Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Je suis poli!

L'écoute, la ponctualité, le respect, la tolérance, les mots gentils : la politesse évite bien des chagrins, bien des soucis, bien des conflits. Elle nous permet de vivre en harmonie avec ceux qui nous entourent.

(Tiré du site de l'éditeur.)

 

À propos du livre

Contenu

 

  • Deux personnages principaux, narratrice et narrateur, fillette et garçonnet qui décrivent les gestes de politesse qu'ils posent au quotidien.

« JE SUIS POLIE
parce que j'écoute quand on me parle
et je n'interromps pas les autres
en parlant plus fort qu'eux. »

« JE SUIS POLI
lorsque je suis à table.
Je me tiens bien et j'utilise correctement mes couverts. »

  • Personnages secondaires (p. ex., amis, parents, enseignante) mentionnés dans le texte et présents dans les illustrations.

« JE SUIS POLIE
parce que je ne dis pas de gros mots ou de méchancetés
quand je suis en colère ou frustrée
parce qu'une amie m'a provoquée. »

« JE SUIS POLI
parce que je respecte mon professeur
et toutes les personnes
qui prennent soin de moi à l'école…
Même lorsqu'ils me chicanent et
même si je ne suis pas d'accord avec eux. »

  • Narration simple et amusante faisant valoir l'importance de la politesse dans les relations interpersonnelles; thèmes exploités (p. ex., politesse, respect, bienveillance) incitant le lectorat à réfléchir à ses propres actions et l'encourageant à faire preuve de bonnes manières.

 

Présentation

 

  • Illustrations caricaturales captivantes s'étalant sur pleine page de droite; présence de phylactères transformés en personnages rigolos au bas des pages de texte; éléments visuels (p. ex., lignes de mouvement, idéogrammes, gribouillis, phylactères, dessins) soutenant le lectorat dans la compréhension de l'œuvre.  
  • Mise en page attrayante et aérée; texte de quatre à sept lignes, disposé sur la page de gauche; caractères d'écriture noirs sur fond blanc; grande taille de police adaptée au lectorat visé; emploi de la couleur pour accentuer les mots « JE SUIS POLI », « JE SUIS POLIE » et « POLITESSE »; éléments graphiques (p.ex., majuscules, points de suspension, deux-points, virgules, point d'interrogation) qui facilitent l'interprétation du texte; dédicaces au début du livre.
  • Dimensions : 23 cm x 23 cm; couverture rigide.

 

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation prédominante de mots fréquents et familiers (p. ex., école, retard, rue, maison, professeur); emploi de mots nouveaux (p. ex., interromps, ponctuel, soucis, harmonie) compréhensibles à l'aide du contexte et des illustrations; plusieurs mots de politesse (p. ex., merci, bonsoir, pardon) insérés dans des phylactères.
  • Prédominance de phrases transformées, parfois longues; présence d'une seule phrase interrogative interpellant le lectorat à la fin de l'œuvre.

« JE SUIS POLIE
quand je mets de côté mon téléphone ou ma tablette
si on m'adresse la parole.
La personne qui me parle a droit à toute mon attention.
Et c'est bien plus agréable de se parler de vive voix
en se regardant, plutôt que de fixer un écran. »

« Et pour toi, c'est quoi la POLITESSE? »

  • Quelques procédés stylistiques (p. ex., comparaison, métaphore, énumération, répétition) qui enrichissent le texte; emploi de la rime créant une musicalité et agrémentant la lecture.

 « JE SUIS POLI car je fais des efforts pour ne pas arriver en retard lorsque je dois aller quelque part. »

« Je ne parle pas la bouche pleine, et je ne me comporte pas comme un petit cochon en semant des miettes partout. »

« JE SUIS POLIE car je suis une championne des petits mots magiques : bonjour, bonsoir, merci, s'il te plaît, excuse-moi, pardon… »

  • Séquences descriptives qui permettent de s'immiscer dans l'esprit de la narratrice et du narrateur, et aident à comprendre leurs gestes de politesse; aucune séquence dialoguée.

« LA POLITESSE nous évite bien des chagrins,
bien des soucis, bien des conflits.
Elle nous permet de vivre en harmonie avec ceux qui nous entourent
en simplifiant beaucoup notre vie ensemble. »

« JE SUS POLIE
dans les files d'attente et
je ne bouscule pas les gens devant moi
pour entrer la première. »

 

Pistes d'exploitation

 

  • Demander aux élèves de compléter la phrase « JE SUIS POLI/POLIE parce que je… », et de l'illustrer. Assembler les pages pour confectionner un livre à structure répétée, puis le placer dans le centre de lecture.
  • Préparer, au préalable, quelques scénarios traitant de situations conflictuelles dans lesquelles peuvent se trouver des enfants (p. ex., pendant la récréation, sur le terrain de soccer, durant un jeu au gymnase). Former des équipes, puis leur assigner un scénario. Leur demander de créer une saynète traitant de la problématique ainsi qu'une façon polie de la résoudre. Inviter les équipes à présenter leur saynète devant le groupe-classe.   
  • Écrire des mots de politesse sur des bandes de papier, puis les déposer dans une boîte. Inviter un ou une élève à piger au hasard un mot de politesse (p. ex., merci), puis à compléter la phrase suivante : Je dis « merci » quand… Continuer ainsi jusqu'à ce que tous les mots de politesse aient été pigés.   
  • Proposer aux élèves, réunis en équipes, de construire cinq figures planes en carton, d'y ajouter cinq mots de politesse, puis de les utiliser pour créer un mobile. Suspendre les créations dans la salle de classe.

 

Conseils d'utilisation

 

  • Consulter la fiche d'activités disponible sur le site de l'éditeur.
  • Mettre à la disposition des élèves d'autres œuvres qui traitent de la politesse, telles que Les mots amis et Si la reine venait diner, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

 

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Paul et Suzanne, La politesse.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Mini TFO – La courtoisie selon Mini, divers épisodes.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Les Hipaloulas, Merci.