Recherche



Le projet Ithuriel

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Si vous pouviez concevoir et élever une enfant pour en faire l’arme parfaite qui mettrait fin à la guerre et au terrorisme, le feriez-vous, même au prix de briser sa vie?

À Montréal, dans un futur proche, un savant hanté par ses souvenirs de guerre travaille sur un dossier ultrasecret : le projet Ithuriel. Depuis sa naissance, la petite Lara a été soumise à des traitements extrêmes, isolée du monde, privée de stimuli intellectuels. Elle deviendra une arme redoutable capable de court-circuiter les conflits mondiaux… et de conférer à son détenteur une supériorité indéniable.

Un jour, dans la Pyramide érigée au sommet du Mont-Royal, une démonstration tourne mal et Lara s’échappe dans un monde inconnu et terrifiant…

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Roman assez complexe combinant la science-fiction et la critique sociale. Un personnage principal, Lara, fillette cobaye du projet Ithuriel, entourée d’une myriade de personnages secondaires, parmi lesquels Cassandre, acrobate de la troupe Equinox, et Stephan, contractuel au passé trouble.

    « La petite fille doit avoir huit ou neuf ans. Ses longs cheveux sont noués en une tresse détrempée. Un beau saphir taillé pend à son cou. Elle porte une robe de soie lotus turquoise, dont les imprimés fleuris miroitent au soleil. […] Pourtant, la maigreur de la fillette et ses ongles rongés contrastent avec l’opulence de sa tenue. Ses pommettes saillantes et son teint de porcelaine accentuent l’impact de ses yeux, si noirs qu’on n’y distingue pas l’iris de la pupille. » (p. 32)

    « Fille de l’activiste Alminthe Comtois et de père inconnu, la petite blonde aux ongles de métal a été la danseuse étoile de la troupe Equinox, basée à New York. » (p. 305)

    « L’homme aux cheveux gris emmêlés, qui gît à leurs pieds, est Stephan Raphael Brunswick, un contractuel temporaire du Complexe. Juste avant, il travaillait pour l’agence qui entretenait les parterres de la Pyramide. Ancien guitariste rock, lourd dossier criminel. Il a purgé une peine au Tunnel entre 2023 et 2034, où il a contracté la bitcheuse. » (p. 305)
     
  • Narrateur omniscient décrivant un monde futuriste gouverné entre autres par les entreprises, les médias et les technologies et dans lequel évoluent des personnages qui en profitent ou le combattent; séquences dialoguées dévoilant la personnalité de ces derniers et les liens qu’ils tissent entre eux.

    « Partie de rien et ambitieuse, Aléna Cyn symbolise bien la nouvelle économie. Fouettée par la mort de son père et de sa sœur abattus par des trafiquants, Aléna s’est arrachée du sol stérile des favellas [sic] d’Argentine. Elle a passé des nuits blanches à se cerner les yeux pour comprendre ce qui nourrissait la violence omniprésente. Elle a immigré au Canada, étudié en psychologie, se hissant dans la hiérarchie sociale. Quand le Tactical Operation Center l’a recrutée, elle a découvert un projet audacieux qui non seulement payait bien, mais allait dans le sens de ses intérêts. » (p. 37-38)

    « Le colosse barbu devant lui s’appelle Antoine Aurèle Comtois, 46 ans, activiste connu des milieux policiers à l’époque où il était surnommé l’orignal des manifs. Il s’est retiré dans une ferme biologique. » (p. 305)

    « - Je ne veux pas de votre sale argent, dit-il. Par contre, mes amis du réservoir…
    - Vos doux écolos seront dédommagés. Vous ne voulez rien pour vous-même? Vous êtes porteur du C-38 : je peux vous obtenir un traitement.
    - Stephan veut surtout qu’on nous laisse en paix! dit une voix claire. […]
    - C’est d’accord, dit-il. Mais toi, ma petite, tu n’as aucune existence légale. Même pas de nom…
    - Je veux m’appeler Lara Brunswick! » (p. 311)
     
  • Intrigue suivant l’ordre chronologique, mais comptant des retours en arrière clarifiant la vie et les actions de certains personnages; présence d’indications explicites permettant de se situer dans le temps et dans l’espace.

    « Proche-Orient, 1982
    Hadi court comme une chèvre, un sac de jute bondissant sur son épaule. Le couvre-feu risque de le surprendre hors du camp. Un grondement le fait sursauter. […] Le garçon se souvient de leur maison. Dans leur cour arrière, il revoit le potager, plus deux orangers et un abricotier. Un des premiers obus a détruit le potager. Le suivant a anéanti leur maison, tuant son père dont le visage buriné recule lentement dans les souvenirs de l’enfant » (p. 11-12)

    « Le jeudi 1er mai
    […] De l’extérieur, la station Davos a l’air d’une cannette de boisson gazeuse, mais de 600 mètres de diamètre sur deux kilomètres de longueur. La station fait un tour complet sur elle-même en 40 secondes, pour offrir à ses occupants une pesanteur acceptable. » (p. 188)
     
  • Extraits titrés et sous-titrés du journal Magna Media, transmettant une information manipulée sur les problèmes sociaux, environnementaux, politiques et économiques de l’année 2042.

    « Les Yacht People font exploser les prix du Plateau
    Le visage de Montréal change constamment et les jeunes les plus instruits quittent en masse les pays asiatiques affectés par la hausse du niveau des mers. Le Democratic Advancement Group affirme que les qualifications élevées de ces arrivants les placent aux meilleures loges du marché de l’emploi… » (p. 15)

    « Les dessous noirs de la banquise » (p. 49)

Langue

  • Registre courant dans l’ensemble de l’œuvre, quelques répliques en registre familier caractérisant certains personnages.

    « Cassandre a vu des reportages de Magna Media sur des enfants de la rue fouillant les poubelles, dans les pays endettés. Les yeux de la petite ont cet air, affamé et vide à la fois. » (p. 33)

    « - Kosséça?
    - Oh, des trafiquants qui font la fête, soupire Thomas. » (p. 53)
     
  • Vocabulaire précis, parfois spécialisé, mais généralement accessible au lectorat visé; champs lexicaux liés notamment à la science et à la technologie; glossaire (p. 321 à 324) définissant les termes futuristes inventés.

    « - Dans le monde des atomes, poursuit-il, il existe des particules élémentaires qui peuvent transporter une partie de la conscience, comme une chaloupe vous fait traverser un lac. La glande hypophyse de Lara, convenablement stimulée, permet cet exploit. » (p. 173)

    « Un des drones a signalé le fugitif près d’une station service. Le minirobot l’a suivi… mais, au bout de son autonomie, il s’est désactivé. On a relâché d’autres libellules, mais Brunswick n’est pas revenu sur les lieux. » (p. 227)

    « Filet : Évolution du réseau Internet, ayant englobé la télévision et la radio. Comme Dieu, il est partout, voit tout et entend tout (ou presque). » (p. 322)
     
  • Phrases de types et de longueurs variés; rythme rapide; nombreuses figures de style (p. ex., métaphore, comparaison, personnification, périphrase) servant entre autres à mettre en relief ce que ressentent les personnages et la situation ou le lieu dans lesquels ils se trouvent.

    « L’enfant lève la tête à temps pour voir une flèche d’acier fendre l’azur. Depuis une semaine, des avions de chasse labourent le ciel, y traçant des sillons de bruit et de peur. » (p. 11)

    « Sa mémoire fuit comme un pot percé, en une coulée de boue noire et visqueuse qui charrie des cauchemars : l’image d’une coupole rouge de flammes et d’une maison ronde déchiquetée dans la nuit… » (p. 19)

    « Le nouvel employé choisit un banc à l’extérieur, pour déjeuner de sandwiches crachés par les distributrices. » (p. 118)

    « Depuis quelques jours, Lara a retrouvé son cocon, ses jouets et son jardin. […] Son univers a retrouvé des proportions normales. Il est rond comme son bol de gruau, mais en plus grand. Le sol est un tapis vert pâle, près d’un bassin. La voûte de la salle de jeu est d’un blanc très doux, qui change parfois de couleur. » (p. 134)
     
  • Caractère typographique (p. ex., italique, gras, majuscule) utilisé pour désigner outre les mots en anglais, le nom des compagnies et le contenu des rapports, les titres et intertitres des chapitres et pour mettre en relief les composantes des publications de Magna Media.

    « Jude Lightning, le corpulent directeur du Tactical Operation Center, vient de poser la question qui le taraude. » (p. 23)

    « Rapport du troisième jour, le 11 mai - Le sujet se répète des slogans publicitaires en les modifiant. » (p. 247)

    « Épilogue
    Les News qui comptent pour vous
    Le mardi 20 mai 2042
    Une publication de Magna Media inc. » (p. 313)

Référents culturels

  • Nombreux référents culturels de la francophonie canadienne et internationale parmi lesquels des noms de lieux et de personnages (p. ex., le Mont-Royal, l’Estrie, Québec, Montréal, Davos, Jean Valjean).

Pistes d'exploitation

  • Inviter les élèves à se renseigner sur le Forum économique mondial de Davos, les « Boat People » et le Cirque du Soleil afin de saisir le parallèle avec certains événements du roman.
  • Demander aux élèves de discuter des actions du groupe religieux Godwar décrit dans l’œuvre et les inviter à trouver des solutions afin d’éviter de telles dérives.
  • Inviter les élèves à réfléchir sur la moralité du choix de sacrifier Lara, une fillette innocente, pour contrer des actes de terrorisme. La fin justifie-t-elle les moyens?
  • Demander aux élèves de participer à un débat sur le genre de société dans laquelle ils aimeraient voir grandir leurs enfants.

Conseils d'utilisation

  • Accorder une attention particulière au traitement de thèmes délicats présentés dans le roman (p. ex., la violence, l’homosexualité, le pouvoir, le suicide, la mort, l’utilisation des découvertes scientifiques et technologiques).
  • Réserver cette œuvre à un lectorat averti compte tenu de sa complexité (p. ex., technologie avancée, vocabulaire spécialisé, histoires entremêlées, science-fiction).


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca