Recherche



Le sifflet de Joseph et autres récits

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Recueil de trois récits.

Dans Le sifflet de Joseph, l’auteure raconte les péripéties de Joseph, qui joue au basket-ball dans l’équipe des Faucons de son école. Il est un très bon joueur. Son ami, Étienne, timide et renfermé, préfère clavarder sur sa console portable. Pour impressionner une fille, il révèle, sur un réseau social, qu’avant chaque match, Joseph tient très fort, entre ses mains, son porte-bonheur, un sifflet en terre cuite. La nouvelle circule rapidement sur le Web. Peu de temps après, le sifflet disparaît! Joseph perd alors les matchs de basket-ball. Le sportif comprend qu’il est influencé par sa superstition. De son côté, Étienne doit sortir de sa coquille et enquêter dans le « vrai » monde pour retrouver le sifflet de Joseph, car un match important approche… 

Le récit Terreur au chalet traite d’un jeune garçon nommé Philippe qui veut fêter ses 16 ans au chalet. Son père refuse. Avec son meilleur ami Sami et sa cousine Lucie, il se rend au chalet en cachette. Ce qui devrait être une joyeuse fête se transforme vite en cauchemar. Des événements étranges surviennent. Que va-t-il arriver aux trois amis? 

Dans le récit Smelaya, la courageuse, l’auteur raconte l’histoire d’un garçon de 13 ans nommé Nikolaï qui habite l’URSS. Le récit se passe en l’an 1951. Nikolaï apprend que sa mère, une scientifique, a choisi Smelaya, son fox-terrier, pour prendre part à un vol spatial. Ces voyages, toujours à l’étape expérimentale, comportent d’énormes risques. Les scientifiques ignorent si les êtres vivants peuvent supporter des voyages dans l’espace. Nikolaï a très peur et est prêt à tout pour sauver sa chienne. Cette aventure des débuts de la conquête de l’espace s’inspire de faits réels.

(Adapté de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnages principaux, garçons adolescents, différents dans chaque récit, chacun étant entouré de quelques personnages secondaires adjuvants ou opposants.

    « - Mon grand-oncle a fabriqué ce très petit ocarina-sifflet. Il est précieux!
    - Comment cela, précieux? demande Étienne.
    Joseph se contente de sourire. » (p. 7)

    « - Tu dis toujours "non"! crie Philippe en tapant du pied.
    Son père, avocat très occupé, est très ferme avec lui.
    - Philippe Gignac, pas question que tu organises une fête au chalet pour ton anniversaire en fin de semaine! » (p. 31)

    « - Si je t’ai fait venir, Nikolaï, c’est que je travaille sur un projet spécial.
    Nikolaï caresse toujours Smelaya [sa chienne] en écoutant sa mère.
    - Je sais, Maman. Demain, vous allez envoyer des capsules dans l’espace. » (p. 52)
     
  • Intrigue captivante dans les trois récits, chacune permettant au lectorat de créer des liens avec ses expériences personnelles; sujets susceptibles d’intéresser les filles et surtout les garçons de par les thèmes exploités (p. ex., amitié, adolescents, Internet, sports, école, mystère, chien, suspense, exploration spatiale).
  • Nombreux éléments graphiques expliquant le sens contextuel des récits et facilitant la lecture (p. ex., boulets, scripto-clavardage, émoticônes, italiques, guillemets, astérisques, points de suspension); illustrations en noir et blanc permettant d’établir un lien direct avec le texte; table des matières placée au début de l’œuvre, page couverture illustrant chaque récit et courte biographie de chaque auteur à la troisième de couverture.

    « Étienne Lambert, 16 ans, lève les yeux de son jeu et constate :
    - qu’il est planté au milieu d’une intersection;
    - que le feu devant lui vient de tourner rouge;
    - qu’un automobiliste pressé a démarré en trombe dès que son feu est passé au vert;
    - que le bolide, un cabriolet jaune sport, roule droit sur lui! » (p. 5)

    « CORALIE - Son sifflet?
    ROSE - LOL!
    IRIS - Je ne l’ai jamais vu faire cela.
    CORALIE - Ça ne peut pas fonctionner. Un simple objet…
    ALCOR - Il pense que son sifflet est magique.
    IRIS - Oups! mon compteur vient de sonner. GTG!
    ALCOR - :(
    ROSE - A+ » (p. 12)

    « Ses parents écoutent son histoire, puis décident d’aller parler à Bob Lessard. En arrivant chez Bob, SURPRISE! Lucie, Sami et Bob sont dans la cuisine, heureux de revoir Philippe. Ils descendent au sous-sol, aménagé pour une fête d’anniversaire, où est affichée une banderole "BONNE FÊTE, PHILIPPE!". » (p. 45)

Langue

  • Registre de langue courant dans l’ensemble de l’œuvre ainsi que quelques expressions populaires à l’occasion; certains mots complexes pouvant présenter un défi pour le lectorat (p. ex., ocarina, bidule, bécane, grigri, ragaillardis) et des mots plus spécialisés reliés au thème de l’espace présents dans le troisième récit (p. ex., cosmodrome, hermétiquement, suborbital, détonation).

    « ROSE - Mon horoscope m’a dit que je rencontrerais un gars cool. » (p. 12)

    « L’ocarina est un instrument ancien apparu il y a environ 12 000 ans. De nombreuses cultures l’ont utilisé. Souvent de forme globulaire, il comporte des trous dans lesquels il faut souffler; juste un peu moins compliqué à utiliser qu’une console de jeux… » (p. 27)

    « - Le dernier à l’eau est un "pissou"! Le dernier à l’eau est un "pissou"! crie Philippe en courant vers le lac. Les deux autres essaient de le rattraper. » (p. 34)
     

  • Texte contenant plusieurs types et formes de phrases contribuant à la lisibilité du texte.

    « Malheureusement, l’enseignant de géographie, monsieur Jules Beauchesne, a lui aussi remarqué son manège. » (p. 7)

    « - Mais… mais il n’y a personne aux alentours du chalet. Juste nous trois! » (p. 37)

    « - Qu’est-ce que ça veut dire? s’écrie-t-il en montrant du doigt les écrans.
    Anna contemple les deux lignes, puis son fils.
    - Je ne suis pas sûre, finit-elle par avouer. Mais si c’est comme la dernière fois… » (p. 63)
     

  • Figures de style (p. ex., onomatopée, comparaison, énumération, métaphore) qui enrichissent le texte et permettent de s’immiscer dans l’esprit des personnages.

    « - Les sifflets en terre cuite ont fait partie du quotidien des hommes pendant plus de 6 000 ans! Ils servaient aux bergers. Ça fait rire des gars au fond de la salle de classe.
    - C’est bon pour les moutons, bê! bê! bê! » (p. 8)

    « Sami se lève comme un ressort. » (p. 35)

    « Il vérifie la cuisine, le salon, les deux chambres. Puis, il descend au sous-sol. Ensuite, il sort et inspecte l’intérieur du garage. » (p. 44)

    « "Pauvre Smelaya. T’es sortie de la gueule d’un loup juste pour te faire mettre dans celle d’un autre" constate Nikolaï avec mélancolie. » (p. 57)
     

  • Séquences descriptives apportant des précisions sur les personnages, les événements et les émotions.

    « Joseph a été le premier gars qui l’a accueilli sans réserve quand Étienne est arrivé avec sa famille de Sudbury. Il jouait dans la rue avec un ballon qu’il lançait dans un panier de basket-ball monté sur un poteau. Le grand garçon est venu lui parler. » (p. 17)

    « Pendant ce temps, Philippe va à l’arrière du véhicule pour prendre la roue de secours. Il se souvient alors que sa mère l’a enlevée pour en gonfler le pneu la semaine dernière. Philippe sort son téléphone cellulaire pour appeler un garage, mais s’aperçoit que le service de satellite ne fonctionne pas dans la forêt. » (p. 38)

    « Le son de plusieurs hurlements glace le sang de Smelaya qui se réveille en sursaut. L’odeur des loups l’effraie autant que leurs cris aigus. La chienne prend la fuite. Ses pattes, bien que courtes, sont très musclées. » (p. 55)
     

  • Séquences dialoguées permettant de mieux comprendre les relations entre les personnages.

    « - Ouais! Les Faucons sont les meilleurs! Vive Joseph!
    […]
    - Ce type est terriblement bon! Quand il joue, c’est certain que son équipe va gagner! » (p. 9)

    « - Avez-vous vu ma cousine et mon ami Sami? dit l’adolescent en refoulant ses larmes tellement il est inquiet.
    M. Barrette le regarde avec méfiance. Il parle lentement. Les traits de son visage sont durs comme la pierre.
    - Oui, je les ai vus en début de soirée. Ils sont allés sur le pouce jusqu’au garage en ville. Je pense qu’ils voulaient acheter un nouveau pneu pour le Jeep. » (p. 43)

    « - Nikolaï, tu as très mal agi! Le garçon évite le regard de sa mère enragée.
    - Je ne voulais pas que Smelaya risque sa vie dans l’espace. Anna se rapproche de son fils et le serre dans ses bras.
    - Je comprends ta crainte, dit-elle, mais tu as abandonné Smelaya dans une forêt infestée de loups. Elle va se faire dévorer. Nicolaï devient très pâle. "Moi qui voulais la sauver, je l’ai envoyée à une mort certaine!" » (p. 55)

Référents culturels

  • Référence à un explorateur canadien français dans Le sifflet de Joseph (Académie Pierre-Esprit Radisson, p. 7).

Pistes d'exploitation

  • Dans Le sifflet de Joseph, l’auteure laisse sous-entendre qu’il est dangereux de diffuser des rumeurs sur l’Internet, que les conséquences peuvent être désastreuses. Demander aux élèves de discuter du point de vue de l’auteure et les inviter à émettre leur point de vue à tour de rôle, en donnant des exemples tirés de leur vécu.
  • Inviter les élèves à mener un sondage auprès des autres élèves de l’école afin d’avoir une idée du passe-temps le plus populaire (p. ex., Combien de temps passez-vous chaque jour devant l’ordinateur? À jouer dehors? À regarder la télévision?). Leur demander de recueillir leurs données, de présenter les résultats dans un diagramme. Ensuite, leur demander de rédiger un court paragraphe qui explique les résultats et de faire des recommandations qui pourraient être utiles à la population scolaire.
  • Demander aux élèves de situer sur une mappemonde les lieux qui sont mentionnés dans chacun des trois récits (p. ex., lac Ontario, Gabon, Tunisie, ancienne Russie). Inviter les élèves à choisir un des lieux et à faire une recherche sur Internet (p. ex., la Tunisie : situation géographique, population, climat, culture, sports, langue). Inviter les élèves à présenter le résultat de leur recherche au groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Se servir du contexte du récit Smelaya, la courageuse pour amener les élèves à évaluer l’impact de l’exploration spatiale sur la société et l’environnement.



Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca