Recherche



Quatre saisons dans les bois

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Léa et Laurent adorent se promener dans les bois à chacune des saisons. Le chien Ricou les accompagne et fait d’étonnantes découvertes. Aide-le à identifier ce qu’il trouve.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnages principaux, Léa et son frère Laurent, accompagnés de leur chien Ricou, qui, chaque mois de l’année, s’amusent à faire une variété d’activités récréatives en pleine nature; personnages secondaires, présents dans les illustrations et non dans le texte, les parents des enfants ainsi que de nombreux animaux habitant la forêt canadienne, tels que le chevreuil, l’orignal, la perdrix, le loup, le lièvre, le renard, l’alouette, le pic-bois, le geai bleu et le raton-laveur.

    « C’est l’automne. Léa et Laurent vont au bois. Ricou croque une pomme.
    Qui bondit parmi les feuilles? » (p. 2)

    « C’est le temps de la chasse. Léa et Laurent portent une veste orange. Ricou est aux aguets.
    Qui ressemble à un cheval? » (p. 4)
     
  • Intrigue simple et amusante, qui rappelle au lectorat le vaste choix d’activités divertissantes qui s’offrent à lui chaque saison, tout en le renseignant sur la richesse de la faune forestière canadienne; sujet apte à créer des liens avec le vécu du lectorat visé (p. ex., saisons, mois de l’année, faune et flore de la forêt, loisirs, plaisir).

    « Mars
    C’est le printemps. Il neige encore de temps en temps. Léa et Laurent chaussent leurs raquettes.
    Qui pirouette dans les épinettes? » (p. 14)

    « Avril
    C’est le temps des sucres. Léa et Laurent vont en charrette. Ricou lèche une palette.
    Qui picoche au-dessus de leur tête? » (p. 16)

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs vives, sur pleine page de droite, entraînant le lectorat dans un monde de grands espaces et de loisirs; scènes détaillées des forêts canadiennes, mettant en évidence les nombreux animaux qui les habitent et les particularités saisonnières; petites illustrations qui agrémentent les pages de gauche, chacune étant directement liée à la devinette présentée dans le texte, contribuant ainsi à la compréhension de l’œuvre.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, faciles à lire; taille de police adaptée au lectorat visé; emploi du caractère gras pour les intertitres.
  • Mise en page aérée, le texte partageant harmonieusement l’espace avec les illustrations; texte de quatre à six lignes, chaque page étant titrée selon un mois de l’année; pagination sur page de gauche seulement.
  • Dimensions : 20,2 cm x 20,2 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., automne, pomme, hiver, brille, pousser) et de quelques mots nouveaux (p. ex., aguets, pénombre, palette) contribuant à la lisibilité de l’œuvre.
  • Emploi de phrases de base et de phrases transformées, de types variés (p. ex., interrogative, exclamative, impérative), ajoutant du rythme et de l’entrain à la lecture.

    « C’est l’hiver. Léa et Laurent s’habillent chaudement. Ils chaussent leurs bottes.
    Qui hurle dans la pénombre? » (p. 8)

    « L’étang est gelé. Léa et Laurent vont patiner. Ricou, lui, se laisse traîner.
    Qui devient tout blanc en hiver? » (p. 10)

    « - Viens-t-en, Ricou. Allons nous baigner! Vive l’été! » (p. 22)
     
  • Emploi de procédés stylistiques (p. ex., expression imagée, personnification, assonance) qui ajoutent à la richesse du texte; utilisation d’une même structure pour chaque page de texte (p. ex., présentation de l’activité du mois, devinette), poussant le lectorat à anticiper la suite et à trouver la réponse à la devinette.

    « Mai
    Les bourgeons commencent à pousser. Le soleil s’amuse dans les branches. Laurent voit un faux-bourdon.
    Qui pousse des cris affreux? » (p.18)

    « Juin
    C’est l’été. Léa et Laurent vont camper et pique-niquer. Ricou se met à japper.
    Qui lui a fait peur? » (p. 20)
     
  • Dominance de séquences descriptives, permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action; quelques séquences dialoguées.

    « Les feuilles tombent. Léa aime les rouges. Laurent préfère les jaunes.
    Qui soudain fait tant de bruit? » (p. 6)

    « La neige brille, le temps est doux. Léa et Laurent partent en motoneige.
    - Cours. Ricou, cours!
    Qui se cache dans son trou? » (p. 12)

Référents culturels

  • Présence d’éléments culturels actuels et traditionnels du patrimoine canadien-français (p. ex., patin, raquettes, promenade en charrette, temps des sucres).

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de comparer les quatre saisons canadiennes, en relevant certaines de leurs caractéristiques (p. ex., longueur des journées, type de précipitation, température). Les amener à expliquer comment les Canadiens adaptent leur mode de vie selon chaque saison (p. ex., porter des manteaux et des bottes l’hiver, ouvrir les fenêtres pour rafraîchir la maison l’été, se servir de parapluies au printemps, râteler les feuilles l’automne).
  • Former des groupes de deux et demander aux élèves de relever tous les animaux vus dans les illustrations de l’œuvre. Les inviter ensuite à choisir un animal et à composer une devinette à trois indices pour la faire deviner au groupe-classe.
  • Demander aux élèves de parler des bienfaits de l’activité physique (p. ex., divertissement, création d’amitiés, maintien de la santé). Les inviter à former des groupes de deux et à choisir un mois de l’année. Demander à chaque équipe d’illustrer une scène qui présente des enfants en action, selon le mois choisi (p. ex., janvier - glissade en traîneau, patin, motoneige). Inviter les équipes à présenter leur travail selon l’ordre chronologique des mois de l’année.
  • Proposer aux élèves de rédiger une fiche descriptive sur un des animaux de la forêt canadienne, en décrivant certaines de leurs caractéristiques (p. ex., apparence, habitat, alimentation, adaptation, ennemis). Leur suggérer d’ajouter des photos ou des illustrations pour appuyer le texte.
  • Écrire le nom des douze mois de l’année sur des étiquettes de papier et les déposer pêle-mêle dans un sac. Inviter les élèves à identifier les similitudes et les différences entre le Canada et un pays de leur choix (p. ex., température, animaux, vêtements, divertissement).

Conseils d'utilisation

  • Revoir les caractéristiques de la fiche descriptive et de la devinette afin d’en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle et Jardin d'enfants, Série : Mini TFO - Dino, Mélanie et Djennie, Pour les enfants 5.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Les mystères d’Alfred, Dans la peau de Ricardo.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca