Recherche



Vieux Thomas et la petite fée

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Une petite fille vraiment minuscule, un vieux monsieur beaucoup trop seul, et voilà la musique qui s’installe pour ne plus nous quitter. Une histoire qui touche à l’essentiel : droit au cœur…

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, Vieux Thomas, ancien marin aigri qui vit en ermite dans une cabane près de l’océan, ainsi qu’une minuscule fillette échouée sur le sable qui transforme la vie de Thomas; personnage secondaire, un chien sauvage errant qui vient menacer ce bonheur.

    « Vieux Thomas n’avait peut-être pas encore cent ans, mais il était vraiment très vieux. […] Un soir […] il découvrit une fillette minuscule échouée sur le sable. » 

     « L’animal rôdait, la queue basse, les oreilles dressées, le museau frémissant. Il se mit à griffer le sol au pied de l’étagère et poussa un hurlement terrible. On aurait dit un loup. »
     
  • Récit émotif qui peint le portrait émouvant d’un vieil homme malheureux qui redécouvre le bonheur dans la vie lorsqu’il soigne une fillette.

    « Le soir, au lieu de ruminer de sombres pensées, Vieux Thomas écoutait le chant des vagues et contemplait sa petite fée sautillant sous les étoiles. Il était heureux. »
     
  • Séquences descriptives empreintes de sensibilité qui situent l’action et les émotions des personnages et qui créent l’atmosphère sereine du récit.

    « Dans sa cabane battue par les vents sauvages, Vieux Thomas entreprit de sauver la petite fille. Il la coucha dans un coquillage nacré et déchira des morceaux de sa chemise pour la couvrir. Puis, lentement, patiemment, il fit couler de l’eau de pluie entre ses lèvres. »

    « Parfois, même, il se surprenait à songer : "C’est peut-être une fée!" »

Présentation

  • Illustrations aux peintures détaillées étendues sur deux pages qui complètent le texte et qui accentuent la différence entre Vieux Thomas, par sa taille importante, et la petite fée.

Langue

  • Registre courant qui comprend un vocabulaire riche et imagé dans des phrases simples conjuguées à l’imparfait et au passé simple.

    « Le vieil homme recommença à pêcher. Il rapportait à sa minuscule protégée de longs poissons brillants à la chair savoureuse. Et, pour elle, il fouillait la berge en quête de petits fruits sucrés. »
     
  • Figures de style (p. ex., comparaison, énumération, personnification, métaphore, antithèse) qui contribuent à créer des images vives et réalistes.

    « Elle était à peine grande comme une allumette. »

    « En la regardant, Vieux Thomas sentait son cœur danser. »

    « La vilaine bête était hantée par le parfum exquis de la petite fille. »
     
  • Champ lexical qui relève des thèmes de la vie, de la mort, du deuil et de l’espoir.

    « Il savait qu’il allait mourir. Et il se sentait prêt. Il n’avait pas envie d’injurier la lune ou la mer, le soleil ou le vent. Sa petite fée était là, à ses côtés, saine et sauve, merveilleusement vivante. Vieux Thomas était content. »

Pistes d'exploitation

  • Ajouter, en lisant, la musique qui accompagne l’œuvre ou toute autre musique qui pourrait accompagner cette lecture.
  • Relever les expressions figurées et en expliquer le sens.
  • Demander aux élèves d’illustrer les expressions dans leur sens figuré. Créer un mur de mots avec les expressions figurées illustrées et leur sens propre.
  • Échanger avec les élèves sur les moments où elles et ils ont fait preuve d’empathie et d’entraide pour réconforter un ami ou un animal.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, discuter avec les élèves des sujets délicats de l’œuvre : la souffrance, la mort, la peur.
  • Intégrer à la lecture une musique de fond (p. ex., accordéon ou sons de la mer). L’œuvre est disponible en format livre-CD, avec une trame sonore composée par Bernard Falaise.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Paul et Suzanne, Suzanne pleure sa fleur.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca