Recherche



De la tourmente au doux vent

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Ses rêves brisés, sa famille disparue sous les flots, un enfant est ramené au rivage. Peu à peu, l’orphelin reprend confiance en la vie, en la nature : un printemps s’annonce, prélude à d’autres rêves.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, un enfant, qui se retrouve orphelin suite au naufrage de ses parents; personnage secondaire, le vent tantôt menaçant, tantôt bénéfique qui accompagne l’enfant et qui l’incite à surmonter sa peine.

    « Le vent brise le mât. » (p. 2)

    « Le vent enlace l’enfant. » (p. 7)
     
  • Récit poétique à caractère philosophique qui redonne à l’enfant affligé par la mort de ses parents, le désir de croire en la vie.
  • Courtes séquences descriptives appuyées par les illustrations qui peignent l’action du vent et qui permettent au lectorat de faire des inférences pour comprendre les sentiments de l’orphelin; phrase significative récurrente qui sert de refrain et qui invite à la réflexion.

    « Le vent gonfle les rayons. » (p.14)

    « Malgré les vents et la tourmente, croire en l’avenir, croire en ses rêves. » (p. 27-28)

Présentation

  • Illustrations à l’aquarelle, remplies de détails et dont l’intensité des couleurs varie selon l’action du vent, et généralement encadrées d’une bordure noire; plusieurs illustrations sur deux pages qui reprennent en gros plan les tableaux précédents mettant de l’accent sur certaines images.
  • Caractères cursifs larges généralement noirs sur fond blanc ou intégrés dans les illustrations.
  • Texte d’une phrase sous l’illustration qui permet une mise en page aérée et qui offre un contraste avec les pages entièrement colorées; une phrase qui se laisse porter par le vent les traverse esthétiquement.
  • Dimensions : 20,2 cm x 20,2 cm; couverture rigide, papier glacé.

Langue

  • Registre courant enrichi de mots parfois abstraits qui permettent d’enrichir le vocabulaire du lectorat visé et qui l’incitent à faire des inférences, rendant la compréhension de l’œuvre plus complexe.

    « Le vent mène rêves et bateau. » (p. 1)
     
  • Champ lexical universel s’adressant aux enfants de toute culture et de tous pays relié aux thèmes du rêve, de l’espoir et de l’émerveillement devant les défis et les épreuves de la vie.
  • Répétition, figure de style dominante et suggestive qui donne du rythme au récit; personnification du vent qui définit les états d’âme de l’enfant.

    « Malgré les vents et la tourmente, croire au ciel bleu, croire en la vie. » (p. 5-6)

    « Malgré les vents et la tourmente, croire en la vie, croire en ses frères. » (p. 11-12)

    « Malgré les vents et la tourmente, croire en ses frères, croire en l’amour. » (p. 17-18)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de faire une liste des verbes associés au vent et identifier le sentiment de l’enfant qui s’y rattache.
  • En groupe-classe, faire des expériences sur la force du vent et décrire ses effets.
  • Avec les élèves, exploiter les techniques de peinture en utilisant l’aquarelle.
  • Animer une discussion qui amène l’élève à prendre des décisions éclairées face à des problèmes ou à des malheurs.

Conseils d'utilisation

  • Lire la quatrième de couverture afin de choisir le temps opportun pour la présentation du livre.
  • Privilégier la lecture aux élèves et discuter des sentiments associés au décès ou à la perte d’un parent avant d’entamer la lecture.
  • Lire les biographies de l’auteur et de l’illustrateur en appendice.
  • Lire la dédicace, qui est susceptible de faire réagir les élèves.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Paul et Suzanne, Suzanne pleure sa fleur.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca