Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Le bisou

Un album tout en poésie et finesse, qui dépeint le mot « bisou » à travers le regard de l'enfance.

(Tiré du site de l'éditeur.)

À propos du livre

Contenu

  • Narrateur omniscient qui décrit divers scénarios de bisous donnés et de bisous reçus, gestes de tendresse, d'amitié et d'amour posés envers des êtres chers (p. ex., un bébé, un amoureux, un ami).

    « D’habitude, on les fait sur les joues,
    mais parfois, on les fait sur les doigts…
    Puis avec le souffle, on les envoie. » 

    « Et quand les grandes personnes
    se font des bisous sur la bouche,
    ça veut dire qu’elles sont amoureuses
    et très heureuses. »

    « Et les bisous qu’on fait
    à nos meilleurs amis
    sentent le soleil
    après la pluie. »
     

  • Ouvrage poétique, simple et amusant, qui explore le thème du bisou, faisant valoir la place d’importance qu’occupe ce geste dans la vie de chacun; sujets permettant au lectorat de faire des liens avec son vécu (p. ex., bisou, consolation, routine journalière, affection, amitié).

     

Présentation

  • Illustrations aux couleurs vives, qui occupent la plus grande partie de chaque page; scènes présentées de façon simple et farfelue, révélant les émotions des personnages; nombreux éléments visuels (p. ex., idéogrammes variés, souvent symboliques de l'amour et de l'amitié, flèches, lignes de mouvement) qui soutiennent le lectorat dans la compréhension de l'oeuvre.
  • Mise en page aérée; texte d'une à cinq lignes, disposé de façon stratégique (p. ex., en série pour correspondre à l'illustration, sur une forme rectangulaire); pages de garde illustrées, reflétant la thématique de l'œuvre; emploi de gros caractères stylisés et de la couleur pour accentuer certains mots; dédicaces au début de l'œuvre.
  • Dimensions : 23 cm x 23 cm; couverture rigide.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., lèvres, orteils, nuit) facilitant la lisibilité de l’œuvre.
  • Emploi de phrases de base et de phrases transformées, parfois longues, généralement déclaratives et exclamatives; utilisation fréquente du « on » permettant au lectorat de s’immiscer dans l’esprit de l’auteure.

    « Quand on en fait beaucoup,
    il faut mettre un S au bout.
    Ça donne… bisous! »

    « Les bisous pour dire "bonjour" ressemblent drôlement aux bisous pour dire
    "au revoir".
    On les distribue sans compter,
    matin, midi et soir. »

    « Puis il y a les bisous collants,
    qui laissent des traces de rouge en passant,
    et les bisous glissants – ceux des bébés! – qui laissent tout passer. »
     

  • Procédés stylistiques et poétiques (p. ex., rime, onomatopée, expression imagée, emploi récurrent du mot « bisou ») qui enrichissent le texte; emploi d’une versification libre (p. ex., rimes mêlées, structure irrégulière, rythme variable) créant un ton léger et jovial.

    « On peut en faire un,
    ou deux,
    ou trois.
    On peut même en faire cent fois! »

    « Les bisous font aussi des bruits;
    des grands…
    mmmouah!
    et des petits…
    pouic! »

    « Mais ça vaut mieux que pas de bisou du tout…
    Parce qu’une journée sans
    bisou
    manque de doux.
    Il faudrait peut-être inventer
    un nuage de secours…
    Quand on passerait dessous,
    on recevrait une pluie de
    bisous! »

Pistes d'exploitation

  • Relever, dans l'œuvre, en groupe-classe, des exemples de bisous reçus et de bisous donnés (p. ex., le matin quand on se lève, le soir quand on se couche, pour dire bonjour, pour consoler). Animer une discussion à partir de la citation « Mais ça vaut mieux que pas de bisou du tout… Parce qu'une journée sans bisou manque de doux. ». Inviter les élèves à compléter la phrase « Je reçois ou je donne un bisou quand… » et à l'illustrer.
  • Inviter les élèves à s'assoir en cercle et à jouer le jeu de la rime à la chaîne : une personne débute avec un mot et le voisin dit un mot qui rime, et ainsi de suite jusqu'à ce que les joueurs soient à court de mots. Un nouveau mot de départ est donné et le jeu se poursuit.
  • Proposer aux élèves de mémoriser une section de l'œuvre et de la réciter avec beaucoup d'expression et de gestes. Les inviter à faire une présentation devant un autre groupe-classe ou un groupe de parents.
  • Dans l'album, le cœur fait partie de plusieurs scènes illustrées. Demander aux élèves de confectionner une carte pour une personne qu'ils aiment. Les inviter à la décorer avec toutes sortes de cœurs et de symboles d'amour et d'amitié (p. ex., des « x » et des « o »).

Conseils d'utilisation

  • Présenter ou revoir le concept de la rime.
  • Inviter les élèves à lire d'autres œuvres de la même auteure, telles que Le tricot rouge, Un caprice au dentifrice et Une sortie sens dessus dessous, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle et Jardin d'enfants, Série : Gribouille, Le roi des câlins.