1
Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture
Nous vous invitons à cliquer sur les puces numérotées pour avoir plus d’informations sur les différentes sections de la fiche pédagogique et en apprendre davantage sur la manière de l’utiliser.

2Histoire de pêche

Mandarine et Kiwi visitent une pisciculture. Ils y découvrent des piscines où les baigneurs sont des poissons! Et les visiteurs peuvent même pêcher ces poissons. Une belle aventure pour les enfants qui apprennent non seulement les rudiments de la pêche, mais aussi l’utilité de la pisciculture et l’anatomie des poissons.

Un album qui intéressera les petits curieux, les gastronomes en herbe, les apprentis pêcheurs, et qui propose une recette de truite à laquelle les enfants ne pourront résister!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

3 À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux, la narratrice Mandarine et son frère Kiwi, qui visitent une ferme d’élevage de poissons, profitant de l’occasion pour faire une bonne partie de pêche à la truite; personnages secondaires, les parents des enfants, qui les accompagnent à la pisciculture et qui leur montrent les rudiments de la pêche, Madame Laperche, propriétaire et guide du Domaine Arc-en-ciel.

    « Ce soir, Maman nous prépare du poisson au four. C’est celui que Kiwi et moi avons réussi à attraper lors de notre excursion au Domaine Arc-en-ciel. La semaine dernière, nous sommes allés visiter une pisciculture. »

    « Madame Laperche connaît bien les poissons. Elle nous explique que le nombre de poissons diminue rapidement à cause de la pollution et de la pêche. »

    « Papa nous montre comment tenir notre canne à pêche et il nous aide à mettre un appât sur l’hameçon. »
     

  • Intrigue simple et amusante, qui divertit le lectorat, tout en le renseignant sur le domaine de la pisciculture et les rudiments de la pêche; œuvre qui saura intéresser le lectorat visé, lui permettant de faire certains liens avec son vécu (p. ex., protection des ressources naturelles et de l’environnement, sortie en famille, partie de pêche, cuisine, recette).

    « – S’il n’y avait plus de pisciculture, plusieurs espèces de poissons finiraient par disparaître. En pisciculture, certains poissons bien protégés vivent jusqu’à 10 ans et peuvent produire jusqu’à 3 500 œufs par année. »

    « – Ouah! Je ne veux pas toucher au ver de terre, c’est gluant!
    – Tu as raison, Mandarine. C’est la partie que j’aime le moins, moi aussi, dit Maman. »

    « Pourquoi parles-tu si bas? Les poissons ont-ils des oreilles? demande Kiwi.
    – En fait, à l’intérieur de la tête, ils ont un détecteur de sons encore plus puissant que nos oreilles, nous explique Maman. »

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs attrayantes, s’étalant généralement sur double page; scènes détaillées, révélant les émotions des personnages et créant un lien direct avec le texte; présence d’éléments visuels qui appuient la compréhension du texte (p. ex., bulles de réflexion, pancartes, schéma); intégration de la petite coccinelle de Mandarine et du ver de terre de Kiwi dans presque chaque illustration, motivant le lecteur à les repérer.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, parfois intégrés aux illustrations; taille de police adaptée au lectorat visé; présence d’éléments graphiques qui facilitent l’interprétation du texte (p. ex., caractères gras, en rouge et stylisés pour les titres des deux textes complémentaires, intertitres de la recette en caractère gras, tirets pour chaque ingrédient et démarche numérotée, parties du corps du poisson en majuscules et en gras, flèches rouges).
  • Mise en page équilibrée et aérée; texte de 3 à 14 lignes, disposé de façons variées; inclusion d’une recette de truite mouchetée au four et d’un texte informatif sur le poisson à la fin du récit.
  • Dimensions : 21,5 cm x 21,5 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant; emploi de mots fréquents et familiers (p. ex., lac, poissons, papa, ver de terre, pêche) et de certains mots plus complexes liés à la thématique du poisson (p. ex., moulinet, pisciculture, fenouil, mouchetée, branchies, omble), permettant au lectorat visé d’enrichir son vocabulaire.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière, de formes et de types variés (p. ex., positive, négative, interrogative, exclamative), contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « – C’est une truite mouchetée, répond Maman.
    – Quoi? Elle est pleine de mouches? s’inquiète Kiwi. »

    « Papa aide Kiwi à enlever la truite de l’hameçon, puis il la dépose dans un seau plein d’eau.
    Toute la journée, Kiwi attrape de petites truites. Moi, ma canne à pêche ne bouge pas une seule fois.
    – Il n’y a rien à faire! Je m’ennuie. »

    « Je suis tellement fière! Ma patience est finalement récompensée. Quelle belle journée! »
     

  • Emploi d’interjections et d’expressions imagées qui permettent d’apprécier le style de l’auteure.

    « – Ouah! s’exclame Kiwi. C’est vraiment moi qui ai attrapé ce poisson tout seul! »

    « – […] Mais ici, les baigneurs sont des poissons! »

    « – Je ne sais pas, Mandarine, mais on dirait qu’il a la varicelle, rigole Kiwi. »
     

  • Quelques séquences descriptives, qui permettent au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action; nombreuses séquences dialoguées permettant de s’immiscer dans l’esprit des personnages et de mieux comprendre la relation entre eux.

    « Soudain, la canne à pêche de Kiwi s’agite.
    – Papa, Papa, vite… Aide-moi! Je crois que j’ai attrapé un poisson! s’écrie Kiwi.
    – Doucement, Kiwi, chuchote Papa. Tu dois tourner le moulinet tranquillement et tirer sur ta canne à pêche avec de petits coups secs. »

    « Juste au moment où Papa nous annonce qu’il faut partir, ma canne à pêche se courbe. Le coup est si fort que je tombe presque à l’eau. Un énorme poisson est accroché au bout de ma ligne! C’est vraiment spécial comme expérience! »

    « Les truites sont au four. Il reste quinze minutes de cuisson.
    – Mandarine, ma chérie, pendant que le poisson cuit, viens m’aider à faire la salade, s’il te plait. »

Pistes d'exploitation

  • Madame Laperche informe les enfants du bien-fondé d’une pisciculture. Lors d’une table ronde, animer une discussion au sujet de l’effet de l’activité humaine sur la qualité de l’air et de l’eau et sur leur capacité à soutenir la vie (p. ex., la pollution de l’eau qui affecte les poissons et la pêche).
  • Proposer aux élèves de rédiger une fiche descriptive sur un poisson de leur choix, en décrivant certaines de ses caractéristiques (p. ex., apparence, alimentation, déplacement, reproduction, ennemis). Leur demander d’ajouter un schéma et des illustrations pour appuyer leur texte.
  • Inviter les élèves à créer une autre fin à l’histoire (p. ex., au lieu d’avoir attrapé un gros poisson, Mandarine attrape une vieille botte, un génie, un billet de cent dollars). Les inviter à lire leur nouvelle conclusion en participant à l’activité de la chaise de l’auteur.
  • Demander aux élèves de dessiner un poisson, de le découper et d’y écrire un mot nouveau au verso. Coller de petits aimants adhésifs sur chaque poisson et placer tous les poissons dans un bocal. Fabriquer une petite canne à pêche, ayant comme hameçon un trombone. Inviter les élèves à aller à la pêche aux mots : faire une phrase avec chaque poisson attrapé.

Conseils d'utilisation

  • Inviter une personne avide de pêche à venir en parler aux élèves de la classe (p. ex., source d’agrément, équipement, limites et autres règlements, respect de la nature).
  • Revoir les caractéristiques de la fiche descriptive afin d’en faciliter la rédaction.
  • Inviter les élèves à consulter d’autres œuvres de la même série, qui sont notées sur la quatrième de couverture.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 5e année, Série : Miam, Les poissons et les fruits de mer.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e à 6e année, Série : Les découvertes de Shanipiap, La pêche.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Les mystères d’Alfred, Où sont passés les poissons?