Recherche



Le grand ménage d'Alice l'écrevisse

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Pendant que toute la famille s’affaire au grand ménage du printemps, un petit garçon observe son écrevisse dans l’aquarium. L’enfant découvre que son écrevisse peut disparaître… et réapparaître complètement transformée! Qu’est-ce qui se passe dans l’aquarium? Heureusement, papa aidera son fils à résoudre ce mystère…

La découverte d’une propriété particulière et fascinante des écrevisses, à travers les yeux d’un petit garçon.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal et narrateur, jeune garçon sympathique qui croit avoir perdu Alice, son écrevisse, s’émerveillant lorsqu’il apprend que son crustacé s’est caché après avoir mué; personnages secondaires, son père, qui lui explique que l’écrevisse doit se séparer de sa coquille pour pouvoir grandir, sa mère et sa sœur, qui font le grand ménage du printemps.

    « C’est le grand ménage du printemps. Papa lave les vitres. Ma sœur aînée secoue les tapis. » (p. 4)

    « Où est mon écrevisse? Je vérifie sous le lit. Je regarde derrière la commode. Alice a disparu! J’ai perdu ma belle amie. Je pleure et de grosses larmes salées tombent dans l’aquarium. » (p. 12)

    « Papa ajoute :
    - Sa peau, c’était sa carapace. Alice a laissé cette enveloppe dure derrière elle. En dessous, sa nouvelle peau est rose. » (p. 18)
     
  • Intrigue simple et intéressante, qui divertit le lectorat tout en le renseignant sur le phénomène de la mue de l’écrevisse; sujet qui saura capter l’attention du lectorat ciblé de par les thèmes exploités (p. ex., écrevisse, perte d’un animal préféré, tristesse, amitié, mue, émerveillement, aquarium).

    « Je plonge ma main dans l’eau et je flatte doucement sa carapace. Je prends Alice dans ma main. Oh! La carapace est vide! Alice n’est plus dans l’aquarium! » (p. 10)

    « Je suis content. Alice n’est pas malade. Mon écrevisse a changé de peau, c’est tout. C’est sa façon de faire le grand ménage! » (p. 22)

Présentation

  • Illustrations dominantes aux couleurs vives, occupant pleines pages de droite; petite illustration agrémentant la page de gauche, créant un lien direct avec l’illustration adjacente et le texte; personnages caricaturaux révélant les émotions ressenties; présence d’éléments visuels qui contribuent à la compréhension de l’œuvre (p. ex., plans rapprochés, lignes de mouvement, bulle de réflexion).
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc; taille de police adaptée au lectorat visé, contribuant à la lisibilité de l’œuvre; lettrine bleue au début de chaque page.
  • Mise en page aérée; texte de deux à six lignes, disposé sur la page de gauche, sous l’illustration.
  • Dimensions : 20 cm x 20 cm, couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant; emploi de plusieurs mots fréquents et familiers (p. ex, printemps, malade, amie, Papa, content) et de quelques mots nouveaux (p. ex., écrevisse, carapace, commode), permettant au lectorat débutant d’enrichir son vocabulaire.
  • Emploi de phrases, souvent courtes, dont la phrase de base, la phrase à construction particulière et la phrase transformée; variété de types et de formes (p. ex., interrogative, impérative, exclamative, négative) ajoutant du dynamisme à la lecture; prédominance de verbes conjugués au présent, contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « Tout à coup, une plante s’agite au fond de l’eau. Une petite bête toute rose apparaît. La petite bête grimpe timidement sur le coquillage. Puis, elle glisse. Mais… mais… c’est Alice! Elle n’a plus sa carapace. Que lui est-il arrivé?
    Je crie :
    - Papa, viens voir! Alice est toute nue! » (p. 14-16)

    « Je n’en crois pas mes oreilles. » (p. 18)
     
  • Nombreuses séquences descriptives racontées par le jeune garçon, permettant au lectorat visé de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit du narrateur.

    « Maman range les vêtements d’hiver de toute la famille. Les habits trop petits seront donnés et ils seront remplacés plus tard.
    Pendant le grand ménage, moi, je préfère observer Alice.
    Alice, c’est mon écrevisse. Elle adore glisser sur son coquillage. Aujourd’hui, Alice est malade. Elle reste couchée au fond de l’aquarium. » (p. 4-8)
     
  • Quelques séquences dialoguées, qui permettent au lectorat de mieux comprendre l’interaction du jeune garçon avec son père.

    « - Mais papa, sans carapace, Alice va attraper froid!
    Papa rit.
    - La nouvelle peau d’Alice va durcir pour former une autre carapace. Puis, elle va tomber encore. » (p. 20)

Pistes d'exploitation

  • En collaboration avec les élèves, faire une courte recherche sur les écrevisses en se servant de livres illustrés ou de sites Internet appropriés. Poser des questions pour guider la recherche (p. ex., À quoi ressemble l’écrevisse? Quel est son habitat? Pourquoi change-t-elle de carapace? Y a-t-il d’autres animaux qui muent? Qu’arrive-t-il à l’écrevisse si elle perd un de ses membres?). Rédiger une fiche descriptive collective, grand format, y ajouter des illustrations et l’afficher dans le couloir.
  • Amener les élèves à présenter leur animal de compagnie préféré et à identifier ses besoins. Leur demander de décrire les soins qu’il faut lui donner pour qu’il demeure heureux et en bonne santé.
  • « Alice » et « écrevisse » sont des mots qui riment. Inviter les élèves à choisir un animal aquatique et à lui trouver un prénom qui rime avec son nom (p. ex., Babette la crevette, Laurent le hareng, Raymond le saumon). Leur demander d’illustrer l’animal dans son habitat naturel. Assembler les pages pour en faire un livre collectif et le placer dans le centre de lecture.
  • Suite à l’activité précédente, distribuer deux cartes à chaque élève et lui demander d’écrire le nom de l’animal sur une carte et son mot rimé sur l’autre. Ramasser toutes les cartes, les mélanger et les placer sur le tapis, à l’envers. Inviter les élèves à jouer le jeu d’association ou de mémoire en jumelant les rimes.

Conseils d'utilisation

  • Consulter les courtes biographies de l’auteure et de l’illustratrice sur la quatrième de couverture.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Petit lapin blanc, La première fois que… j’ai eu un animal de compagnie.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca