  • Illustrations aux couleurs vives, présentées dans des vignettes de tailles variées, incitant le lectorat à en examiner les multiples détails; éléments visuels (p. ex., lignes de mouvement, idéogrammes, onomatopées, affiches, nuages de fumée) qui animent les scènes et révèlent les émotions des personnages; divers types de plans (p. ex., panoramique, moyen) et d'angles de vue (p. ex., vue latérale, vue frontale, plongée) créant des effets captivants.
  • Mise en page aérée et dynamique; texte réparti en huit sections : une section portant sur le début de la journée de travail de Bob au bureau de poste, et sept sections numérotées, chacune traitant d'un des arrêts que font Bob et Marcelle au courant de la journée; une à quatre vignettes par page, généralement délimitées par un cadre, permettant de suivre aisément les événements et favorisant une lecture fluide; éléments graphiques (p. ex., guillemets, points de suspension, deux-points, majuscules, caractères gras) facilitant l'interprétation de l'œuvre; renseignements au sujet de l'auteur sur le rabat de la première de couverture.

 

Langue

  • Registre de langue courant dans l'ensemble de l'œuvre; emploi de mots moins connus (p. ex., horde, divulguer, piteux, acharnement, louche, postillons) et de mots du registre familier (p. ex., ouste, boulot, pote) compréhensibles à l'aide du contexte et des illustrations; utilisation de mots et de noms de lieux inventés (p. ex., vaisseau-stoppeur, sandwich cornichons-machin, Baïbaï, Kouronn 3, Fibula) injectant des brins d'humour dans le texte.
  • Prédominance de phrases transformées et de phrases à construction particulière; phrases généralement courtes; très nombreuses phrases exclamatives et interrogatives dans les séquences dialoguées favorisant une lecture expressive.

« – Tu connais mon nom?
– Mais bien évidemment! C'est écrit là. Et ici. Là.
– Ah oui. Bien vu.
– Je vais apprendre avec le meilleur, dis donc!
– C'est juste des photos, tu sais… On a une formation à débuter, non? Allez! » (p. 15-16)

« – Bon, ça suffit les questions! Vous êtes drôlement curieux. Tiens, pourquoi allez-vous vers Kouronn 3 au juste?
– Moi? Pour y faire découvrir ma musique!
– Ho… jouez-nous un morceau pour passer le temps!
– Ah… si vous insistez. Et promis, plus de questions après! Hop! » (p. 46)

  • Nombreux procédés stylistiques (p. ex., antithèse, répétition, énumération, métaphore, hyperbole, expression imagée, onomatopée, interjection, litote) qui enrichissent le texte et agrémentent la lecture.

« – On atterrit et on repart aussitôt. Pas de tourisme ici! » (p. 25)

« Pas de boîte aux lettres, pas de monsieur Roi et surtout, pas de maison! » (p. 32)

« – Je crois plutôt que votre vieille bourrique est facile à retracer avec cette traînée blanche.
[…]
– De toute façon on meurt de froid ici, on doit partir! Brr!
– Bon, bon, ça va… mais je vous ai à l'œil, Yolain! » (p. 95)

« – Ahhh, c'est pas trop tôt!!! » (p. 133)

  • Prédominance de séquences dialoguées, entrecoupées de courtes séquences narratives peu nombreuses, qui apportent des précisions sur les personnages et les événements, permettent de s'immiscer dans l'esprit des personnages et injectent des brins d'humour dans le texte.

« Leur ventre rempli, Marcelle et Bob repartent en quête de la porte 42. Finalement, ce n'est peut-être pas si mal de travailler en équipe! » (p. 30)

« – C'est bien eux?
– J'te reconnais, toi… L'impoli au soda!
– C'est bien eux, chef. Une grande et un gros.
– Hé!
– Qu'est-ce que vous nous voulez? On est de simples facteurs!
– Faites pas les malins, vous savez très bien.
– Vous voulez le vaisseau?! Il est en piteux état, voyons. Regardez ce tas de ferraille… Il ne vaut pas un sou!
– Ahhh… non, vous êtes ici pour nous recruter, c'est ça? Je suis beaucoup trop gros, justement, et Marcelle… elle… Elle n'est pas du tout effrayante! » (p. 60-62)

« Trop occupés à rire de notre facteur immobilisé comme une tortue sur sa carapace, les pilleurs à moteur ne remarquent pas Marcelle, qui semble bien peu paralysée… » (p. 64)

« – Finalement, Bob, le métier de facteur, c'est un peu plus excitant que ce que tu racontais ce matin!
– Justement… Je n'aurais jamais pu me débrouiller sans Yolain et toi dans cette aventure. Excuse-moi pour ce que j'ai dit, Marcelle. Tu as tout ce qu'il faut pour être une sacrée bonne factrice. J'aurais aimé être aussi brillant que toi à mes débuts.
– Arrête, Bob! Ça ne paraît pas, mais je rougis, je t'assure!
– Yolain. Je vous ai jugé à tort… Désolé…
– C'est tout oublié, mon ami. Je comprends l'idée que tu t'étais faite, j'ai l'habitude! Mais je suis un chic type, tu sais!
– Je m'en suis bien rendu compte, croyez-moi! Et malin, en plus, hé, hé! Allez, je vous dépose où vous voulez pour vous remercier. » (p. 141-143)

Pistes d'exploitation

 

  • Le vaisseau spatial de Bob est démodé. Proposer aux élèves, réunis en équipes, d'en confectionner un nouveau en utilisant des objets recyclables, puis de lui donner un nom. Les inviter à exposer leur création à un endroit bien en vue dans l'école.
  • Suggérer aux élèves, réunis en dyades, de rédiger les paroles d'une chanson que pourrait chanter Yolain pour relater son aventure à bord du vaisseau spatial. Choisir l'air d'une chanson populaire (p. ex., Au clair de la lune, Au chant de l'alouette) pour faciliter la rédaction. Les inviter à chanter leur chanson devant le groupe-classe.
  • Inventer, en groupe-classe, un alphabet de symboles (p. ex.,  ⌂ = A; # = B; Ω = C). Demander aux élèves de l'utiliser pour rédiger un court message de la part de Yolain destiné à Bob et Marcelle, les informant de ses activités sur la planète Kouronn 3. Former des équipes, puis leur demander de décoder le message de chaque membre de leur groupe.
  • Former des équipes, puis leur assigner une des sections de la bande dessinée. Leur demander de distribuer les rôles, de répéter la lecture à voix haute des séquences dialoguées, puis de  présenter leur lecture devant le groupe-classe.

 

Conseils d'utilisation

 

  • Avant la lecture, présenter ou revoir les caractéristiques de la bande dessinée afin d'en faciliter la lecture.
  • Présenter ou revoir les caractéristiques de la chanson afin d'en faciliter la rédaction.
  • Encourager les élèves à lire la bande dessinée intitulée Le facteur de l'espace, dont la fiche descriptive se trouve dans FousDeLire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

 

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 6e année, Série : Le bus magique, Égarés dans l'espace; Capitaine Bille en tête de l'équipage.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 6e à 9e année, Série : Subito Texto, On est une équipe.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 4e à 7e année, Série : Science Nord, Tout apprendre sur l'espace en 10 minutes.