Recherche



Gratien Gratton prince de la grattouille

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Gratien était un vrai prince. Sans rouspéter, il apprenait à faire la guerre, à chasser les dragons et à rester immobile sur le trône pendant des heures. Mais voilà qu’un soir, à l’heure de la ratatouille aux foies de grenouille, il fut saisi d’une inexplicable attaque de…grattouille! Inexplicable, vraiment?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, Gratien Gratton, enfant unique faisant la fierté de ses parents, le roi Georges et la reine Georgette; personnages secondaires, le Grand Vizir, conseiller malhonnête du roi, et Lucille, jeune fille déterminée qui vient à la rescousse du prince et résout le mystère entourant la grattouille de Gratien.

    « Le roi et la reine étaient très fiers de leur fils unique. Il était beau, brave et bon. Toutes les petites filles du royaume rêvaient en secret de l’épouser : il était si mignon! Seul le Grand Vizir, premier conseiller de Sa Majesté, trouvait matière à rouspéter. »

    « - Quel est votre diagnostic, mademoiselle? demanda le Grand Vizir d’un ton pédant.
    - C’est tout simple, répondit Lucille sans se laisser impressionner. Le prince est allergique à…VOUS! Il a compris que tout le monde serait mille fois plus heureux sans vos plans méchants et vos conseils affreux. Gratien vous a en horreur, espèce de vieille calamité. »
  • Conte divertissant, rempli d’humour et de sagesse, comprenant des épisodes multiples reliés à une intrigue unique; sujet qui saura plaire aux filles et aux garçons (p. ex., prince, château, dragons, amitié, humour, honnêteté).

Présentation

  • Illustrations attrayantes sur chaque page, généralement pleine page et parfois double page, ayant des couleurs vives; utilisation de plans rapprochés montrant des personnages aux proportions caricaturales; interprétation de l’histoire étant facilitée par les illustrations.
  • Caractères d’écriture généralement noirs et, à l’occasion, blancs sur fond de couleur; police de caractère adaptée au lectorat ciblé.
  • Texte de 3 à 16 lignes disposé judicieusement en courts paragraphes facilitant la lecture et permettant une mise en page aérée.
  • Dimensions : 23,5 cm x 23,5 cm; couverture rigide.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 11.
  • Utilisation de mots familiers surtout (p. ex., parents, dragons, grenouille, reine, roi, gratter, servante) et de mots nouveaux plus complexes reliés au contexte et permettant au lectorat de se servir d’indices graphophonétiques, sémantiques et syntaxiques pour en trouver le sens (p. ex., sanguinaire, hallucinants, inusité, terrassé, déchaînement, démangeaisons); emploi d’une variété de verbes imagés (p. ex., tortiller, rêvasser, galoper, dorloter, comploter, fleurir) permettant de mieux s’imaginer la scène.
  • Emploi fréquent de longues phrases transformées contenant des verbes au passé simple et à l’imparfait.

    « Mais dès que le Grand Vizir avait le dos tourné, Gratien dorlotait les dragons, distribuait ses jouets aux enfants moins gâtés et chantait pour distraire les guerriers. »

    « Le roi congédia son Grand Vizir sur-le-champ. Et, fatigué par tous ces événements, il donna sa couronne à son fils. Le nouveau roi Gratien choisit pour première conseillère la petite Lucille, si franche et si futée. »
  • Figures de style variées (comparaison, énumération) permettant d’apprécier la richesse du texte.

     « Puis il se mit à sauter comme un gorille en poussant des cris hallucinants. »

    « Ils appelèrent des prêtres, des philosophes, des psychologues, des guérisseurs, des astrologues, des ramancheurs et toutes sortes de racoleurs. Rien n’y fit. »

  • Plusieurs séquences descriptives imagées qui permettent au lectorat de bien suivre l’action.

     « Ce fut cette fois un véritable carnaval. Le prince commença par se tortiller comme un ver de terre, puis il entreprit de se gratter de la tête aux pieds, bondit sur la table en poussant des cris d’otarie et se frotta contre tous les invités. »

    « Dans les jours qui suivirent, Gratien Gratton fut victime d’abominables démangeaisons. Il décollait soudain comme une fusée, se frottait contre tout ce qu’il trouvait, sautait, criait, grognait, galopait et multipliait ses singeries comme s’il avait été attaqué par une armée de ouistitis. »

Pistes d'exploitation

  • Animer une discussion au sujet des allergies, leurs causes et leurs conséquences, puis permettre aux élèves de partager leurs expériences personnelles.
  • Faire une lecture en collaboration du conte écrit par la même auteure, Pétunia princesse des pets, et, à l’aide d’un tableau comparatif, demander aux élèves d’identifier les similitudes et les différences entre les deux contes.
  • Inviter les élèves à interpréter le personnage de Gratien en mimant les actions associées à sa grattouille (p. ex., il décollait comme une fusée, il galopait, il poussait des cris d’otarie).

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 5e année, Série : Miam, Les allergies.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca