1
Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

La dinde qui voulait voter

Aujourd'hui, on vote à la ferme de La Haute-Cour. Tous les animaux vont exercer leur droit, sauf Simone la dinde et ses semblables. Pourquoi cette injustice? À la ferme de La Haute-Cour, les dindes ne votent pas. Un point c'est tout! Les choses n'en resteront pas là, car Simone n'a pas l'intention d'être le dindon de la farce!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

 

À propos du livre

Contenu

 

  • Personnage principal, Simone, une dinde qui réussit à faire changer la loi stipulant que les dindes n'ont pas le droit de vote.

« Puisque personne n'arrive à donner une bonne raison pour empêcher Simone de voter, la dinde décide de proposer que cette loi soit tout simplement changée. »

« Victoire! Après une longue journée à défendre ses droits, Simone et toutes les autres de son espèce peuvent enfin voter. »

  • Personnages secondaires, divers animaux de la ferme qui finissent par accepter que la loi soit changée.

« Depuis que Simone a pris la parole à La Haute-Cour, les habitants n'ont plus peur du changement.   Ils prennent leurs décisions en pensant au bien-être de tous les animaux. »

  • Récit à saveur sociologique; intrigue simple et amusante qui traite de l'abolissement d'une loi inéquitable interdisant le droit de vote à certains membres de la communauté, tout en renseignant le lectorat sur le processus de vote.

 

Présentation

 

  • Illustrations caricaturales aux couleurs vives, qui s'étalent généralement sur double page; scènes permettant de se situer dans le lieu de l'action et révélant les émotions des personnages; quatre illustrations encadrées et annotées montrant les étapes du processus de vote; éléments visuels (p. ex., lignes de mouvement, idéogrammes, onomatopées, affiches) soutenant le lectorat dans la compréhension de l'œuvre.
  • Mise en page aérée, les illustrations occupant la plus grande partie de l'espace; texte de 1 à 10 lignes, disposé à des endroits variés sur la page; grande taille de police adaptée au lectorat visé; éléments graphiques (p. ex., guillemets, points d'exclamation, points d'interrogation) facilitant l'interprétation du texte.
  • Dimensions : 22 cm x 22 cm; couverture rigide.

 

Langue

  • Registre de langue courant; emploi de mots fréquents et familiers (p. ex., dinde, camarades, surpris, intelligentes, décisions); utilisation de mots nouveaux (p. ex., porcherie, coince, malaise, interdiction, manifestent) compréhensibles grâce au contexte et aux illustrations.
  • Prédominance de phrases transformées; variété de types et de formes de phrases (p. ex., déclarative, exclamative, interrogative, négative, impersonnelle); phrases généralement longues.

« La petite dinde ne comprend pas d’où vient le malaise. Il faut dire qu’elle est encore toute jeune. Elle vient d’une couvée du printemps, alors elle ignore encore certaines coutumes de la place. »

« De son côté, le canard ose dire : "Ma foi, parce que c’est la loi!  Un point c’est tout!"
En fin de compte, personne ne peut ou ne veut se prononcer sur la raison de cette interdiction. »

« "Alors pourquoi? Pourquoi les dindes ne peuvent-elles pas voter, elles aussi?" »

  • Quelques procédés stylistiques (p. ex., répétition, expression imagée, interjection) qui enrichissent le texte; emploi de la rime créant une musicalité et agrémentant la lecture.

« Car tout le monde le sait, les dindes ne peuvent pas voter!
Tout le monde le sait… sauf Simone qui se lève de bonne humeur, certaine que cette journée sera comme les autres. »

« Elle imagine déjà Gaston le cochon, la tête prisonnière de son chaudron. Le pauvre animal est si gourmand qu’il s’y coince souvent quand il veut atteindre le fond. »

« La vache ose même lui tourner le dos. »

« Immédiatement, les canards manifestent : "Non, non et non! Les dindes ne peuvent pas voter!" »

  • Séquences narratives qui précisent le déroulement de l’action ainsi que la problématique à laquelle fait face Simone; séquences dialoguées qui permettent de s’immiscer dans l’esprit de Simone et dévoilent les raisons pour lesquelles, selon certains animaux, les dindes n’ont pas le droit de vote.

« Aujourd’hui est un jour particulier à la ferme de La Haute-Cour. C’est le moment pour les animaux d’aller voter.
[…]
Tous vont voter, sauf Simone la dinde et ses semblables. »

« Simone ne comprend pas pourquoi tout le monde peut voter sauf les dindes… Alors, elle s’empresse de questionner ses amis.
Le cheval lui marmonne quelque chose qui ressemble à ceci : "Eh bien c’est comme ça… je ne sais pas pourquoi." »
Le mouton ajoute : "Parce que les dindes n’ont jamais eu le droit de voter." »

« Simone s’interroge. "Est-ce parce que les dindes ne sont pas assez grandes? Sûrement pas, les canards non plus ne sont pas très hauts sur pattes." »

« Elle va voir tous les animaux un à un pour les convaincre de se joindre à la cause des dindes. Cela a rapidement pour effet de diviser la ferme en deux partis. »

Pistes d'exploitation

 

  • Animer une discussion à l'aide des questions suivantes : Les animaux de la ferme avaient-ils le droit d'empêcher la dinde de voter? Pourquoi? Comment la dinde s'est-elle sentie en apprenant qu'elle n'avait pas le droit de vote? Qu'aurais-tu fait à sa place?
  • Déterminer, en groupe-classe, un choix que l'on pourrait passer au vote dans la salle de classe (p. ex., activité pour récompenser le groupe-classe, conte à lire au groupe-classe). Préparer un bulletin de vote, puis inviter les élèves à prendre part au vote en passant par les quatre étapes illustrées dans le récit.
  • Rappeler aux élèves que Simone a réussi à faire changer la loi grâce à sa persévérance et à la collaboration des  animaux de la ferme. Former des équipes de trois ou quatre élèves, puis leur assigner une tâche qui requiert la persévérance et la collaboration (p. ex., jeu d'énigmes, activité de construction, chasse au trésor). Par la suite, permettre aux membres de chaque équipe d'expliquer en quoi la persévérance et la collaboration ont joué un rôle important dans l'accomplissement de la tâche.
  • Demander aux élèves, réunis en équipes, de créer des tableaux vivants représentant trois moments de l'histoire (p. ex., Simone surprise de voir ses camarades rassemblés devant la porcherie; le débat à La Haute-Cour; les animaux en file d'attente pour voter), puis d'en prendre une photo à l'aide d'une tablette ou d'un chromebook. Inviter les équipes à présenter leurs tableaux vivants au groupe-classe, puis demander aux élèves de deviner les scènes représentées.

 

Conseils d'utilisation

 

  • Présenter ou revoir la technique du tableau vivant afin d'en faciliter la création.
  • Examiner avec les élèves l'illustration du bulletin de vote afin de faire valoir la véritable raison pour laquelle les canards et les cochons refusaient d'accorder à Simone le droit de vote. S'assurer que les élèves comprennent le jeu de mots suivant : « Il n'est pas question qu'elle devienne le dindon de la farce dans cette ferme. »
  • Encourager les élèves à lire d'autres œuvres qui traitent de la persévérance et de la collaboration, telles que Ludo et le record du monde, Une visite inattendue et L'éléphant Plume et le rat Bougri, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

 

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 7e année, Série : Les Sauvenature, divers épisodes.