Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

La famille Machin-Chouette à la maison

Tigars Machin-Chouette doit vite trouver les toilettes. Dans sa trop grande maison, tout le monde gaspille! Trop de lumière, trop d’eau, trop d’électricité, trop de tout! Mais… où sont les toilettes?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnage principal, Tigars Machin-Chouette, jeune garçon qui se soucie de la surconsommation et de l’excès dont il est témoin chez lui; personnages secondaires, autres membres de sa famille, Papa Machin, qui arrose à outrance, Maman Chouette, qui achète trop de vêtements, Ado, qui gaspille la nourriture, Mamzelle, qui laisse plusieurs appareils allumés, Toupti, qui a beaucoup de jouets à piles qui ne servent pas, Chien-Chien Machin-Chouette, qui bénéficie, inutilement, de lumières extérieures.

    « Tigars demande :
    – Pourquoi achètes-tu tant tellement trop de vêtements?
    Entre une robe de soirée et un pantalon de journée, Maman répond :
    – Pour rester à la mode. Elle change tout le temps! » (p. 13)

    « Tigars entre dans la chambre. Il voit un robot à piles qui poursuit un camion à piles parmi un tas de jouets à piles. Dans un coin, Toupti empile des boîtes de carton. Sans piles. » (p. 24)

    « Par une fenêtre, Tigars aperçoit Papa Machin qui arrose comme un pompier. Pourtant, il n’y a pas le feu! […]
    Le gazon, les fleurs, les poteaux, les allées : tout est noyé. » (p. 26)

     

  • Intrigue simple et cocasse, qui divertit le lectorat tout en le sensibilisant au phénomène de la surconsommation; sujet apte à intéresser le lectorat visé, lui permettant de faire des liens avec son vécu de par les thèmes exploités (p. ex., environnement, excès, gaspillage, famille, maison).

    « La cour est illuminée comme un terrain de soccer.
    Il y a des guirlandes de lumières dans tous les arbres et des super-projecteurs dans tous les coins. Sans oublier les luminaires du cabanon, du garage triple et de la niche du chien. » (p. 6-7)

    « Tigars traverse un salon en courant. La télévision est allumée, mais personne ne la regarde. Le salon est vide. Tigars traverse le deuxième salon. Une deuxième télé est allumée et la radio hurle. Mais ce salon est vide aussi. » (p. 15-16)

    « Tigars se demande : "Pourquoi utilise-t-on tant tellement trop d’eau pour inonder le ciment et les autos?" » (p. 27)

Présentation

  • Nombreuses illustrations, aux nuances de gris et d’orange, disposées à des endroits variés; personnages caricaturés, révélant les émotions ressenties; illustrations détaillées qui sont en lien direct avec le texte, contribuant à la compréhension de l’œuvre.
  • Caractères d’écriture généralement noirs sur fond blanc, de taille de police appropriée pour le lectorat visé; présence d’éléments graphiques qui facilitent l’interprétation du texte (p. ex., certains mots vedettes écrits en orange, permettant au lectorat de les reconnaître aisément, points de suspension, tirets, guillemets, caractères stylisés, de couleur orangée, pour les titres de chapitres).
  • Mise en page équilibrée et aérée; texte de 4 à 11 lignes, organisé en 4 courts chapitres titrés et numérotés.
  • Dimensions : 12,5 cm x 17,5 cm; couverture souple, papier mat.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 11.
  • Registre de langue courant; emploi de mots fréquents (p. ex., maison, télévision, cuisine, poubelle, chambre) et de mots nouveaux (p. ex., juché, cabanon, super-projecteurs, luminaires, console), pouvant être définis à l’aide des illustrations et du contexte; emploi de mots familiers (p. ex., télé, papote, frigo, congélo, pipi) et noms ludiques donnés aux personnages (p. ex., garçon nommé Tigars, chien nommé Chien-Chien, adolescent nommé Ado, bébé nommé Toupti), permettant au lectorat d’apprécier le style humoristique de l’auteure.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées, de types et de formes variés, et de phrases à construction particulière, qui permettent une lecture expressive et dynamique. 

    « Tigars ne comprend pas, mais il sent l’envie de faire pipi, lui aussi. Il part à la recherche de ses toilettes préférées.
    Doit-il tourner à gauche ou à droite? Descendre un étage ou en monter deux? Traverser le salon des enfants, celui des parents ou des invités? » (p. 10)

    « Tigars n’a pas le temps d’aller poser la question à Papa. Son pipi presse tant tellement trop que Tigars va bientôt mouiller son caleçon… Mais, heureusement, voilà les toilettes! » (p. 28-29)

     

  • Emploi de procédés stylistiques (p. ex., énumération, onomatopée, structure répétée, comparaison) qui enrichissent le texte et permettent d’apprécier le style de l’auteure; utilisation redondante d’adverbes de quantité et répétition de certains mots, accentuant le degré d’intensité de la surconsommation de la famille Machin-Chouette.

    « La maison de la famille Machin-Chouette est grande, très, très grande. Elle a une cuisine, deux salles à manger, trois salons, cinq salles de bain, sept chambres à coucher et des dizaines de placards. » (p. 4)

    « Chien-Chien lève la patte et il jappe :
    – Crrrott, weuf, arrh! » (p. 9)

    « Tigars n’a pas le temps de dessiner un plan, car son pipi commence à presser. » (p. 11)

    « Tigars n’a pas le temps d’insister, car son pipi presse. » (p.14)

    « L’entrée du garage triple est aussi propre qu’un savon géant. » (p. 26)

    « Tigars pourrait aussi dérouler la moitié du papier hygiénique. Et tirer la chasse d’eau trois fois. Et utiliser la moitié du savon pour se laver les mains. Et laisser couler le robinet après.
    Il va plutôt demander à la famille Machin-Chouette :
    – Avons-nous vraiment besoin de tant tellement trop de tout, tout, tout ça? » (p. 30-31)

     

  • Prédominance de séquences descriptives, qui permettent de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de mieux connaître les membres de la famille Machin-Chouette; séquences dialoguées, permettant au lectorat de s’immiscer dans l’esprit de Tigars.

    « Tigars arrive dans la cuisine. Ado Machin-Chouette a ouvert les armoires et les tiroirs, le frigo et le congélo. Juché sur le comptoir, il déguste trois boissons gazeuses. Il avale trois gorgées de chacune, puis il vide le reste dans l’évier. Plouf! » (p. 20)

    « Tigars demande :
    – Pourquoi jettes-tu tant tellement trop de nourriture?
    Ado hausse les épaules et il grogne :
    – Sais pas, moi.
    Tigars n’a pas le temps de discuter, car son pipi presse trop. » (p. 22-23)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de se grouper en équipes de deux et d’identifier les habitudes de surconsommation de la famille Machin-Chouette (p. ex., guirlandes de lumières dans les arbres allumées à l’année); les inviter à les noter dans la colonne de gauche d’un tableau en T. Leur proposer ensuite d’écrire, dans la colonne de droite, des mesures qui permettraient de réduire la consommation ou le gaspillage (p. ex., utiliser les guirlandes de lumières au temps de Noël seulement).
  • Proposer aux élèves de rédiger des aide-mémoire ou des affiches afin d’inciter les élèves de l’école à éviter de consommer au-delà de leurs besoins (p. ex., ne pas laisser couler l’eau inutilement, fermer les lumières lorsqu’elles ne sont pas nécessaires, recycler le papier et les déchets du dîner). Les inviter à afficher ces aide-mémoire à des endroits propices dans l’école.
  • Suggérer aux élèves de faire, en petits groupes, un croquis d’une nouvelle maison pour la famille Machin-Chouette, de sorte à ce qu’elle soit plus écologique. Leur demander d’utiliser un tableau de comparaison pour noter les changements apportés et de présenter leur travail à un autre groupe.
  • À la page 21, le frère adolescent se prépare un sandwich à quatre étages. Amener les élèves à imaginer un sandwich plus modeste, qui comporte au moins trois des quatre groupes d’aliments proposés par le Guide alimentaire canadien. Leur demander de l’illustrer et de le présenter à un partenaire.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, présenter aux élèves les mots du texte qui sont écrits en orange; les inviter à lire ces mots plusieurs fois afin de favoriser la fluidité de la lecture de l’œuvre.
  • Revoir les caractéristiques de l’aide-mémoire ou de l’affiche afin d’en faciliter la rédaction.
  • Consulter la fiche d'activités disponible sur le site de l’éditeur.
  • Encourager les élèves à lire les autres aventures de la famille Machin-Chouette, La famille Machin-Chouette en ville et La famille Machin-Chouette en forêt, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.
  • Inciter les élèves à consulter la liste des œuvres de la série Au pas, à la fin du livre.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Ma petite planète chérie, L’eau, c’est la vie.