Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Oupilaille et le poil de dragon

Oupilaille est attachant, mais sa joie de vivre est parfois un peu trop débordante! Lorsqu’il découvre un poil de dragon, Oupi court chez son ami Flanelle pour le lui montrer. Malheureusement, Flanelle est très occupé. Et puis soudain… c’est la catastrophe! Une histoire ensoleillée sur les différences et l’amitié!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Oupilaille, cochonnet enjoué et personnage principal, qui est excité de partager sa découverte rare et précieuse avec son ami; Flanelle, personnage secondaire qui blesse Oupilaille par son commentaire, mais qui se réconcilie ensuite avec Oupilaille.

    « Le cochonnet court à toute vitesse chez son ami Flanelle. Il a très hâte de lui montrer sa découverte. »

    « Flanelle est furieux.
    – Espèce d’excité! Tu as tout gâché. En plus, tu es ridicule. Tout le monde sait que les dragons n’existent pas. »
     

  • Récit de l’amitié entre un cochonnet et un âne qui est mise à l’épreuve à la suite d’une dispute et qui est rétablie après une réconciliation.

    « La colère de Flanelle est passée comme un ouragan. Le petit âne est plus calme maintenant. »

    « Oupilaille retrouve sa joie en voyant apparaître Flanelle avec un énorme gâteau aux fraises et au chocolat. »

Présentation

  • Caractères appartenant à une calligraphie enfantine, qui changent parfois de couleur et de grosseur pour exprimer une émotion.
  • Graphisme tracé au crayon à mine ce qui donne aux illustrations l’apparence d’un collage d’enfant.
  • Disposition bien aérée du texte mettant en valeur des illustrations qui appuient judicieusement le schéma narratif et contribuent à une meilleure compréhension du récit.
  • Dimensions : 17,5 cm x 21 cm; couverture souple.       

Langue

  • Registre courant qui contient des phrases courtes et bien fignolées ainsi qu’un vocabulaire respectueux du groupe d’âge visé. 

    « Aujourd’hui, Oupilaille a le cœur tout content. »
     

  • Champ lexical de l’amitié et de la réconciliation.

    « Le pire dégât, c’est la peine qu’il a causée à son ami Oupi. »

    « Oupilaille sent son cœur craquer. D’un coup, toute sa joie l’a quitté. »
     

  • Figures de style variées (p. ex., personnification, hyperbole, répétition, onomatopée, métaphore) qui cadrent bien avec la réalité de l’enfance. 

    « Les mots de Flanelle cognent dans sa tête. » 

    « Mais il est tellement joyeux, tellement généreux, tellement attachant… »

    « Bing! Bang! »

    « … mais dans le cœur du cochonnet, tout est gris. » 
     

  • Séquences descriptives entrecoupées de quelques séquences dialogales qui rappellent la spontanéité des paroles enfantines.

    « Flanelle songe au jour où Oupi s’est déguisé en clown pour le consoler. Et à cette autre fois où il lui a fait découvrir les lucioles dans la nuit. »

    « – Tu n’a rien compris, Flanelle!
    J’ai trou-vé un poil de dra-gon!
    On pourrait faire des potions.
    Ou partir à la chasse au dragon? »

Référent(s) culturel(s)

  • La ratatouille est un mets provençal qui est aussi populaire au Canada français. Les illustrations nous montrent les ingrédients utilisés dans la recette.

Pistes d'exploitation

  • Discuter avec les élèves de la transformation des aliments dans une recette.
  • Suggérer aux élèves de faire des jeux de rôles afin de transmettre un message sur l’amitié.
  • Demander aux élèves d’associer une conséquence à des décisions prises et à des gestes posés dans la vie quotidienne.

Conseils d'utilisation

  • Discuter au préalable de l’amitié et de la réconciliation.