Anatomie de la fiche
Ajouter au bac de lecture

Cyrus, l’encyclopédie qui raconte, tome 9

Cyrus est un vieux savant à la curiosité insatiable. Pas étonnant que les enfants soient si nombreux à le consulter! Il possède la réponse aux questions les plus pertinentes, les plus étonnantes, celles que tout le monde se pose, celles auxquelles on croit pouvoir répondre mais qui souvent nous laissent bouche bée...

Cyrus, l'encyclopédie qui raconte est une encyclopédie originale qui offre des réponses scientifiques à des questions sur le monde qui nous entoure. Découvrez la Terre et l'espace; les animaux; les végétaux; le corps; etc.

Pour les curieux de tous les âges!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

 

À propos du livre

Contenu

 

  • Personnage principal, Cyrus, grand savant qui aime partager ses connaissances avec toutes les personnes qui le consultent.

« Très tôt, Cyrus s'est posé des questions sur l'origine du monde, la vie de la planète, les angoisses des hommes préhistoriques, la vie animale, l'univers végétal, le cosmos et le cœur des gens. Curieux comme pas un, il a cherché, il a lu, il a étudié pendant de longues années pour élucider les mille questions qu'il ne cesse de se poser.
[…]
Ce qu'il aime par-dessus tout? Partager ses connaissances, en faire profiter tous ceux et celles qui, à toute heure du jour et où qu'il soit, viennent auprès de lui pour l'interroger. » (p. 9)

  • Personnages secondaires, des enfants et des adultes curieux qui posent leurs questions à Cyrus et  Gratte-Bedaine, chien loyal de Cyrus.

« – Bonjour, monsieur Cyrus. Je m'appelle Delphis, et on m'a dit que vous aviez réponse à tout…
[…]
– Entre, cher enfant.
– Philémon m'a affirmé que vous sauriez répondre à ma question…
– Quelle est-elle? demande Cyrus.
– Je voudrais savoir pourquoi les papillons de nuit sont attirés par la lumière. » (p. 13-14)

« – Gratton, mon Gratton, dit Cyrus à son gros saint-bernard attentif, sais-tu ce qu'est un menhir?
Gratte-Bedaine lève ses grands yeux bruns sur son maître.
[…]
Il suffit que Cyrus se taise un instant pour que le saint-bernard se remette à gémir.
[…]
Gratte-Bedaine gémit encore, mais cette fois-ci avec un soupçon d'impatience.
– Zut! s'exclame Cyrus. Moi qui croyais que tu voulais en savoir plus! C'est l'heure de ton repas mon pauvre chien! Et je te parlais de menhirs!… » (p. 40-44)

« -Vous ne croyez pas à la voyance? lui demande la vendeuse.
Le savant se trouve à la caisse de la quincaillerie où il est venu acheter des clous à tête plate.
[…]
– Le magasin est calme, remarque Natacha. Prenez le temps de me dire comment les voyants peuvent connaître l'avenir ou le passé.
Seul client dans le magasin, Cyrus pose son sac de clous sur le comptoir.
– D'abord, il faut être très, très prudent lorsqu'on aborde le domaine de la voyance.
– Pourquoi ?
– Parce que beaucoup de charlatans profitent de la crédulité des gens. » (p. 72-74)

  • Oeuvre documentaire originale dont le contenu est présenté sous la forme de courts récits narratifs aptes à maintenir l'intérêt du lectorat; dialogues teintés d'humour entre les personnes qui posent des questions intéressantes (p. ex., Pourquoi les éléphants ont-ils de grandes oreilles? D'où vient la cannelle? Comment fabrique-t-on les feux d'artifice?) et Cyrus qui leur donne des réponses scientifiques; sujets exploités (p. ex., Terre, espace, animaux, végétaux, corps humain) permettant au lectorat d'acquérir des connaissances.
  • Variété d'images (p. ex., photographies, illustrations, diagrammes) qui soutiennent le lectorat dans la compréhension du texte; présence de pictogrammes permettant d'identifier rapidement le domaine de connaissance auquel est reliée chaque question.   
  • Mise en page aérée, attrayante et bien organisée; œuvre répartie en 30 courtes sections, chacune traitant d'une question particulière; éléments graphiques (p. ex., tirets, points de suspension, deux-points, points d'exclamation, points d'interrogation, italiques) facilitant l'interprétation du texte; dédicaces, citation, texte intitulé Qui est Cyrus? et légende au début de l'œuvre; message de Gratte-Bedaine, remerciements, index et table des matières à la fin.

 

Langue

  • Registre de langue courant dans l’ensemble de l’œuvre; prédominance de mots connus; présence de mots nouveaux (p. ex., fracassante, vigilants, contemporains, débiter) et de mots du registre familier (p. ex., escogriffe, satané, ouais) compréhensibles grâce au contexte; utilisation de termes scientifiques (p. ex., vasoconstriction, hirudine, patagium, trachées) pouvant être compris à l’aide des explications fournies; emploi du vouvoiement lorsque les gens s’adressent à Cyrus, témoignant de leur grand respect pour lui.
  • Emploi prédominant de phrases transformées et de phrases à construction particulière; utilisation d'une variété de types et de formes de phrases (p. ex., déclarative, interrogative, exclamative, impérative, négative, passive, impersonnelle).

« – "Tout ce qui brille n’est pas or", dit sentencieusement le garçon. J’ai trouvé ça, Cyrus. Pensez-vous qu’il y a là-dedans quelque chose de précieux ?
– Les hommes ont très tôt été attirés par ce qui brillait, pierres et métaux, car ils aimaient s’en parer.
– C’est probablement ainsi qu’ils ont découvert l’or, n’est-ce pas?
– Oui. Tu sais que l’or existe sus deux formes : l’or pur que l’on trouve dans les pépites des rivières, et l’or mêlé à des impuretés que l’on découvre dans les filons, sous la terre.
– Il est facile d’imaginer que l’or a d’abord été trouvé sous forme de pépites dans les rivières. Mais à quelle époque? demande le garçon. » (p. 92-93)

« – Je veux que vous me parliez de la chose la plus dégueulasse du monde : les sangsues.
– On ne peut pas dire qu’elles soient très sympathiques au premier coup d’œil, admet Cyrus.
– J’ai un travail à préparer pour l’école. Question : parlez-nous de la chose qui vous répugne le plus. J’ai choisi les sangsues.
– Sache, mon petit Léon, que la sangsue est un ver qui vit généralement dans les lacs et dans les rivières. Il existe des sangsues de mer, mais elles sont plus rares. Les sangsues appartiennent à la famille des annélides.
– Un ver! Ouach!
– Mais elles ont été fort utiles! s’exclame Cyrus.
– Elles ne le sont plus? demande le petit Léon. » (p. 108-109)

 

  • Procédés stylistiques (p. ex., interjection, antithèse, répétition, métaphore, personnification) qui enrichissent le texte.

« – Des tonnes, oui! Cependant, lors de l’évaporation des eaux, les sels ne sont pas entraînés dans l’atmosphère.
– Ah non?
– Eh non! Ils demeurent dans les mers. » (p. 19)

« – L’air froid que nous inspirons entre dans deux poumons bien chauds, à 37 degrés. » (p. 64)

« – Cyrus, il faut absolument que vous m’expliquiez pourquoi les chauves-souris dorment la tête en bas! S’il vous plaît, s’il vous plaît, Cyrus, supplie Eulalie. » (p. 67)

« – L’utilité des oreilles des éléphants. Nous en parlions l’autre soir avec une jeune nonne et nous voguions dans l’ignorance. » (p. 79)

« – Surtout le soir, précise Hortense. Parce que les bactéries ont toute la nuit devant elles pour travailler à démolir l’émail des dents! » (p. 90)

  • Séquences descriptives et narratives établissant des mises en situation et présentant des faits étonnants; prédominance de séquences dialoguées qui permettent de connaître les questions que l’on pose à Cyrus ainsi que les réponses de ce dernier.

« Assis dans son jardin, à l’ombre d’un grand tilleul, Cyrus est occupé à rapiécer la voile de son dériveur. Il songe aux requins, terreurs des marins de toutes les mers chaudes et tempérées.
Soudain, de grands cris tirent le savant de sa rêverie. » (p. 45)

« – Ma question est très simple, ne vous en faites pas. Et je ne veux surtout pas vous déranger. Je désire simplement savoir d’où vient la cannelle.
– La cannelle !
– Oui! La cannelle.
[…]
– La cannelle vient donc du cannelier, un petit arbre originaire de l’île de Ceylan, en Asie, aujourd’hui nommée Sri Lanka. L’écorce des branches encore jeunes nous donne cette poudre brune.
– De l’écorce!
– C’est véritablement l’écorce broyée qui dégage cette odeur si particulière. » (p. 51-52)

« Une énorme pépite d’or a été trouvée en Australie en 2016 et elle pèse près de 4 kg. Cela est tout de même bien loin d’une pépite trouvée en 1869, en Australie également, qui pesait 65,2 kg! » (p. 95)

Référent(s) culturel(s)

  • Mention des frères de Montgolfier, industriels français rendus célèbres pour avoir conçu la montgolfière.
  • Mention de Paris, capitale de la France.

 

Pistes d'exploitation

 

  • Cyrus a reçu un mystérieux manuscrit qu'il ne peut pas déchiffrer, puisqu'il ne connaît pas l'alphabet runique (p. 50). Accéder à l'alphabet runique sur Internet, puis le présenter aux élèves. Leur proposer de rédiger un court message en utilisant cet alphabet. Jumeler les élèves, puis leur demander d'essayer de décoder le message de leur partenaire.
  • Demander aux élèves, regroupés en dyades, de rédiger un résumé des renseignements fournis sur une des questions exploitées dans l'œuvre, puis de trouver sur Internet des photos pour accompagner leur texte. Les inviter à présenter leur travail à un autre groupe-classe.
  • Former des équipes, puis assigner à chacune un des animaux exploités dans l'œuvre. Leur demander de rechercher quelques faits étonnants au sujet de l'animal (p. ex., Raton laveur : vit de 3 à 5 ans à l'état sauvage; peut atteindre l'âge de 21 ans en captivité). Les inviter à écrire les faits étonnants sur des bandes de papier, puis à créer un collage intitulé Le savais-tu? Afficher les collages dans des endroits bien en vue dans l'école. 

 

Conseils d'utilisation

 

  • Présenter ou revoir les caractéristiques du résumé afin d'en faciliter la rédaction.
  • Mettre à la disposition des élèves le premier tome de Cyrus, l'encyclopédie qui raconte, dont la fiche descriptive se trouve dans FousDeLire.

 

Ressource(s) additionnelle(s)

 

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 6e année, Série : Sciences, on tourne!, divers épisodes.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 8e année, Série : Cinq, divers épisodes.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e à 6e année, Dossier thématique : La Terre et l'espace – À la découverte de notre planète et du système solaire, divers épisodes.