Recherche



Fatima et les voleurs de clémentines

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Un matin, Fatima et son grand-père trouvent leur verger de clémentines sauvagement piétiné… Qui est responsable de cette catastrophe? Comment arrêter les malfaiteurs? Heureusement, la petite a de brillantes et puissantes amies : les araignées!

(Tiré du site de l’éditeur.)

Contenu

  • Personnage principal, Fatima, une jeune Marocaine sensible et courageuse, qui tente de sauver le verger de clémentines avec l’aide de son grand-père et de ses amies les araignées; personnage secondaire, le grand-père de Fatima, un sage vieillard qui cherche à protéger son verger contre les ravages des éléphants.

    « Mais le vieil homme ne réagit pas. Face à la fenêtre, il crispe les poings. Les yeux de Fatima suivent le regard fâché de son grand-père. »

    « Le cœur de Fatima bat à tout rompre. Oui. Elle comprend. Elle comprend qu’il faut défendre le verger. Elle comprend aussi que les éléphants ne méritent pas de mourir. »
     
  • Intrigue remplie de gestes tendres et d’événements touchants; thématique inspirée du proverbe africain Avec assez de toiles d’araignées, on peut arrêter les éléphants, démontrant que même les plus petits peuvent réussir à résoudre les gros problèmes; sujet apte à capter l’intérêt du lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., amitié, relation grand-père et petite-fille, respect de la nature, entraide).

    « Fatima court retrouver ses amies. Une idée merveilleuse vient de germer dans son esprit :
    - Grand-père a raison. Il n’est pas humainement possible de sauver le verger et les éléphants. Mais vous, vous n’êtes pas humaines! s’exclame Fatima. Je vous offre des clémentines à volonté dans lesquelles vous pourrez jouer à longueur de journée! Mais en retour, j’ai besoin de votre aide. »

Présentation

  • Illustrations dominantes, aux couleurs chaudes et lumineuses, généralement sur double page, facilitant l’interprétation du conte; décor panoramique qui montre quelques particularités du Maroc (p. ex., vêtement, habitation, paysage exotique).
  • Mise en page aérée; texte généralement de 3 à 19 lignes, disposé de façons variées et souvent intégré aux illustrations.
  • Lettrage régulier, noir ou blanc sur fonds de couleurs variées; taille de police appropriée au lectorat visé.
  • Dimensions : 22,5 cm x 22,8 cm; couverture rigide.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 13.
  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., clémentines, grand-père, éléphants, araignées, cache-cache) et de quelques mots nouveaux (p. ex., saccagé, piétiné, voraces, dirhams, bredouille) pouvant être définis à l’aide des illustrations et du contexte.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière, de types et de formes variés (p. ex., déclarative, exclamative, interrogative, négative) qui rendent la lecture dynamique.

    « Fatima est bouleversée. Jamais elle n’a vu son grand-père si malheureux.
    - Qu’allons-nous faire? La récolte est ruinée! confie-t-elle aux araignées. Sans l’argent que nous rapportent les fruits, nous n’aurons pas de quoi vivre. »

    « Fatima et son grand-père se rendent au marché pour demander conseil.
    - Il faut les tuer avec un fusil!
    - Il faut les capturer avec un piège!
    - Il faut les empoisonner!
    - Il faut les abattre avec des flèches! »
     
  • Emploi de figures de style (p. ex., personnification, métaphore, onomatopée) qui permettent d’apprécier le style poétique et imagé de l’auteure; emploi d’expressions contrastantes servant à définir le sens du proverbe africain.

    « Lorsque le soleil chatouille la cime du plus grand cèdre, Fatima va rejoindre son grand-père. »

    « C’est alors que son cœur vire en marmelade… »

    « Ils font de gros bruits avec des casseroles. Bang! Bang! Bang! Ils les arrosent avec des seaux d’eau. Splish! Splash! Sploush! Ils leur lancent des pistaches. Poc! Poc! Poc! » 

    « Vous avez sauvé notre verger! Vous avez sauvé les éléphants! Vous êtes petites, mais ce que vous venez de faire est vraiment grand! »
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées qui permettent au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit des personnages.

    « À minuit, des bruits étranges se font entendre. Une immense forme grise et deux plus petites se dessinent sous la clarté de la lune.
    - Des éléphants, murmure Fatima.
    - Des éléphants? répète le vieil homme. Il y a des années qu’il n’y a plus d’éléphants dans ce pays! »

    « Fatima est inconsolable. Tous leurs efforts pour protéger le verger ont été vains.
    - Demain, les éléphants reviendront, et le jour suivant, et le jour d’après… jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. Comment les en empêcher? Ils sont si gros. Et nous, nous sommes si petits… »

Référents culturels

  • L’histoire se passe au Maroc, pays d’Afrique ayant une importante population francophone.

Pistes d'exploitation

  • Proposer aux élèves de rédiger une lettre d’amitié ou une carte de souhaits à un des personnages de l’œuvre (p. ex., à Fatima pour la féliciter de sa débrouillardise, au grand-père pour lui souhaiter bonne chance dans sa prochaine récolte, aux araignées pour les remercier de leur collaboration). Les inviter à lire leur projet d’écriture à voix haute en participant à l’activité La chaise de l’auteur.
  • Inviter les élèves à situer le Maroc sur une mappemonde et leur présenter quelques faits sur ce pays (p. ex., climat, habitation, alimentation, langue). Se servir ensuite d’un tableau comparatif afin d’y noter collectivement les ressemblances et les différences entre le Canada et le Maroc.
  • Lors d’une table ronde, inviter les élèves à discuter du sens du proverbe africain Avec assez de toiles d’araignées, on peut arrêter les éléphants (p. ex., Même les plus petits peuvent réussir à résoudre de grands problèmes). Demander aux élèves de démontrer comment ils peuvent appliquer ce proverbe à leur vécu. Faire ressortir les qualités qui favorisent la résolution de problème (p. ex., imagination, persévérance, communication).
  • Proposer aux élèves de faire une recherche sur l’araignée ou l’éléphant. Les inviter à choisir un format original pour présenter leurs renseignements (p, ex., collage, diorama, livret, diaporama). Leur suggérer de présenter leur projet à des élèves d’une autre classe.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, expliquer ce qu’est un proverbe et en présenter quelques-uns aux élèves.
  • Consulter la fiche pédagogique de la maison d’édition pour d’autres suggestions de pistes d’exploitation (p. ex., faire germer des pépins de clémentines, créer un origami de clémentines, comparer les dirhams et les dollars, confectionner une toile d’araignées).
  • Revoir les caractéristiques de la carte de souhaits et de la lettre d’amitié afin d’en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 6e année, Série : Bon appétit, les enfants!, Saana au Maroc.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 5e année, Série : Montre-moi ton école, Mon école au Maroc.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 3e année, Série : Les pourquoi?, Pourquoi les araignées tissent-elles des étoiles?.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 5e année, Série : Miam, Les fruits exotiques.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca