Recherche



Dans le muskeg

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Instituteur, Joseph Lormier quitte Montréal en 1919 pour aller enseigner dans le nord albertain. Il fonde le village de L’Avenir, berceau d’une paroisse canadienne-française. Lorsque la crise économique bat son plein, un marchand anglo-saxon sauve le village, causant tout un émoi parmi les villageois.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Un personnage principal, Joseph Lormier, entouré de personnages secondaires, dont O’Malley, Antoinette, Florentine et LeTournec, qui contribuent à façonner son destin et celui d’Avenir.

    « Je suis missionnaire oblat à environ cent cinquante milles au nord d’Edmonton. » (p. 17)

    « - Monsieur Joseph Lormier, autrefois de Montréal, maintenant d’Avenir School District. Il en sera le premier professeur. » (p. 33)

    « Maintenant, c’était cette vie de livres et de conversations au coin du feu autant que l’autre, qu’elle désirait partager avec Lormier. » (p. 106)

    « Il ne voulait pas penser à l’horrible mot dont madame Ducharme n’avait pas osé se servir et qui, il ne savait trop comment, adhérait désormais au front d’Antoinette. » (p. 118)

    « La prospérité actuelle d’Avenir n’était sans doute pas due exclusivement aux efforts d’O’Malley, mais il avait su tirer le village du marasme où l’avait plongé la crise des années 1930. » (p. 237)
     
  • Intrigue présentée selon la chronologie réelle d’événements qui se déroulent sur une période d’une trentaine d’années.

    « La route Avenir-Blueberry Lake fut construite l’été même. Vingt ans après, les anciens riaient en racontant le tour joué à l’honorable Delorme. » (p.172)
     
  • Narratrice omnisciente qui décrit les péripéties d’un petit village francophone du nord de l’Alberta.

    « Lormier qui voulait à tout prix oublier Antoinette, demanda la jeune Québécoise en mariage et l’épousa un mois plus tard. » (p. 126)

Langue

  • Registre courant dans la narration et familier dans certains dialogues.

    « - Suis chez m’oncle Beaurr’gard. L’est venu me chercher pour-r rester avec sa femme pendant qu’l’est au chantier. » (p. 92)

    « Il s’essuya les joues du revers de la main et sortit brusquement, laissant claquer la porte derrière lui. » (p. 184)
     
  • Syntaxe simple et figures de style variées (p. ex., comparaison, personnification, périphrase) qui rendent le texte facilement accessible et aident à l’illustrer.

    « Les feuilles jaunes, rouges et marron, commencèrent leur valse de la mort. » (p.65)

    « Le jeune homme s’accrocha aux dernières paroles de madame Ducharme comme un naufragé à un radeau. » (p. 113)

    « Il ne pouvait pas remarquer non plus le petit homme peureux, tassé sur lui-même, si différent du jeune époux à l’air assuré d’autrefois. » (p. 117)
     
  • Champs lexicaux rattachés, entre autres, à la survie de la langue et à l’intolérance.

    « - Soyez fiers de votre école. C’est la seule école française qu’il y ait dans le Nord. Et souvenez-vous toujours qu’un Canadien français est du même sang que Dollard des Ormeaux, Cartier et Montcalm, et qu’il doit suivre leur exemple. » (p. 60)

    « - Tu veux élever des murs autour d’Avenir pour le garder pur de tout alliage, mais tu oublies que c’est la fusion des métaux qui fait leur force. » (p. 181)

Référents culturels

  • Référents culturels liés aux coutumes canadiennes-françaises telles que la Saint Jean-Baptiste et les Fêtes de fin d’année.

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de relever les conséquences d’une société homogène (telle celle d’Avenir à ses débuts), sur le plan culturel, social et économique.
  • Demander aux élèves de faire une recherche pour déterminer les raisons pour lesquelles les Québécois ont quitté leur province natale au début du vingtième siècle pour s’établir dans l’Ouest canadien.
  • Inviter les élèves à réfléchir sur la citation suivante tirée du roman : « - Ce n’est pas non plus en leur faisant haïr les autres « races » qu’on leur fera aimer le français, dit tout à coup Lucienne. » (p. 181)

Conseils d'utilisation

  • Dresser un tableau des personnages et des liens qu'ils entretiennent.
  • Relever les commentaires d’intolérance pour faire comprendre aux élèves ce qu’est ce phénomène.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca

Centre de leadership et évaluation