Recherche



C'est chouette, une maman!

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Une maman, ce n’est jamais juste une maman.

Moi, ma maman, elle est aussi mon portemanteau, mon oreiller, et mon mouchoir. Elle peut aussi être mon escabeau ou ma couverture.

N’est-ce pas que c’est chouette, une maman?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnages principaux, le narrateur, jeune garçon sensible et affectueux, qui reconnaît les gestes tendres que lui prodigue sa mère, et la maman, qui est la source de sa grande affection.

    « J’adore ma maman. Elle est vraiment chouette!
    Quand j’ai des frissons en regardant un film d’aventures…
    … elle est ma maman-couverture. »

    « Et le soir quand je suis fatigué…
    … elle est ma maman-oreiller. »
     
  • Intrigue simple qui relate, avec tendresse et humour, les multiples facettes de l’amour maternel; sujet en lien avec le vécu du lectorat visé, apte à capter son intérêt de par les thèmes exploités (p. ex., relation mère-enfant, amour, appréciation, imagination, humour).

    « Quand je veux lire et que mon livre est trop haut…
    … elle est ma maman-escabeau. »

    « Quand je sors de la piscine trempé comme une lavette…
    … elle est ma maman-serviette. »

Présentation

  • Nombreuses illustrations aux couleurs vives, occupant généralement pleine page de droite, débordant parfois sur les deux pages; petites illustrations sur la page de gauche, créant un lien direct avec le texte; nombreux plans rapprochés de la mère, dont le visage est souvent éclipsé, et du petit garçon, dont les traits expressifs révèlent les émotions ressenties.
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc, parfois intégrés aux illustrations; taille de caractères adaptée au lectorat visé; présence d’éléments graphiques qui favorisent l’interprétation du texte (p. ex., points de suspension, majuscules, traits d’union).
  • Mise en page équilibrée et aérée; texte, d’une à trois lignes, qui partage harmonieusement l’espace avec les illustrations, facilitant ainsi la lecture.
  • Dimensions : 23 cm x 23 cm; couverture rigide, papier mat.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 5.
  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., maman, couverture, livre, jouets, chaud) et de quelques mots nouveaux, pouvant être définis à l’aide des illustrations et du contexte (p. ex., chouette, escabeau, choucroute); emploi de plusieurs mots composés, inventés pour décrire la maman, ajoutant de l’humour à l’œuvre (p. ex., maman-couverture, maman-escabeau, maman-mange-croûtes, maman-cheval).
  • Emploi de quelques phrases de base, ainsi que de nombreuses phrases transformées, construites à partir d’une même structure, favorisant une lecture rythmique et dynamique; utilisation de la rime, permettant au lectorat d’apprécier le style de l’auteure.

    « Quand je ne finis pas mon sandwich à la choucroute…
    … elle est ma maman-mange-croûtes. »

    « Quand j’égare mes jouets ou mes livres…
    … elle est ma maman-détective. »
     
  • Séquences descriptives seulement, permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit du petit garçon.

    « Quand je me cogne l’orteil sur le coin de l’armoire…
    … elle est ma maman-mouchoir. »

    « Mais la plus chouette de toutes, c’est ma maman-MAMAN… tout simplement!
    N’est-ce pas que c’est chouette, une maman? »

Pistes d'exploitation

  • Écrire, sur des bandes de papier, tous les mots composés qui se trouvent dans le récit (p. ex., maman-couverture, maman-mange-croûtes) et les coller au tableau. Animer en groupe-classe une activité de phrases à trous, à l’oral : lire chaque phrase à structure répétée, tirée du récit, en omettant le mot composé. Inviter les élèves à choisir le mot qui manque pour compléter la phrase (p. ex., Quand je ne finis pas mon sandwich à la choucroute… elle est ma _________.).
  • En groupe-classe, revoir les mots composés qu’utilise l’auteure pour décrire la maman. Proposer au groupe d’inventer des mots composés pour décrire un papa (p. ex., papa-trouve-tout, papa-caresse, papa-blague). Inviter les élèves à rédiger une phrase en utilisant la structure répétée (p. ex., Quand je m’ennuie à la maison… /… il est mon papa-ballon) ». Leur demander d’illustrer leur phrase et de la présenter au groupe-classe. Réunir les pages pour en faire un livre collectif et le déposer dans le coin de lecture.
  • Proposer aux élèves de créer une carte de souhaits pour exprimer leur gratitude envers leurs parents. Sur la page couverture, leur demander d’écrire : « Une Maman, c’est chouette! » ou « Un Papa, c’est chouette! ». Les inviter ensuite à rédiger une phrase à l’intérieur, qui explique pourquoi ils apprécient le parent (p. ex., Quand je perds un toutou… tu es mon papa-trouve-tout, Quand je me blesse… tu es ma maman-caresse). Leur demander d’ajouter une illustration et leur proposer de remettre la carte au destinataire visé.
  • Demander aux élèves de relever les rôles et les responsabilités des différents membres de leur famille, en utilisant un outil organisationnel (p. ex., constellation, tableau, toile d’araignée).

Conseils d'utilisation

  • Présenter les caractéristiques du texte à structures répétées afin d’en faciliter la rédaction.
  • Inciter les élèves à lire d’autres œuvres écrites par la même auteure : Chapeau Charlotte, Fatima et les voleurs de clémentines, Charlotte partout!, Une Charlotte au chocolat, dont les fiches descriptives sont disponibles dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Petit lapin blanc, La première fois que… j’ai perdu Maman au supermarché.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Fouine en fête, Fête des mères.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca