Recherche



Lustucru le loup qui pue

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Lustucru avait l’allure parfaite d’un loup effrayant… avec quelque chose de plus. Lustucru était un loup qui puait! Dès qu’il ouvrait sa large gueule caverneuse, il en sortait une odeur épouvantable. Lustucru était malheureux puisque son affliction le privait d’amis. Un jour, il rencontre Josette, jeune fille qui devient son amie et sa confidente. Parviendront-ils à résoudre le problème de Lustucru?

(Adapté du site de l’éditeur.)

Contenu

  • Personnage principal, Lustucru, loup triste et honteux en raison de son haleine infecte, qui le prive d’amis; personnages secondaires, Josette, une fillette brave et entreprenante, qui aide Lustucru à surmonter son problème, ainsi que son ami Léo.

    « Josette enseigna à Lustucru à se brosser les dents et à utiliser du rince-bouche. Puis elle demanda à son ami Léo qui attendait derrière la porte de s’approcher. Léo ne souffrait pas de rhume des foins et pourtant, il ne fut pas le moindrement incommodé par l’haleine de Lustucru. » 
     
  • Conte à intrigue soutenue et au dénouement surprenant, traitant de l’amitié et de la complicité qui se développent entre un loup et une fillette; sujet à caractère loufoque et fantaisiste, présentant un intérêt pour le lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., hygiène personnelle, honte, entraide, amitié).

    « Lustucru n’était pas un vrai loup redoutable. Il détestait manger les moutons, les lapins, les chèvres, les belettes et les enfants. Et chaque fois que l’un d’entre eux succombait à son haleine répugnante, Lustucru avait beaucoup de chagrin. » 

    « La petite fille s’installa plutôt à la table, sourit largement et attendit. Alors Lustucru, qui était poli, lui offrit la moitié de sa galette.
    - Mmmm. Je n’ai jamais rien goûté d’aussi délicieux! »

Présentation

  • Illustrations abondantes, dominantes et de couleurs éclatantes, généralement pleine page et souvent double page; petites illustrations, sur les pages de texte, qui facilitent la compréhension tout au long du conte; emploi fréquent de spirales vertes entourant le loup, détail amusant qui rappelle son odeur nauséabonde et qui ajoute à la fantaisie du texte; quelques plans rapprochés du loup dévoilant sa transformation d’un personnage terrifiant et puant, à un personnage gentil et apprécié de tous.
  • Caractères d’écriture noirs sur fonds blanc et de couleurs variées; police appropriée pour le lectorat visé.
  • Mise en page équilibrée et aérée; texte de 5 à 14 lignes, disposé en courts paragraphes à des endroits variés.
  • Dimensions : 23,5 cm x 23,5 cm; couverture rigide.

Langue

  • Utilisation de mots familiers (p. ex., loup, cœur, moutons, fille) et de plusieurs mots complexes liés au sujet exploité (p. ex., infecte, caverneuse, abominable, insupportable, empuanti) pouvant être définis à l’aide d’indices sémantiques; emploi fréquent du mot inventé mounche-miam permettant au lectorat d’apprécier l’humour et le style imagé de l’auteure.
  • Emploi de phrases de base et de nombreuses phrases transformées, de types et de formes variés (p. ex., déclarative, exclamative, interrogative, négative), qui contribuent à la lisibilité de l’œuvre; verbes conjugués surtout à l’imparfait et au passé simple.

    « - Youhou! Monsieur le loup! l’interpella Josette. Est-ce que je peux entrer? J’ai froid, j’ai faim et je suis fatiguée. » 

    « Cette fois, le cœur de Lustucru fit trois grands tours d’ascenseur. Il venait de trouver une sorte de fillette avec laquelle il pourrait bavarder, rire, jouer, rêver. » 
     
  • Utilisation de nombreuses expressions imagées et de figures de style (p. ex., énumération, onomatopée, personnification) qui enrichissent le texte et agrémentent la lecture.

    « C’était un loup redoutable. Il avait deux yeux luisants et méchants, une large gueule caverneuse, trente-sept dents très longues et très pointues, quatre pattes griffues et une longue queue touffue. »

    « Lustucru puait tellement qu’il n’avait qu’à ouvrir sa grande gueule et, PAF! tout ce qui bougeait autour de lui tombait raide sur le sol. Empuanti! » 

    « Le cœur de Lustucru fit trois cabrioles. Il adorait les enfants! » 
     
  • Prédominance de séquences descriptives permettant de se situer dans le temps et le lieu de l’action; séquences dialoguées qui permettent de comprendre les liens entre les personnages.

    « Dans le secret de sa tanière, au fond de sa sombre forêt, le loup cuisinait en cachette ce mets de son invention : le mounche-miam! Une délicieuse galette chaude au bon fromage puant. Lustucru en raffolait. » 

    « Lustucru lui expliqua que c’était un mounche-miam de son invention. Une galette chaude avec du bon fromage bien puant. Puis il demanda :
    - L’odeur ne vous déplaît pas?
    - Non. Je ne sens rien parce que j’ai le rhume des foins, dit la fillette. J’ai le nez complètement bouché.
    - Et… vous n’avez pas peur de moi? s’enquit le loup.
    - Non, je ne crois pas, répondit simplement Josette. »

Pistes d'exploitation

  • Inviter un ou une hygiéniste dentaire à présenter les bonnes habitudes d’hygiène dentaire à la classe.
  • Proposer aux élèves de créer une affiche démontrant une façon de prendre soin de ses dents (p. ex., brosser ses dents régulièrement, utiliser de la soie dentaire, manger des aliments nutritifs). Exposer les affiches sur les murs de l’école afin d’inciter tous les élèves à prendre soin de leurs dents.
  • Inviter les élèves à s’inspirer de la pizza « mounche-miam » de Lustucru et d’inventer une recette de pizza originale en dressant la liste des ingrédients. Leur demander d’illustrer leur pizza, de lui donner un nom farfelu et ensuite de la présenter au groupe-classe.
  • Former des équipes de deux et inviter les élèves à rédiger une fiche descriptive du loup afin d’en présenter les principales caractéristiques (p. ex., apparence, habitat, lieu géographique, alimentation, ennemis). Leur suggérer quelques sites Internet où ils peuvent recueillir des renseignements pertinents. Leur proposer d’ajouter des illustrations ou des photos.

Conseils d'utilisation

  • Faire l’écoute du conte à l’aide du CD qui accompagne l’œuvre. Mentionner que le conte y est narré par l’auteure et que l’accompagnement musical est réalisé par Bernard Falaise.
  • Prendre note des suggestions d’activités proposées par l’auteure à la fin du CD.
  • Revoir les caractéristiques de l’affiche et de la fiche descriptive afin d’en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 1re année, Série : Sid, le petit scientifique, Une brosse avec des dents.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 5e année, Série : Miam, La pizza.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e et 3e année, Série : Les devinettes de Reinette, Le loup.
  • CFORP. 2013. Minimag, vol 6, no 2, Le loup, Ottawa.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca