Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

La chasse aux monstres

Rien de tel qu'un grand-papa pour partir à la chasse aux monstres quand la nuit est tombée!

(Tiré du site de l’éditeur.)

À propos du livre

Contenu

  • Deux personnages principaux, Denis, petit garçon qui aime bien lire des livres de monstres avant de se coucher, ce qui lui fait peur la nuit, et son grand-père, vieil homme affectueux qui entraîne son petit-fils à la chasse aux monstres pour l'aider à vaincre sa peur et à s’endormir.

    « C’est la nuit. Denis est dans son lit. Il lit des gros livres sur les monstres. Denis sait tout à propos des monstres. » (p. 3)

    « Grand-papa sert Denis très fort dans ses bras.
    – Quand tu es là, je n’ai plus peur du tout, dit Denis. » (p. 7)

    « – Quelle belle nuit pour chasser les monstres! dit grand-papa. Denis et son grand-papa partent pour la chasse aux monstres. » (p. 8)
     

  • Intrigue simple à caractère fantaisiste, qui divertit le lectorat tout en lui révélant des moyens de contrôler la peur de l'obscurité; sujet concret et familier, apte à intéresser le lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., peur, obscurité, monstres, relation grand-père/petit-fils, affection, humour).

    « Grand-papa arrive aussitôt.
    – Je ne peux pas dormir, dit Denis. J’entends un bruit bizarre.
    – N’aie pas peur, dit grand-papa. » (p. 6)

    « Denis et son grand-papa écoutent. Ils entendent encore un bruit bizarre…
    – Ce n’est pas un monstre. C’est un camion dans l’entrée du voisin. » (p. 11)

    « Denis se couche avec Pijamo.
    – Mon brave Pijamo va faire peur aux monstres. Grâce à lui, je vais bien dormir toute la nuit, dit Denis. » (p. 15)

Présentation

  • Illustrations dominantes aux couleurs vives, occupant les trois quarts de la page; scènes détaillées qui représentent les moments stratégiques de l’intrigue, permettant au lectorat de s’immiscer dans l’imaginaire de Denis; personnages caricaturés qui révèlent les émotions ressenties, facilitant la compréhension de l’œuvre.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, faciles à lire; taille de police adaptée au lectorat visé; emploi d’éléments graphiques qui facilitent l’interprétation du texte (p. ex., deux-points, tirets, points de suspension); pagination accompagnée d’une icône de poire représentant la série jaune.
  • Mise en page aérée; texte de deux à six lignes, disposé sous l’illustration.
  • Dimensions : 16,5 cm x 19,5 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation de mots fréquents et familiers surtout (p. ex., noir, vite, jouets, peur, grand-papa), contribuant à la lisibilité de l’œuvre.
  • Emploi de plusieurs phrases de base simples, de phrases transformées et de quelques phrases à construction particulière; phrases de types et de formes variés (p. ex., déclarative, impérative, exclamative, négative), qui permettent d’ajouter du dynamisme à la lecture. 

    « Il fait noir dans la chambre de Denis. Les rideaux sont fermés. La lampe est éteinte. Les jouets sont endormis. Soudain… Denis entend un bruit. » (p. 4)

    « Denis a peur. Il crie :
    – Grand-papa, grand-papa, viens vite! J’entends un drôle de bruit! » (p. 5)

    « Denis et son grand-papa écoutent. Ils entendent un bruit bizarre…
    – Ce n’est pas un monstre. C’est une grenouille dans l’étang du voisin. » (p. 9)
     

  • Emploi de personnifications et de structures répétées qui enrichissent le texte, permettant au lectorat d’anticiper la suite et d’apprécier le style de l’auteur.

    « Grand-papa ouvre les rideaux. La pleine lune sourit sur le village endormi. » (p. 8)

    « Denis et son grand-papa écoutent. Ils entendent un autre bruit bizarre…
    – Ce n’est pas un monstre. C’est un hibou dans l’arbre du voisin. » (p. 10)

    « Denis et son grand-papa regardent sous le lit. Il n’y a pas de monstre. Denis et son grand-papa regardent dans le coffre à jouets. Il n’y a pas de monstre. Mais… » (p. 12)
     

  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées, qui permettent au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit du jeune garçon et de son grand-père.

    « Pijamo est dans le coffre à jouets. Denis est content :
    – Regarde, grand-papa! Pijamo est l’ourson en peluche que tu m’as donné à Noël.
    Denis serre Pijamo très fort dans ses bras. Denis sait que les monstres ont peur des oursons. » (p. 13-14)

    « Il fait noir dans la chambre de grand-papa. Les rideaux sont fermés. La lampe est éteinte. L’ordinateur est endormi. Soudain… grand-papa entend un bruit. » (p. 16)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves s’il leur est déjà arrivé d’avoir peur la nuit et les inviter à raconter leurs expériences. Mentionner le fait que certains enfants ont peur de l’obscurité et que leur imagination les mène parfois à croire qu’il y a des monstres dans la chambre, ce qui les empêche de bien dormir. Leur demander de suggérer des mesures qui peuvent les aider à dormir sans crainte (p. ex., mettre une veilleuse dans la chambre, ne pas regarder de télévision avant le coucher, ne pas lire de livres qui font peur, parler de ses craintes avec ses parents).
  • Le récit finit en queue de poisson. Proposer aux élèves d’inventer une fin à l’histoire en décrivant ce qui arrive au grand-papa lorsqu’il lui arrive, à son tour, d’entendre un bruit bizarre. Leur demander d’utiliser la structure répétée « Grand-papa entend un bruit bizarre … Ce n’est pas un monstre. C’est… ». Leur proposer d’illustrer leur texte et de le présenter à la classe. Rassembler les pages pour en faire un livre à structure répétée, à placer au coin de lecture.
  • Inviter les élèves à créer un monstre à trois dimensions, en se servant de matériaux variés (p. ex., pâte à modeler, papier de soie, carton, ruban). Leur proposer de nommer leur monstre et de le décrire en une ou deux phrases. Les inviter à le présenter au groupe-classe.
  • À une session au gymnase, suggérer aux élèves de se placer en petits groupes et d’inventer une courte danse ayant pour but de faire peur à un monstre fictif. Les inviter à la présenter aux autres équipes.

Conseils d'utilisation

  • Inviter les élèves à faire les activités qui sont proposées sur la troisième de couverture.
  • Lire aux élèves les courts textes sur l’auteur et l’illustrateur qui se trouvent sur la deuxième de couverture.
  • Revoir les caractéristiques du texte à structures répétées afin d’en faciliter la rédaction, telle que proposée dans les pistes d’exploitation.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 4e année, Série : Les belles histoires de Pomme d’Api, Le petit monstre.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Mini TFO – Histoires, Kadhi et l’ombre.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : 1, 2, 3… Géant!, La petite maison de monstres.