Recherche



Un pin blanc m'’a dit...…

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Les animaux de la forêt, en compagnie d’AmiSoleil, sont réunis pour entendre l’important message que Pin Blanc veut partager avec tous. C’est le calme absolu : la forêt entière écoute et attend.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Deux personnages principaux, AmiSoleil, jeune fille inquiète pour la survie de nombreuses espèces de plantes et d’animaux de la forêt, et Pin Blanc, arbre majestueux personnifié, qui lance un appel aux humains afin qu’ils protègent la nature avant qu’il ne soit trop tard; personnages secondaires, les différents animaux rassemblés au pied du pin pour écouter son message.

    « Ce matin-là, dans le journal, elle avait lu des nouvelles qui lui avaient laissé un goût amer. Et au cours de la journée, pendant qu’elle se promenait dans ses endroits favoris, elle n’avait pas cessé d’y songer. Il y avait au Canada, écrivait-on, plus de quatre cents espèces d’animaux et de plantes qui étaient en péril. » (p. 9-10)

    « Nous, les grands arbres des forêts du monde entier, avons décidé il y a quelque temps de répondre aux appels des humains qui veulent vraiment faire une différence et aider la nature. Nous souhaitons qu’à leur tour ces personnes sensibilisent leur entourage à l’importance de protéger et de respecter la nature. » (p. 47-48)
  • Conte susceptible d’intéresser les filles et les garçons de par les thèmes exploités soit l’importance de la protection de l’environnement et l’écologie.

Présentation

  • Trois illustrations pleine page et quelques-unes plus petites, en noir et blanc, toujours placées sur la page de droite, venant appuyer le texte et illustrant les événements importants du conte; illustration de la page couverture se prolongeant sur la quatrième de couverture.
  • Caractères d’écriture noirs sur blanc; taille de police adaptée au lectorat visé.
  • Mise en page aérée sur pleine page de texte; cinq courts chapitres aux titres accrocheurs qui éveillent la curiosité du lectorat; mot de l’auteure précédant le conte qui invite le lectorat à anticiper le contenu.
  • Dimensions : 10,5 cm x 15 cm; couverture souple.

Langue

  • Utilisation d’un vocabulaire complexe (p. ex., bouleversée, sillonner, se jucher, écarquiller, furtif, poindre) de même qu’un vocabulaire plus spécialisé en lien avec le sujet exploité (p. ex., feuille d’Ammophile, marécage, pinède, coupe à blanc, balbuzard, musaraigne).
  • Quelques phrases de base et plusieurs phrases transformées, parfois longues, qui rendent complexe la compréhension du texte; divers types de phrases décrivant les sentiments des personnages.

    « Pourtant, AmiSoleil voyait qu’un nombre grandissant de personnes respectaient les limites des sentiers lorsqu’elles se promenaient dans la nature, ou se contentaient de regarder les fleurs au lieu de les cueillir, ou encore ramassaient les déchets abandonnés un peu partout. » (p. 11)

    « Elle ferma les yeux pour chasser ses inquiétudes de son esprit et respira profondément. » (p. 14)

    « - Dis-moi, Balbuzard, de quels genres de changements parles-tu? voulut savoir Pin Blanc. » (p. 40)
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action.

    « Elle emprunta un sentier qu’elle connaissait bien. Il sillonnait parmi de grands pins blancs qui semblaient s’étirer jusqu’au ciel tellement ils étaient grands. » (p. 12)

    « Il se dandina sur une patte et sur l’autre, puis il secoua vigoureusement toutes les plumes de son corps avant de répondre :
    - Oui, Pin Blanc. Du haut de mon perchoir qui surplombe la rivière, j’ai vu de gros changements dans la forêt. » (p. 39)

Référents culturels

  • Mention de la forêt acadienne.

Pistes d'exploitation

  • Former cinq équipes et demander à chaque équipe de choisir un chapitre du conte et d’y relever les expressions figurées qui s’y trouvent (p. ex., à bout de souffle, bouche bée, le connaître comme le fond de ses poches, avoir un petit creux à l’estomac, garder l’oreille tendue, faire la moue, une course contre la montre); faire un retour en grand groupe pour préciser le sens de chaque expression puis les noter dans un référentiel pour fin de consultation lors de la rédaction de textes.
  • Faire une randonnée pédestre avec les élèves dans une forêt ou un boisé environnant afin d’observer si les humains respectent bien la faune et la flore qui s’y trouvent; suite à la randonnée, demander aux élèves de créer une affiche montrant les façons de protéger et respecter la nature.
  • Demander aux élèves de composer, sur un air connu, une chanson promouvant la préservation de la nature en s’inspirant du message de Pin Blanc.

Conseils d'utilisation

  • Avant de débuter la lecture, présenter le Mot de l’auteure et permettre aux élèves d’anticiper le contenu du conte.
  • Pour en connaître davantage au sujet de l’auteure et de l’illustratrice, consulter les pages 55 à 62.
  • Présenter les caractéristiques de l’affiche et de la chanson afin d’en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Super Machines : Dans la forêt.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e année, Série : Le bus magique, Le grand système.
  • CFORP. 2009, Mon Mag à moi, 4A, Notre planète : numéro spécial sur l’environnement, Ottawa.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca