Recherche



L'oiseau des sables

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Un jour, sur une plage battue par les vents, un homme trouva une fleur de sable. Cinq minuscules oiseaux s’en échappèrent, cinq petites colombes de pierre qu’il donna à son enfant.

Ce livre lumineux raconte leur grand voyage sur l’océan de la vie, de la mort, de l’amour et du rêve.

Le plus beau cadeau qu’un parent puisse offrir…

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Récit mettant en scène un personnage principal, le narrateur qui raconte à son enfant les moments précieux de sa vie; trois personnages secondaires soit le père du narrateur qui, un jour, remet à son fils cinq petits oiseaux ayant chacun le pouvoir d’exaucer un vœux, Maïla, l’épouse du narrateur et leur enfant pour qui il a conservé le dernier oiseau.

    « L’histoire que je vais te raconter est vraie. Elle commence il y a longtemps, quand j’avais ton âge. À l’époque, mon plus beau trésor était un sac de billes. »

    « J’ai tout raconté à mon père, un homme de peu de paroles qui savait écouter. Il m’a pris par la main et nous avons marché sur la plage. Je me rappelle encore le tumulte des vagues et les prouesses du vent. Mais mon meilleur souvenir, c’est simplement papa, marchant à côté de moi. »

    « C’est là que j’ai rencontré une jeune fille aux yeux d’orage et aux mains d’oiseaux. Ses cheveux étaient longs et souples comme les algues. Elle s’appelait Maïla, un mot chantant qui signifie « goutte de mer. »

    « J’ai gardé pour toi le dernier oiseau, colombe de pierre ou aigle blanc. À toi de décider maintenant. Réfléchis bien, fouille en toi. Pour trouver l’essentiel, le plus important. »
     
  • Intrigue très touchante pouvant permettre au lectorat visé de faire facilement des liens avec son vécu; thèmes qui sauront capter l’intérêt à la fois des filles et des garçons (p. ex., lien parental, valeurs, amour, guerre, espoir, naissance, mort).
  • Nombreuses illustrations contribuant grandement à la vraisemblance des personnages et des lieux et permettant de traduire les émotions ressenties; meilleure compréhension du vocabulaire recherché puisque appuyé par des illustrations très détaillées.

Langue

  • Registre courant comprenant plusieurs comparaisons et expressions figurées; langage imagé et vocabulaire parfois complexe se rapportant aux thèmes exploités.

    « Nous habitions une grande île fouettée par de formidables marées et incendiée par des soleils éblouissants. L’île abritait un phare, une tour lumineuse, comme un flambeau dans la nuit pour guider les pêcheurs égarés. »

    « …Je risquais ma vie en traversant des ciels criblés d’obus. »

    « La nuit de ta naissance, la pluie tombait dru, et l’île était assaillie par des vents violents. Ta mère se lamentait, le ventre secoué par de fabuleuses marées. »
     

  • Séquences descriptives permettant d’imaginer les événements et montrant les émotions ressenties et les relations entre les personnages.

    « À la veille d’une terrible attaque, j’ai couru jusqu’à un ruisseau, bravant la nuit, les feux et l’ennemi, et j’y ai jeté un autre petit oiseau blanc. J’ai fait le souhait de ne pas mourir maintenant. »

    « À la fin de la guerre, j’étais vivant. Maïla m’attendait. Son ventre était rond et plein. C’est toi qui poussais là-dedans.
    Tu n’étais pas encore né que, déjà, tu m’étourdissais de joie. Mais j’étais aussi rongé par la peur, déchiré par les remords. Il ne me restait plus qu’un seul oiseau. Je regrettais de ne pas les avoir tous gardés pour toi. »
     

  • Aucune séquence dialoguée mais à quelques endroits, des paroles dites par un personnage sont identifiées à l’aide d’un tiret (-).

    « Papa me dit ensuite :
    - Pour que ton vœu se réalise, tu devras marcher jusqu’à la mer ou jusqu’à un cours d’eau filant vers l’océan, et y lancer ton oiseau.
    Il fit une pause puis ajouta :
    - Prends le temps de bien réfléchir. Fouille en toi. Pour trouver l’essentiel. Le plus important. »

Référents culturels

  • Certains repères culturels peuvent permettre d’interpréter quelques manifestations de la francophonie canadienne : le jeu de billes, la vie près de la mer, la légende de la fleur de sable, l’implication des Canadiens français à la guerre.

Pistes d'exploitation

  • Lors d’un cercle de lecture, permettre aux élèves de réagir sur la façon dont l’auteure dépeint les hommes dans le texte (p. ex., modèle masculin positif, rôle du père autrefois et aujourd’hui). Former des équipes et proposer aux élèves de faire une recherche sur la fleur de sable puis de partager leurs découvertes au moyen d’un bref rapport de recherche. Animer une table ronde au cours de laquelle les élèves discutent du bien-fondé des quatre vœux faits par le narrateur.
  • Inviter les élèves à compléter, dans leur journal personnel, l’énoncé suivant : « Le plus beau cadeau qu’un parent puisse offrir… » (Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Conseils d'utilisation

  • Présenter l’auteure, Dominique Demers, et ses autres œuvres illustrées par Stéphane Poulin.
  • Aborder au préalable les thèmes présents dans l’œuvre tels la mort d’un être cher, les guerres et leurs conséquences ainsi que le rôle joué par la Canada lors des plus récentes.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca