Recherche



Double Différence et autres récits

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Recueil de trois récits.

Dans Double Différence, l’auteure présente la façon dont deux frères, de caractères tout à fait différents, vivent des rivalités dans leur quotidien. Au cours de tortueux chemins, ils finissent par se découvrir certaines affinités.

Le deuxième récit, Le secret du vieux Pellerin, met en scène de jeunes adolescents, curieux et aventureux, qui cherchent à résoudre le mystère des ombres sombres et des hurlements de loups qui proviennent de la maison du vieux Pellerin.

André Go, auteur du troisième récit, Un feu sans fumée pour Eklo, raconte l’histoire du dragon rouge nommé Eklo, qui, au lieu de continuer à travailler dans la centrale de charbon, propose une autre forme de production d’énergie qui est moins dangereuse pour la Terre et les créatures qui l’habitent.

(Adapté du site de l’éditeur.)

Contenu

  • Plusieurs personnages principaux, différents dans chaque récit (p. ex., les jumeaux Didier et Dany dans Double Différence, les copains Victor et Malik dans Le secret du vieux Pellerin et le dragon rouge Eklo dans Un feu sans fumée pour Eklo), ainsi que de nombreux personnages secondaires, qui font partie des diverses aventures, chacune arborant une morale sociale (p. ex., respect des différences, respect des droits d’autrui, respect de l’environnement).

    « En quittant l’auditorium, ce soir-là, les jumeaux Lacasse se tiennent fièrement par les épaules. Personne ne pourra les empêcher d’être eux-mêmes, malgré le fait qu’ils ne font pas partie du même groupe d’amis et qu’ils ont des champs d’intérêt fort différents. Après tout, ils ont plus de choses en commun qu’ils ne le croient! » (p. 33)

    « - Nous sommes désolés d’être entrés chez vous par effraction, avoue Victor. Nous savons que vous n’aimez pas les jeunes, mais nous…
    Le vieux Pellerin interrompt Victor d’un signe de la main.
    - Vous savez que je n’aime pas les jeunes? Qu’est-ce que c’est, cette histoire?
    - Vous… vous ne nous détestez pas? demande Malik.
    - Pas du tout, mais je déteste que les jeunes se permettent d’envahir mon espace personnel. Vous savez, ce n’est pas très agréable de voir des graffitis au mur. » (p. 52)

    « - C’est cette fumée noire, dit Eklo en montrant la grande cheminée d’où sort une longue traînée de poussières noires. Cette fumée est transportée par-delà la montagne, puis elle retombe sur terre, empoisonnant les fruits et les légumes des habitants des plaines. Cette fumée… ce n’est pas bon pour nous! » (p. 72)
     
  • Courts récits, truffés d’action et d’intrigues diverses, susceptibles d’intéresser les filles et les garçons de par les thèmes exploités (p. ex., adolescence, jalousie, respect, mystère, aventure, fantaisie, dragons, énergie, pollution).
  • Quelques illustrations en noir et blanc, dans les deux derniers récits, qui permettent d’établir un lien avec le texte et qui contribuent à la compréhension.
  • Nombreux éléments graphiques, dans les deux premiers récits, facilitant l’interprétation du texte (p. ex., jeu de voyelles, majuscule, points de suspension, italiques); table des matières au début de l’œuvre, astérisques et étoiles pour indiquer un changement dans le lieu et le temps, courte biographie des auteurs sur la quatrième de couverture du livre.

    « - Suuuper! Je rêêêve de faire partie de la troupe, mon vieux! réplique Dany en éclatant de rire. » (p. 6)

    « Arrivé à sa résidence, Didier se précipite hors de l’autobus et s’écrie en rentrant à la maison :
    - M’MAN! P’PA! » (p. 8)

    « - Salut, P’pa… Je… euh… je vais passer un jour ou deux, euh… hors de la maison. Je vais bien… ne… ne vous inquiétez pas.
    - Dany, dit M. Lacasse, es-tu certain que ça va?
    - Je… je dois raccrocher. » (p. 25)

Langue

  • Registre de langue courant dans l’ensemble de l’œuvre ainsi que quelques expressions populaires dans certaines séquences dialoguées; vocabulaire généralement simple et facile à comprendre.

    « Didier en entend de toutes les couleurs :
    - Espèce de pourri!
    - C’est plate, le théâtre!
    - Chouchou!
    - T’es niaiseux, man! lui crie Simon, meilleur ami de Dany. » (p. 14)

    « Après la semaine de relâche, les événements se précipitent à une vitesse affolante pour Didier et sa troupe. À leur grande surprise, le journal communautaire publie un article portant sur les préparatifs de la pièce de théâtre. » (p. 19)

    « Victor passe la tête par la fenêtre. À l’intérieur, le décor est sombre.
    Wow! C’est comme si personne n’avait mis les pieds ici depuis des années! » (p. 46)
     
  • Plusieurs types et formes de phrases qui contribuent à la lisibilité du texte et qui procurent de l’agrément à la lecture.

    « La fin de semaine vient à peine de commencer, et Didier tourne en rond dans sa chambre. Il est fou de rage. Pourquoi ses parents l’ont-ils puni? Il a une pièce de théâtre à répéter! Puis, ce n’est pas de sa faute si cette bagarre a éclaté à l’école. Il soupire. Si seulement Dany avait été de son côté… » (p. 17)

    « - Voyons, Yasmine, tu hallucines!
    - Une pile de journaux, c’est une pile de journaux, ajoute Victor. Tu parles d’un scoop… » (p. 39)

    « Mais, tout va brûler! pensent les hommes et les dragons. À leur grand étonnement, l’hélice tourne de plus en plus vite. Les flammes ne semblent pas l’endommager. Ils voient même l’ampoule électrique branchée à l’étrange appareil, qui s’allume et brille de plus en plus. » (p. 75)
     
  • Procédés stylistiques variés (p. ex., expression figurée, métaphore, onomatopée, proverbe, énumération) qui ajoutent de la richesse aux textes et qui permettent de s’immiscer dans l’esprit des personnages.

    « La première de la pièce de théâtre approche à grands pas. Didier et sa troupe travaillent d’arrache-pied. » (p. 23)

    « - On ne sait jamais… il est tellement protecteur de son terrain! Un vrai chien de garde! » (p. 41)

    « - Ahouuuuu!
    Les trois amis sursautent. On aurait dit le hurlement d’un loup. » (p. 45)

    « Les adolescents prennent leur courage à deux mains et entreprennent de monter l’escalier. » (p. 48)

    « - Le voyage est une bonne idée. Comme on dit : "Les voyages forment la jeunesse." » (p. 60)

    « Une vaste étendue, une grande terre multicolore qui s’étend jusqu’à l’horizon et où s’entremêlent des champs de blé, de maïs et de soya. Encore plus loin vers le sud, la terre est marquée de longs sillons où poussent carottes, patates, piments et autres légumes. » (p. 63-64)
     
  • Séquences descriptives qui apportent des précisions sur les personnages, les événements et les émotions; ajouts de texte en italique dans le deuxième récit, spécifiant la chronologie des événements et les lieux.

    « Didier se place en arrière-scène pour observer le reste de la première. Il n’arrive toujours pas à croire que cette pièce, c’est sa création.
    À l’entracte, Dany entre sur scène un micro à la main et commence à chanter une de ses compositions. Au dernier couplet, Didier est particulièrement impressionné par les mots de la chanson : "Sois toi-même, man. Être unique, c’est tout c’qui compte. C’est ça, être différent." » (p. 32)

    « Vendredi, minuit. À la maison du vieux Pellerin.
    […]
    Victor sourit, fier de lui. Malik parvient à entrer à son tour sans problèmes. Tout à coup, les trois amis entendent le claquement d’une porte et des pas au plancher supérieur. Ils s’approchent de la porte menant à l’étage en marchant sur la pointe des pieds. » (p. 45 et 48)

    « Le désespoir des hommes des plaines se transforme rapidement en colère. Ils sont furieux contre les dragons qui empoisonnent leurs terres. Eklo tente alors de leur expliquer que les dragons rouges ne sont pas méchants, qu’ils ne savent pas que la centrale leur cause du tort, qu’ils ne veulent qu’amasser des diamants et autres pierres précieuses. Mais personne n’écoute. » (p. 71)
     
  • Séquences dialoguées qui permettent de mieux comprendre les relations entre les personnages.

    « Didier tourne la tête et ferme le cadenas accroché à la porte de sa case.
    - En tout cas, tu [Dany] ne riras plus de moi quand ma pièce aura un immense succès et que toi, tu continueras à rapper dans ton coin! » (p. 6)

    « - As-tu peur, Victor?
    Victor rougit en entendant la question de Yasmine.
    - Euh! non, non! Mais si Pellerin apprend que nous étions sur son terrain, en son absence, en plus, il va nous dénoncer à la police.
    - Penses-y, Victor, lui dit Malik. Nous pourrions régler cette histoire une fois pour toutes.
    Victor hésite. Malik fait un clin d’œil à sa sœur.
    - Je parie que tu as trop peur d’y aller! » (p. 44-45)

    « - Eklo! Eklo! Attends un peu, explique-moi [Akmar] ce qui ne va pas.
    - C’est pourtant simple, je n’en peux plus de cracher mon feu et de voir cette fumée noire s’élever dans le ciel. Quelque chose me dit que ce n’est pas bon pour nous.
    - Mais… c’est ce que nous avons toujours fait! Ça ne peut pas être si mauvais!
    - J’aimerais faire autre chose! s’exclame le jeune dragon. J’aimerais partir et découvrir de nouveaux horizons. » (p. 59)

Pistes d'exploitation

  • Dans le récit Double différence, les jumeaux vivent une intense rivalité, ce qui incite Dany à poser des gestes malintentionnés envers son frère Didier. Demander aux élèves de former un cercle de lecture et d’exprimer leur opinion face aux comportements de Dany envers son frère.
  • Inviter les élèves à faire un projet de recherche décrivant les différentes méthodes de production d’électricité en Ontario (p. ex., centrale hydroélectrique, usine éolienne). Leur demander d’examiner les effets de ces méthodes sur les ressources naturelles et sur les êtres vivants. Suggérer aux élèves d’appuyer leurs explications avec des illustrations ou des schémas.
  • Inviter les élèves à former de petites équipes dans le but de créer une chanson rap sur un des thèmes exploités dans les trois récits (p. ex., respect des différences, respect des aînés, respect de l’environnement). Leur demander de créer les arrangements pour accompagner l’interprétation de la chanson et par la suite, de présenter leur production devant le groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Mentionner aux élèves que les trois récits sont disponibles en format électronique sur le site de l’éditeur.
  • Présenter les caractéristiques de la chanson pour en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 5e à 10e année, Série : Active-toi, Respect.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 7e à 9e année, Série : Canada à la carte, Pollution.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca