Recherche



Au pays de Joffrey

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Joffrey vit dans un pays où la neige n’est pas froide et couvre le sol à longueur d’année. De plus, la neige y change de couleur avec les saisons, tout comme les moustaches des chats et autres animaux. Ce pays est si extraordinaire qu’on n’a pas réussi à trouver un nom digne de le désigner. Peux-tu suggérer un nom à Joffrey?

(Tiré de la quatrième de couverture.)

Contenu

  • Personnage principal, Joffrey, jeune garçon vivant dans un pays imaginaire où la neige est tiède et colorée toute l’année; personnages secondaires, Nani, gardienne de Joffrey, qui s’occupe de lui pendant l’absence de ses parents, Prisme, son chat aux moustaches qui changent de couleur au gré des saisons, et Bleu-Pin-Pin, oiseau voyageur qui aide Joffrey à trouver un nom pour son pays.

    « Caché sous les couvertures, Joffrey attend Nani. Nani, c’est la grande amie de Joffrey. Elle prend soin de lui pendant l’absence de ses parents. » (p. 4)

    « - Joffrey, dit Nani en lui donnant un gros bec sur la joue, tu as regardé dehors?
    Non, répond Joffrey en s’habillant.
    Nani se penche, prend Prisme dans ses bras et poursuit :
    Tu n’as pas remarqué les moustaches de ton chat? Elles sont toutes rouges… » (p. 5-6)

    « L’oiseau lève la tête, secoue ses ailes, éclaircit sa voix et répond :
    - Mes amis m’appellent Bleu-Pin-Pin. Sans doute à cause de mes ailes bleues et parce que je raffole des miettes de pain. » (p. 22)
     
  • Intrigue simple et divertissante qui permet de nourrir l’imaginaire et qui se termine de façon inattendue; sujet apte à intéresser le lectorat visé de par les thèmes exploités (p.ex., fiction, neige, pays imaginaire, animaux, intrigue interactive). 

    « C’est que, voyez-vous, dans le merveilleux pays de Joffrey, non seulement il y a de la neige toute l’année, mais celle-ci change de couleur avec les saisons. Et ce qui est tout aussi extraordinaire, c’est que les moustaches de tous les animaux de ce pays prennent la même couleur que la neige. » (p. 8)

    « Chers amis,
    Cherchez dans votre imagination un nom super pour le magnifique pays de Joffrey, un pays où les moustaches des animaux, comme la neige, changent de couleur avec les saisons… » (p. 31)

Présentation

  • Illustrations dominantes aux couleurs vives, sur pleine page et quart de page, qui soutiennent la compréhension tout au long du récit et qui révèlent les émotions ressenties par les personnages.
  • Caractères d’écriture noirs sur fonds blanc et de couleur; taille de police appropriée au lectorat visé; présence d’éléments graphiques qui facilitent l’interprétation de l’œuvre (p. ex., lettrine rouge, en caractère gras, au début de chaque page de texte, bulles illustrant la pensée des personnages, lettre d’amitié destinée au lectorat, pagination insérée à l’intérieur d’un flocon rouge).
  • Mise en page aérée; texte disposé de façons variées.
  • Dimensions : 20 cm x 20 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 13.
  • Utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., beau, oiseau, chat, neige, beaucoup) et de plusieurs mots nouveaux (p. ex., impeccable, daigne, délecte, bolide, débite) pouvant être définis à l’aide des illustrations et du contexte.
  • Emploi de plusieurs phrases transformées et à construction particulière; divers types et formes de phrases (p. ex., impérative, exclamative, interrogative, négative) permettant une lecture expressive et contribuant à la lisibilité de l’œuvre.

    « Un pas, deux pas, trois pas et ouf! Joffrey est enfin arrivé au sommet de la colline.
    - Allez, descends du traîneau, Prisme, et viens voir comme nous sommes montés haut. C’est fantastique! merveilleux! extraordinaire! Je suis certain que nous habitons dans le plus beau pays du monde. Est-ce que tu m’écoutes, Prisme? » (p. 18)

    « Mais Bleu-Pin-Pin répète sa question :
    - Pourquoi ne me dis-tu pas le nom de ton pays?
    Joffrey pousse un grand soupir et déclare :
    - Ce que je vais te dire, Bleu-Pin-Pin, te paraîtra peut-être absurde, mais après en avoir cherché un, y avoir pensé et repensé pendant très longtemps, nous n’avons jamais donné de nom à notre pays. » (p. 25)
  • Emploi de figures de style (p. ex., comparaison, énumération) et de plusieurs expressions imagées qui ajoutent à la richesse du texte et permettent d’apprécier le style de l’auteure; utilisation des points de suspension incitant le lectorat à anticiper la suite.

    « - …Hourrah! Hourrah! s’écrie-t-il, les yeux aussi ronds que les phares d’une camionnette. » (p. 7)

    « Dans ce pays, moustaches et neige deviennent rouges le printemps, vertes l’été, jaunes l’automne et blanches l’hiver. » (p. 8)

    « Eh bien, je pense tout simplement que tu me racontes des histoires à dormir debout! » (p. 13)

    « - L’histoire que tu m’as racontée est vraie… Un oiseau m’a dit la même chose… J’ai son adresse… Nous allons trouver un nom pour notre pays… Vite, il faut écrire aux enfants du monde… » (p.30)
     

  • Séquences descriptives entrecoupées de nombreuses séquences dialoguées permettant de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit et l’imaginaire de Joffrey.

    « Bleu-Pin-Pin monte se percher sur la tête de Joffrey sans lui tirer les cheveux avec ses petites griffes. De son aile toute bleue, il caresse le front du garçon comme pour l’apaiser.
    - Ne sois pas triste, dit-il, car moi, dans ma petite tête d’oiseau, je crois avoir trouvé une solution.
    Joffrey ouvre toutes grandes ses oreilles.
    - Toi, tu n’as pas d’adresse, mais moi, j’en ai une. Alors, qu’est-ce que tu dirais si on demandait aux enfants du monde de nous écrire afin de proposer un nom pour ton pays? » (p. 27)

Pistes d'exploitation

  • Suggérer aux élèves de répondre à l’appel de Bleu-Pin-Pin, invitant le lectorat à proposer un nom pour le pays de Joffrey. Leur demander de rédiger une lettre qui indique le nom proposé et qui en justifie le choix. Amener les élèves à utiliser le traitement de texte pour écrire leur lettre au propre et à la faire suivre soit par la poste ou par courriel.
  • Inviter les élèves à construire une maquette représentant, de façon originale et fantaisiste, une saison de leur choix dans un pays imaginaire (p. ex., collines de guimauves, rues de chocolat, maison de blocs Lego, arbres de céleri).
  • Demander aux élèves d’établir des liens entre le texte et la vie actuelle en leur proposant de faire une courte recherche sur l’origine du nom d’une ville ontarienne de leur choix. Les inviter à trouver une façon intéressante de présenter leur ville au groupe-classe (p. ex., collage, rap, illustration).
  • Animer une table ronde au cours de laquelle les élèves parlent de leur saison préférée et des activités qu’ils pratiquent. Les inviter à rédiger et à illustrer un court texte décrivant une activité à laquelle ils pourraient s’adonner s’ils étaient habitants du pays fantastique de Joffrey.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, présenter le vocabulaire nouveau et les expressions figurées aux élèves afin de faciliter la compréhension du texte.
  • Présenter les éléments et la structure de la lettre d’amitié afin d’en faciliter la rédaction.
  • Inviter les élèves à lire les courtes biographies de l’auteure et de l’illustrateur sur la quatrième de couverture.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 3e année, Série : Les pourquoi?, Pourquoi la luge et les skis glissent-ils sur la neige?
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re et 2e année, Série : Devine combien je t'aime, La danse des saisons.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca