Anatomie de la fiche Anatomie interactive
Ajouter au bac de lecture

Le perroquet qui fumait la pipe et autres nouvelles insolites

Le perroquet qui fumait la pipe et autres nouvelles insolites : neuf nouvelles, neuf extraits de vie d’adultes aux prises avec des problèmes actuels, neuf histoires où la réalité n’est pas toujours aussi apparente que l’on croit, où les rebondissements foisonnent.

(Adapté de la quatrième de couverture du livre.)

À propos du livre

Contenu

  • Personnages principaux et secondaires dévoilés par les passages descriptifs et les séquences dialoguées; les personnages sont généralement colorés, vraisemblables et facilement identifiables et jouent un rôle pertinent dans la progression de l’action.

    « C’est une petite femme boulotte, aux cheveux frisés et aux rides creusées par la vie et le chagrin. » (p. 44)

    « D’un geste mal assuré, il agrippa ensuite à deux mains le nœud coulant qui se balançait dans le vide devant lui comme un pendule, l’immobilisa et y glissa la tête. » (p. 113)
     

  • Descriptions imagées des lieux, brefs périples dans les pensées des personnages, figures de style et bon enchaînement des faits et des actions permettant de créer un univers narratif et de susciter la curiosité de la lectrice et du lecteur.

    « Cet agencement visait deux objectifs : les visiteurs seraient tenus à une distance d’au moins deux mètres de l’icône, mais pourraient aussi faire brûler des lampions et verser leurs précieuses aumônes. » (p. 98)

     

  • Caractéristiques conformes à celles habituellement attribuées à la nouvelle (p. ex., schéma narratif, événement unique, personnages peu nombreux, séquences dialoguées, passages descriptifs, histoire relativement courte, fin inattendue).
  • Bon équilibre entre les séquences descriptives et explicatives ainsi que nombreuses séquences dialoguées diminuant le niveau de complexité des différentes nouvelles.
  • Point de vue de la narration changeant d’une nouvelle à l’autre (p. ex., narrateur participant, témoin, omniscient).

    « Georges Létourneau reposait sur le dos, dans son plus bel habit de polyester gris souris. » (p. 81)

    « Il y a deux semaines, j'ai collé l'affiche bien en vue dans la vitrine de mon magasin. » (p. 41)

Langue

  • Registre courant privilégié dans les passages narratifs et descriptifs alors que les registres familier et populaire sont plutôt utilisés dans les séquences dialoguées.

    « Mais une crisse de fleur de lys, jamais! » (p. 13)

    « Jean-Marc était abasourdi par la cadence infernale à laquelle Bernard Genest martelait ses arguments. » (p. 21)

    « J’étais couché pour mon somme de fin d’après-midi, pis j’avais laissé mon portefeuille sur ma table de chevet drette là. […] Quand j’ai vérifié, il manquait trente piasses! » (p. 129)
     

  • Variété d’éléments et de procédés linguistiques, syntaxiques et stylistiques; texte riche en images, en figures de style et en jeux de mots.

    « …lui traversa l’esprit comme une flèche… » (p. 9)

    « Son parfum capiteux embaumait l’air ambiant comme un pommier en fleurs. » (p. 15)

    « …la brave dame a maintenant la mâchoire tellement décrochée qu’elle pourrait avaler un piano à queue. » (p. 42)
     

  • Lexique imagé, varié, la plupart du temps usuel, convenant au  lectorat visé; champs lexicaux évocateurs des thèmes abordés dans les neuf nouvelles (p. ex., suicide, dépression, solitude, mort).

    « Un châle noir recouvrait ses épaules voûtées et squelettiques, et dans son visage sans expression, seuls deux petits yeux noirs d’écureuil effarouché trahissaient son appréhension. » (p. 27)
     

  • Lisibilité et longueur des textes appropriées au genre littéraire et au lectorat visé.

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de bâtir, en petites équipes, le schéma narratif d'une nouvelle insolite à la manière de Claude Forand.
  • Choisir une nouvelle, en faire une lecture partielle et demander aux élèves d'en deviner la fin.
  • Placer les élèves en dyades et demander à chacune de choisir une nouvelle et d’en modifier le dénouement et la situation finale.

Conseils d'utilisation

  • Proposer les romans policiers de Claude Forand aux élèves qui ont aimé ces nouvelles.
  • Même si certains thèmes de ces nouvelles peuvent paraître délicats (mort, suicide, adultère, jeux de hasard), leur traitement est adapté au lectorat visé.