Recherche



Le petit lapin à l’'oreille tombante

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Le petit lapin Biel n'est pas comme les autres lapins. Son oreille tombante l'empêche de jouer et lui cause bien des ennuis. Un jour, Biel fait la rencontre de Zoffa, un vieux lapin sage avec qui il se lie d'amitié. Par sympathie, Zoffa propose d'emmener Biel à Montréal pour y subir une opération qui redressera son oreille. C'est ainsi que le duo entreprend le long périple jusqu'à la grande métropole. Biel réussira-t-il à faire soigner cette oreille qui le gêne tant? 

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Deux personnages principaux, Biel, petit lapin ennuyé par une oreille tombante, et Zoffa, son vieil ami qui l’accompagne chez le vétérinaire; quelques personnages secondaires, docteur Michael, vétérinaire qui opère Biel avec succès, la mère de Biel et Fabiert, le cheval.

    « Un petit lapin blanc avait une oreille tombante. Elle s’abattait souvent sur son œil, ce qui l’empêchait de courir et d’apprendre aussi vite que les autres lapins. » (p. 9)

    « - Ne t’en fais pas. Je connais un bon spécialiste à Montréal qui pourrait redresser ton oreille, dit le vieux lapin d’un ton protecteur. » (p. 11)

    « L’intervention chirurgicale se passa comme prévu. La compétence du docteur Michael n’avait pas d’égale. » (p. 55-56)
     
  • Conte exploitant les thèmes du courage, de l’amitié et de l’entraide pouvant intéresser à la fois les filles et les garçons.

    « Le lapin gris était si heureux de faire quelque chose pour le petit lapin, qu’il se mit à bondir de joie en oubliant son âge. » (p. 11)

    « - Tu as fait preuve de courage jusqu’ici, lui rappela-t-il. Fais un effort! Rappelle-toi le but de notre voyage. Ça en vaudra la peine, tu verras. » (p. 38) 

Langue

  • Registre de langue courant dans l’ensemble de l’œuvre; utilisation de mots familiers et emploi occasionnel d’un vocabulaire un peu plus complexe.

    « Ayant développé sa propre philosophie de vie, il pouvait maintenant partager ses connaissances avec les plus petits. » (p. 32)

    « Se rappelant qu’il était responsable du petit lapin, Zoffa essayait de son mieux de le rassurer. » (p. 33)

    « Et pour distraire le petit lapin blanc, il l’invita à entrer dans une cour où une odeur de fougères embaumait l’air. » (p. 38)
     
  • Séquences descriptives et dialoguées qui reflètent l’âge, la personnalité, les réactions et les sentiments des personnages.

    « Blottis l’un contre l’autre sur des couvertures mal pliées, ainsi s’endormirent les deux amis : le petit lapin blanc à l’oreille tombante et le lapin gris aux pattes un peu usées. » (p. 43-44)
     

    « - N’aie pas peur, c’est le docteur. C’est lui le spécialiste. Il est vétérinaire et il connaît son affaire. » (p. 51)

    « Tu sais, c’est grâce à toi que je suis guéri et je t’en remercie! 
    - Il n’y a pas de quoi, mon grand! Je suis heureux pour toi! ajouta Zoffa avec enthousiasme. » (p. 63-64) 
     
  • Nombreuses figures de style qui ajoutent de la richesse au texte (p. ex., personnification, énumération, comparaison et métaphore).

    « L’air frais de la nature les plongeait dans un bonheur exquis, un semblant de paradis. » (p. 20)

    « Et le bruit de leur conversation se perdit dans le chant de la nature, qui commençait à s’endormir. » (p. 35-36) 

    « Peu à peu, le bruit du train se faisait moins menaçant et devenait comme un ronronnement. » (p. 43) 

Référents culturels

  • Lexique populaire francophone lié au domaine de la coupe de bois (billot, usine Fraser, « pitoune »).
  • L’action se passe dans divers lieux francophones, p. ex., Montréal, Saint-Hubert, gare du Canadien National, rivière Madawaska. 

Pistes d'exploitation

  • En petites équipes, demander aux élèves d’expliquer le sens de « La vie, comme un miroir, nous renvoie toujours une image de nous-mêmes. » (p. 37).
  • Avec les élèves, relever des mots de vocabulaire se rapportant au thème central de l'œuvre, l'acceptation de soi. Ensuite, les inviter à rédiger un poème à forme fixe sur ce thème.
  • Inviter les élèves à participer à un cercle de lecture puis à échanger sur la relation d’amitié et d’entraide entre Biel et Zoffa et à en faire des liens avec leur vécu. 

Conseils d'utilisation

  • Consulter la fiche pédagogique de l’œuvre sur le site Internet de l’auteure.
  • Faire connaître l’auteure et l’illustratrice à l’aide de la section Pour connaître l’auteure (p. 72-78) et À propos de l’illustratrice (p. 80-81).


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca