Recherche



Étiennette prend le train

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Entreprenante et audacieuse, toujours calme devant l’imprévu, le cœur généreux, Étiennette a la passion du train, surtout si, en chemin, survient l’aventure. Car c’est devant l’obstacle que cette petite fille infatigable donne sa mesure. Jamais cependant sa confiance en elle ne lui enlève sa modestie ni son grand cœur. Plus d’une fois, l’adulte désemparé s’est tiré d’affaire grâce à Étiennette. Ah! ces filles…

(Adapté de la quatrième de couverture du livre et du site de l’éditeur.)

Contenu

  • Personnage principal, Étiennette, jeune fille hardie qui s’aventure hors du train lorsqu’il fait halte sur le viaduc et qui, malgré tout, devient l’héroïne après avoir rescapé les sauveteurs partis à sa recherche; personnages secondaires, Albert, chef de train, ainsi que le conducteur, l’équipe des volontaires, les messagers et la grand-mère d’Étiennette qui, voulant faire plaisir à sa petite-fille, organise le voyage en train vers Culles-les-roches.

    « Sur le viaduc, Albert et le conducteur tiennent conseil. Et, de sa voix sonore, Albert s’adresse aux voyageurs :
    - Mesdames et Messieurs, Étiennette a disparu. Je demande trois volontaires pour partir à sa recherche. Et comme nous avons pris du retard sur l’horaire, je voudrais qu’une deuxième équipe de trois personnes aille à pied, le long de la voie ferrée, jusqu’à la gare de Culles-les-roches. Les autorités doivent être tenues au courant le plus tôt possible. »
     
  • Intrigue au dénouement heureux mais inattendu; péripéties divertissantes et invraisemblables qui sauront piquer l’intérêt autant des filles que des garçons.

    « Alors Albert explique tout. Grâce à la conduite courageuse d’Étiennette, à son initiative intrépide et à son dévouement, les sauveteurs perdus ont été sauvés.
    - Étiennette a fait preuve d’héroïsme! s’écrie le chef de gare devant les voyageurs et le personnel du train, et les cinq autres voyageurs qui attendaient impatiemment en se rongeant les ongles ou en se tirant les cheveux. Elle mérite notre reconnaissance. Je demanderai à monsieur le maire de convoquer son comité des fêtes pour honorer Étiennette comme il convient. »

Présentation

  • Illustrations détaillées aux couleurs chatoyantes, sur demi-page et parfois sur pleine page, appuyant le texte et contribuant à la compréhension de certains mots de vocabulaire plus complexes en lien avec le thème du train (p. ex., compartiment, viaduc, convoi).
  • Caractères d’écriture noirs sur fond blanc ou coloré, et blancs sur fond noir; grande taille de police facilitant la lecture du texte.
  • Mise en page aérée; texte disposé de façons variées.
  • Dimensions : 21,5 cm x 19 cm; couverture souple.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 14.
  • Utilisation de mots familiers (p. ex., train, gare, locomotive), de plusieurs mots nouveaux (p. ex., lestement, perdition, charreton, viaduc, clopinant, fourbus) et de certains mots spécialisés en lien avec le thème exploité (p. ex., convoi, compartiment, marchepied, charbon, chef de train, train-stop).
  • Emploi de phrases de base à la forme déclarative et exclamative ainsi que de plusieurs longues phrases qui donnent du rythme à la lecture.

    « Le temps passe. L’inquiétude croît. Tout en bas, Étiennette a suivi un écureuil. Elle s’est éloignée. Elle observe maintenant une jolie couleuvre verte, puis un noisetier l’attire. »

    « Laissez-moi aller! Laissez-moi aller! lance Étiennette. »

    « La semaine suivante, devant la population de Culles-les-roches et celle d’Étiveau-les-vignes réunies, en présence d’Albert, de grand-maman et des hautes autorités, monsieur le directeur général du chemin de fer en personne remet à Étiennette un laissez-passer permanent, gratuit bien sûr, pour la ligne de Rideauville-Culles-les-roches. »
     
  • Plusieurs figures de style (p. ex., personnification, comparaison, métaphore) qui viennent enrichir le texte et rendent la lecture imagée.

    « La locomotive souffle bruyamment et Étiennette l’entend haleter : "Che-mon-tà-Culles, Che-mon-tà-Culles, Che-mon-tà-Culles". »

    « Lestement, Étiennette empoigne la corde, la passe autour d’elle, et voilà que l’alpiniste, assise sur la corde qui glisse lentement, se met à descendre, comme l’araignée au bout de son fil. »

    « Monsieur le chef de gare, tremblant d’angoisse, le cou tendu, attend sur le quai. Et, comble! il pousse un cri d’effroi en voyant descendre un monstre noir. Ce n’est pourtant qu’Étiennette, le visage couvert de suie. »
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées qui permettent au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de bien suivre le déroulement de l’intrigue.

    « Aussitôt dit, et avant qu’Albert, stupéfait, ait pu bouger les pieds et les lèvres, Étiennette a saisi la corde et descend à nouveau en rappel.
    - Étiennette! Étiennette! Oh non…
    - Oui, monsieur Albert, je suis en bas. Je pars tout de suite les chercher. Je vous ferai Hou! hou! souvent. »

    « Eh bien oui, trop occupé à jeter des pelletées de charbon dans la chaudière, le conducteur n’a rien vu. Faisant ni une ni deux, n’écoutant que le courage de son cœur, Étiennette ouvre la portière, passe à l’extérieur et progresse de marchepied en marchepied, de portière en portière, jusqu’à ce qu’elle soit à portée de voix du conducteur. Dès que
    celui-ci a compris, il arrête le convoi et fait machine arrière. »

Pistes d'exploitation

  • Inviter les élèves à rédiger un court texte décrivant le prochain voyage en train d’Étiennette en tenant compte de son intrépidité et de son goût de l’aventure; proposer aux élèves de lire leur texte devant le groupe-classe et permettre à l’auditoire de réagir à la présentation.
  • Demander aux élèves de relever trois qualités (p. ex., son courage, son initiative, son dévouement) reconnues chez Étiennette lors de son aventure et de rédiger, dans leur carnet de lecture, quelques phrases témoignant de circonstances où ils ou elles ont fait preuve d’une de ces qualités.
  • Avec les élèves, repérer les expressions figurées (p. ex., se met à descendre comme l’araignée au bout de son fil, faisant ni une ni deux, comme une trompette, il chante, entre ciel et terre), les définir et les noter dans le carnet de lecture afin de les utiliser lors de futures rédactions.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture de l’œuvre, présenter le vocabulaire en lien avec le thème afin d’éviter les bris de compréhension lors de la lecture du texte.
  • Identifier, sur une carte, la ville Culles-les-roches, dans la région de Bourgogne, dans l’est de la France.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Super machines, Autobus, trains et métro!; À la gare de triage.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca