Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Le cœur dans la poche

Pépou le petit kangourou se sent si bien dans la poche de sa maman! Il n’a pas du tout envie de sortir. Maman Kangourou lui montre un nuage‚ un papillon‚ mais Pépou ne veut pas savoir où ils vont. Le monde est si grand! Dans la poche‚ au moins‚ Pépou sait où il est‚ et il entend battre le cœur de sa maman.

(Tiré du site de l’éditeur.)

À propos du livre

Contenu

  • Deux personnages principaux, Maman Kangourou, douce et aimante, qui réussit, grâce à sa persévérance et à sa patience, à convaincre son petit de quitter sa poche et de s’aventurer dans le désert, et son fils Pépou, jeune kangourou anxieux, qui n’ose pas la laisser, craignant de la perdre; quelques personnages secondaires, un lézard, des oiseaux et des papillons, figurant brièvement à certains moments de l’intrigue.

    « Pour lui, elle chante des chansons. Elle met une fleur à son oreille. Elle le berce au creux de sa poche. Dans le ciel, elle lui montre un petit oiseau, un beau nuage. »

    « "Mais qu’est-ce qu’il va faire, ce petit kangourou-là? Il va rester petit?"
    "Oh non!" dit Pépou.
    "Il va devenir grand. Mais il restera dans la poche."
    "Pourquoi?" demande Maman Kangourou.
    "Parce que, dans la poche, il entend le cœur de sa maman. S’il sort, il ne l’entendra plus."
    "Ah c’est donc ça!" dit Maman Kangourou. »
     

  • Intrigue simple, imprégnée de tendresse et d’amour, qui peint avec délicatesse la relation privilégiée entre un petit kangourou et sa mère; sujet qui saura capter l’intérêt du lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., kangourous, relation mère et fils, persévérance, patience, amour, apprentissage, anxiété, confiance en soi).

    « Et Pépou fait comme elle a dit. Il pousse sur ses pattes, il grimpe, et il arrive dans les bras de sa maman. 
    "Enfin, te voilà, mon petit kangourou!" dit-elle. »

    « "Où est-il maintenant?"
    "Loin" dit sa maman. "Là où le vent l’a poussé."
    "Est-ce qu’on peut le rattraper?"
    "Essayons", répond Maman Kangourou. »

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs douces et chaudes, occupant parfois pleine page, parfois double page; présence occasionnelle de petites illustrations présentant certains événements en séquence évolutive, contribuant à l’interprétation du texte; personnages aux traits et aux gestes expressifs qui révèlent les sentiments, soutenant ainsi la compréhension tout au long du récit.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, parfois intégrés aux illustrations; taille de police petite, risquant de nuire à la lisibilité du texte.
  • Mise en page aérée; texte d’une à neuf lignes, disposé de façons variées.
  • Dimensions : 15,5 cm x 19 cm, couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant, utilisation de plusieurs mots fréquents et familiers (p. ex., chanson, oreille, oiseau, nuage, vent) et de quelques mots nouveaux (p. ex., moindre, pousses, hors, paupières, acacia), permettant au lectorat d’enrichir son vocabulaire.
  • Emploi de phrases de base, de phrases à construction particulière, et de phrases transformées, de types et de formes variés (p. ex., interrogative, exclamative, négative), favorisant une lecture dynamique et contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « "Moi, j’aimerais être un nuage", dit Maman Kangourou. "Et toi, Pépou?"
    "Oh non!" répond Pépou. "Le vent pousse les nuages. Où ça? Je ne sais pas. Dans ta poche, moi je sais où je suis." »

    « "Et si tu étais un lézard?"
    "Avec tes pattes et ta queue, tu dessinerais dans le sable des rivières et des oiseaux."
    "Moi aussi, je sais dessiner", dit Pépou. »
     

  • Emploi de quelques procédés stylistiques (p. ex., répétition, assonance, personnification, énumération) qui enrichissent le texte et permettent au lectorat d’apprécier le style de l’auteure.

    « Maman Kangourou a un petit enfant, un petit kangourou qui s’appelle Pépou et qu’elle aime beaucoup beaucoup. »

    « "Ils ont une maison, mais elle n’est pas aussi douce que ta poche. Et puis, elle ne bouge pas. Ta poche, elle saute et elle danse! Elle me berce, et je ris quand elle balance fort!" »

    « Et elle lui embrasse le nez, les paupières, le menton, tous les doigts des deux mains et elle embrasse aussi ses grands pieds comiques. »
     

  • Séquences descriptives, permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action.

    « Maman Kangourou le pose sur le sable doux et chaud sous les pieds. Le vent souffle, l’oiseau chante dans l’acacia, mais le beau nuage est parti. »

    « Ensemble, ils vont là où le vent les pousse. Le désert est leur maison, les oiseaux, leurs compagnons. »
     

  • Nombreuses séquences dialoguées qui permettent au lectorat de s’immiscer dans l’esprit de la maman kangourou et de son petit, révélant leurs points de vue et la relation qui existe entre eux.

    « "Mais si tu étais le vent, tu saurais où va le nuage. Tu voyagerais, et tu verrais des choses que tu n’as jamais vues.
    "Oh non!" dit Pépou. "Le vent, il n’a pas de maison. Il ne peut pas s’arrêter pour dormir ou pour rêver. Dans ta poche, moi je dors quand je veux." »

Pistes d'exploitation

  • Amener les élèves à reconnaître que Pépou a dû travailler fort pour en arriver à quitter la poche de sa maman. Leur proposer de créer une carte de souhaits et d’y insérer un court message à Pépou, le félicitant d’avoir réussi un tel accomplissement.
  • Inviter les élèves, placés en groupes de deux, à rédiger une fiche descriptive sur le kangourou ou sur un autre animal d’origine australienne (p. ex., le koala, le diable de Tasmanie, le wombat). Les inciter à se servir de sources variées pour trouver leurs informations (p. ex., émissions vidéo, livres, sites Internet). Leur proposer d’ajouter des photos ou des illustrations pour appuyer leur texte et de présenter leur fiche aux élèves d’une autre classe.
  • L’illustratrice laisse des traces d’esquisses de kangourous et d’autres animaux sur les premières et dernières pages de l’œuvre; inciter les élèves à s’inspirer de ces dessins, ainsi que des illustrations dans l’œuvre, pour créer une scène australienne.
  • Inviter les élèves à inventer, en petits groupes, un jeu auquel Pépou pourrait jouer avec d’autres kangourous (p. ex., jeu de course, saut en hauteur, course à obstacles). Lors d’une session au gymnase ou à l’extérieur, inviter chaque équipe à présenter son jeu et à faire participer les autres élèves de la classe.

Conseils d'utilisation

  • Présenter les caractéristiques de la fiche descriptive et de la carte de souhaits afin d'en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 8e année, Série : Zoorama, Le kangourou.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e et 6e année, Série : Les devinettes de Reinette, Le kangourou.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 3e année, Série : Les pourquoi?, Pourquoi les kangourous ont-ils une poche sur le ventre?