Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Sasha et son sushi

Sacha achète une souris qu’il baptise Sushi. Sushi est jolie mais elle a cette fâcheuse manie de s’échapper vite et bien…. Sacha le chevalier fera tout pour protéger Sushi des dangers qui la guettent. Quel courage! 

(Adapté de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Deux personnages principaux, Sacha, garçon tenace et astucieux, qui s’occupe de sa nouvelle souris, et Sushi, petite souris espiègle, qui fait des fugues à tous moments; personnages secondaires, les parents de Sacha, la vendeuse et les clients de l’animalerie.

    « Hier, c’était l’anniversaire de Sacha. Il a reçu de tante Sophie un beau livre et des sous, plein de sous, pour acheter une charmante souris ».

    « Sushi s’agite dans la main de Sacha. Ça chatouille! Hi! Hi! Hi! Oups! Sushi saute et s’échappe. »

    « Sacha, papa et maman cherchent Sushi, s’arrêtent à chaque centimètre, se penchent pour voir sous les meubles et derrière les jouets… Ils marchent doucement pour ne pas effrayer la fugueuse. »
     

  • Intrigue simple à caractère loufoque, qui divertit le lectorat visé tout en nourrissant l’imaginaire; sujet d’intérêt qui permet au lectorat de faire des liens avec son vécu (p. ex., anniversaire, argent, humour, souris, animal de compagnie, fugues).

    « Et voici les souris. Oh! Ce sont de charmantes souris et Sacha les aime toutes.
    – Il faut choisir! précise maman, qui ne veut pas cent souris dans la chambre de Sacha…
    – Je veux celle-là. Elle va s’appeler Sushi.
    – Sushi? s’étonne maman. Pourquoi ce nom?
    – J’aime les souris, et j’adore les sushis. 
    – On peut manger les sushis, mais pas les souris! Il ne faudrait pas que tu croques Sushi la souris! fait remarquer la gentille vendeuse.
    – Jamais de la vie! Je la protégerai contre tous les dangers, foi de Sacha le chevalier! »

Présentation

  • Illustrations dominantes aux couleurs vives, s’étalant sur pleine page et parfois double page; personnages qui révèlent, de façon cocasse et exagérée, les émotions ressenties; présence d’éléments visuels qui contribuent à la compréhension de l’œuvre (p. ex., plans rapprochés, détails, flèches, mouvement).
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, parfois intégrés aux illustrations; taille de police adaptée au lectorat visé; utilisation d’éléments graphiques facilitant l’interprétation du texte (p. ex., tirets, points de suspension).
  • Mise en page aérée; texte de 1 à 10 lignes disposé à des endroits variés sur la page; ajout d’une comptine sur la troisième de couverture.
  • Dimensions : 21 cm x 21 cm; couverture souple.

Langue

  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., souris, maman, joli, regarde, voici) et de quelques mots nouveaux (p. ex., chardonneret, festin, galère, fugueuse, déchaînée) permettant au lectorat d’enrichir son vocabulaire; emploi d’expressions familières (p. ex., Pas de chamailleries ici!, Jamais de la vie!) injectant des brins d’humour au récit.
  • Emploi de phrases de base, de nombreuses phrases à construction particulière et de phrases transformées, de types et de formes variés (p. ex., exclamative, interrogative, impérative, négative), qui contribuent à la lisibilité de l’œuvre et ajoutent du rythme à la lecture.

    « Sushi a glissé. Elle est tombée dans l’eau froide. Qui lui sauvera la vie? Bien sûr, ce sera Sacha le chevalier! Vite, Sacha! Plonge! »

    « Et voilà Sacha parti se cacher avec Sushi pour lui sauver la vie…
    Pour calmer une souris déchaînée, rien de tel qu’une juste portion de sushis.
    – Ici, tu es en sécurité. L’ogre ne viendra pas te chercher, foi de Sacha le chevalier, promet Sacha, essoufflé, à son cher Sushi. » 
     

  • Emploi de procédés stylistiques (p. ex., énumération, répétition, allitération, interjection, onomatopée) et d’expressions imagées qui enrichissent le texte et permettent d’apprécier le style dynamique de l’auteure.

    « C’est la course entre les sacs, les cages et les souliers. Les chiens s’énervent et les chats salivent en voyant passer ce festin… Sushi est rapide. La voilà déjà loin! Elle file entre les jambes des clients, saute sur les chaussures, s’accroche aux lacets. C’est la galère.
    – Sushi! Sushi! Sushi! appelle Sacha, sans succès… »

    « Oh non! Sushi est en danger! À la surface de l’eau, il y a une nageuse à l’air sympathique. Sushi! Attention! Ce n’est pas une amie! C’est ton image! 
    N’approche pas! N’approche pas! Et plouf! »
     

  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées qui permettent de suivre aisément le fil des événements et de comprendre la relation entre les personnages.

    « Dans sa nouvelle cage, Sushi gigote et cherche où elle est.
    – Tu es chez moi, lui explique gentiment Sacha en ouvrant la cage.
    Elle monte sur la main de Sacha, se glisse dans sa manche.
    – Hi! Hi! Hi! Ça chatouille!
    Et hop! Sushi s’échappe encore! »

    « Pendant ce temps, Sushi a trouvé le festin sur la table. C’est une bonne cachette pour se mettre à l’abri des chercheurs de souris…
    – Je pense que j’ai le Sushi que vous cherchez! Miam! Miam! annonce papa avec sa voix d’ogre affamé. Il a l’air délicieux… Je vais le manger…
    – Non! Non! Pas mon Sushi! s’écrie Sacha, qui saute courageusement à la rescousse de sa souris.
    – Non! Non! s’écrie maman. Pas de chamailleries ici! »

Pistes d'exploitation

  • Inviter les élèves à présenter leur animal de compagnie favori durant une activité de Montre et raconte (p. ex., justification du choix, description de l’animal, soins à lui prodiguer). Encourager les auditeurs à poser des questions suite à chaque présentation.
  • Former des groupes de deux et demander aux élèves d’identifier les besoins essentiels des êtres vivants (p. ex., air, eau, éléments nutritifs, chaleur, abri, espace) en s’inspirant de l’œuvre pour les appuyer dans leur travail. Suggérer l’achat d’une petite souris ou d’un hamster pour la salle de classe, à la condition que tous s’engagent à en prendre soin. Organiser un habitat propice pour l’animal et planifier une visite collective à l’animalerie.
  • Demander aux élèves d’observer les illustrations de la souris Sushi dans l’œuvre et leur demander de dessiner une souris de la couleur de leur choix. Les inviter à lui donner un nom qui correspond à leur mets préféré. Inviter les élèves à présenter leur création au groupe-classe.
  • Inviter les élèves à jouer un jeu de chat et souris au gymnase, selon une variante désignée (p. ex., un joueur devient le chat et deux joueurs deviennent des souris. Le chat doit toucher une souris qui devient à son tour un chat, ainsi de suite.).

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, présenter les mots nouveaux qui pourraient entraver la compréhension de l’œuvre (p. ex., chardonneret, salivent, festin, file, galère, fugueuse, ogre, rescousse, chamailleries, déchaînée).

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 4e année, Série : Les belles histoires de Pomme d’Api, La souris tombée du ciel.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Mini TFO – Bouger, Les souris.