Recherche



Vérités

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Un élan musical en décrescendo alors que la vision s’affaiblit; un constat lucide sur ses fautes, mais qui débouche sur l’espoir, sur les possibilités d’un bonheur, à force d’incantations. Qu’annoncent-elles, ces vérités, pour que le poète offre ainsi de les rendre visibles à l’œil nu?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Poésie introspective, intimiste, qui témoigne des tourments et des désenchantements du poète suite à une vie qu’il a décidé de laisser derrière lui pour un temps.

    « je nagerai jusqu’à la rive / où personne ne m’attend / jadis c’était toi / qui m’attendait / partout où j’arrivais / mais mes trahisons / ont fini par t’étourdir / et tu as cherché / d’autres yeux » (p. 38)

    « ce combat incessant et rustique / que je mène contre mes démons / s’arrêtera le jour où je m’effondrerai / et je t’entendrai une dernière fois / susurrer mon nom » (p. 79)
     
  • Textes qui livrent les états d’esprit du « je » et qui s’adressent à l’autre, « tu ».

    « la nuit de mon retour / je n’ai pas su comprendre / que tu étais la seule / qui connaissait mes failles / la seule qui savait / contourner mes ouragans » (p. 21)
     
  • Poèmes en vers libres, sans titres, sans rimes, sans ponctuation. La musique, le désir, le regret du passé, entre autres, deviennent des thèmes dominants.

    « avançons ensemble / vers l’incandescence / entamons le corps à corps / qui nous fera oublier / que pour un instant / les multitudes accablantes » (p. 43)

    « toujours ce rythme / cette musique enveloppante / me portant de désastre en désastre / chaque mesure de chaque nouvelle chanson / me menant encore plus loin de ta bouche » (p. 73)

    « j’ai marché jusqu’ici / en m’imprégnant de souvenirs / de Sultanahmet à l’aube / si j’avais su t’aimer sans vaciller / nous aurions revu ensemble la Mosquée Bleue » (p. 81)

Langue

  • Registre courant dans l’ensemble de l’œuvre. Procédés stylistiques qui illustrent l’univers intime du poète (p. ex., comparaison, métaphore, personnification, allitération).

    « où ma colère diffuse / se déployait / comme les ailes embrasées / d’un oiseau étrange » (p. 21)

    « quand le jour se lève / l’odeur de tes rêves / toujours dans l’air / notre lit d’hiver / portant l’empreinte / de nos corps absents » (p. 27)

    « suivre mon souffle / jusqu’où il veut me porter / dans l’espoir qu’il m’apprendra à vivre » (p. 83)

Référents culturels

  • Mention d’artistes de la chanson française dont Daniel Lanois, Alain Bashung, Madeleine Peyroux, Ariane Moffat et Richard Desjardins (p. 105).

Pistes d'exploitation

  • Fredric Gary Comeau est un auteur-compositeur-interprète qui a produit quelques albums de chansons. Proposer aux élèves de consulter sa discographie et de choisir parmi ses chansons celles qui les intéressent le plus, soit à cause de sa musique ou de ses paroles. Leur demander d'en faire une critique sommaire (musicalité, thèmes) et établir des rapprochements entre la chanson choisie et un poème du recueil.
  • Inviter les élèves à s’approprier un poème qui colle à leur champ d’intérêt et de le réciter en y intégrant des éléments multimédias (p. ex., image projetée sur écran, trame rythmique).

Conseils d'utilisation

  • En vue d’apprécier davantage le style poétique de Fredric Gary Comeau, amener les élèves à le présenter d’abord comme musicien à l’aide des vidéoclips et de sa discographie disponibles dans Internet.
  • Présenter quelques œuvres des auteurs-compositeurs mentionnés dans la partie Repères, à la page 105 du recueil, afin de mieux faire saisir l’univers poétique de Fredric Gary Comeau.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca