Recherche



La Quête de Chaaas, tome 3 - L'’axe de Koudriss

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Kour, la ville-prison du pôle nord de Sioulann, frôle la faillite. Son préfet soutient d’anciens pénitents qui ont fondé un village libre. D’inquiétants malaises affectent le questeur Sirius. Y a-t-il un lien avec l’axe de Koudriss, ces brillantes aurores boréales qui cachent une menace mortelle? On lance l’évacuation. Hélas, craignant une ruse pour les asservir, les villageois ont fui. Parmi eux, la jeune Féli, sur le point d’accoucher… Chaaas les retrouvera-t-il à temps?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Un personnage principal, Chaaas, assistant du questeur Sirius, entouré de plusieurs autres personnages, comme Juunus, le préfet de Kour, qui protège des ex-pénitents.

    « Les adultes discutent à voix basse, mais Chaaas possède l’avantage d’une ouïe très fine. Fermant à demi les yeux, il tend ses oreilles. Ses pavillons se dressent comme deux radars, concentrant les sons. » (p. 34)

    « - Si Juunus était un être corrompu, je trouverais des traces d’abus de pouvoir : bijoux ou tuniques de soie commandées aux tisserands d’Olimur, graines rares pour enrichir son jardin, un glisseur de luxe, je ne sais… Or, toutes les dépenses ont l’air régulières. » (p. 40)

    « Sirius observe ce processus avec appréhension. Il triture son pectoral, lisse les plis de sa tunique, ou alors, il relit des séries de statistiques. » (p. 90)

     
  • Intrigue de science-fiction remplie de mystères et d’aventures et liée à une menace pesant sur le peuple et à la naissance d’un nouveau hameau d’ex-pénitents.

    « Ils descendent. Peu à peu, la brillante clarté du jour fait place à l’obscurité. Les deux lampes placées sur les rampes de leur ascenseur éclairent d’une lueur spectrale les plis de la roche, tordus en une grimace. Les ombres et lumières y dessinent des rictus de souffrance, interrompus par la bouche obscure d’un tunnel abandonné… » (p. 65)

    « - Concentrée par l’axe de Koudriss, la prochaine éjection de matière coronale causera une pluie de particules qui rayera toute vie à la surface du pôle! » (p. 137)

    « Au plus fort de la tempête de particules, sous les encouragements de Mahni, Féli kha Annli donne naissance à une vigoureuse petite fille. » (p. 190)
     
  • Narratrice omnisciente qui sait tout de chacun des personnages.

    « Au cours du mestre de la veille, Sirius a cuisiné le préfet au sujet de la mine. Les disparitions et l’énigme du matériel manquant l’ont décidé à exiger de voir les lieux. Juunus s’est plié de mauvaise grâce, tandis que Jadas et Koomo arboraient des sourires. » (p. 63)

    « Le filet fonctionne, pense Sirius. » (p. 169)

Langue

  • Registre courant dans la narration et dans les dialogues.

    « Ces arbres à l’écorce fibreuse résistent aux pires climats, leurs branches noueuses soutenant l’assaut des éléments, leurs racines dures comme l’acier s’enfonçant dans les sols les plus ingrats. On les implante en premier sur une planète sans vie, avec les lichens et les mousses. » (p. 18)

    « - Mon jeune ami, pourrais-tu surveiller Jom une huitaine de pikrels? » (p. 47)
     
  • Structures syntaxiques et figures de style variées (p. ex., comparaison, métaphore, onomatopée, énumération) qui permettent de mieux comprendre l’univers créé par l’auteure et d’apprécier son style.

    « Elle tranche l’air de son bras, accrochant sans le vouloir deux tresses de Sirius. » (p. 26)

    « J’en soustrais les dépenses en énergie et en eau potable, la Tour, l’hôpital, l’entretien, les techniciens, les vigiles… » (p. 39)

    « Cling! Cling! Cling!
    Assis au milieu d’un monceau de fragments de verre, un pénitent martèle le verre fissuré » (p. 54)

    « Les petits sacs colorés qu’elles portent sonnent en un carillon fou, avant de s’envoler comme des feuilles à l’automne. » (p. 173)
     
  • Vocabulaire de science-fiction comprenant de nombreux mots inventés, définis dans un lexique aux pages 204-205, et lié à la vie quotidienne à Kour et au mystère de la catastrophe imminente causée par l’axe de Koudriss.

    « Des pénitents ont érigés trois panneaux de fibres de moutchi durcies autour d’un espace encombré de terminaux, d’œufs de lecture, de cristaux-mémoires et d’écrans-pétales. Seul luxe, un pot de nuibines s’étiole dans un coin. » (p. 38)

    « Elle et ses compagnes travaillent le bois des arbustes moutchi. » (p. 105)

    « Il consulte son bracelet. Des parasites ont envahi le petit écran. En milieu de jouran, l’axe de Koudriss aspire une bonne bouffée de vent solaire qui brouille les ondes. » (p. 140)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de produire un modèle réduit ou une maquette de la ville-prison de Kour à l’aide du schéma de la page 6 et des descriptions du roman.
  • Inviter les élèves à dessiner des croquis des personnages selon la chevelure qui les distingue.
  • Former des équipes, attribuer différents rôles aux élèves (p. ex., un édile, un préfet, un tribun, un questeur, un pénitent) et leur demander d’inventer une saynète au sujet de la catastrophe qui menace leur ville.

Conseils d'utilisation

  • Sensibiliser les élèves à propos de la réinsertion sociale d’ex-détenus afin qu’ils comprennent mieux la situation des pénitents de Kour.
  • Lire les deux premiers tomes de la série afin de mieux connaître Chaaas et le questeur Sirius.
  • Se rendre sur le site Web de l’auteure, qui présente, entre autres, des résumés des deux premiers tomes de la série et des trousses pédagogiques.
  • Présenter le roman de science-fiction aux élèves et les préparer à lire une œuvre qui se passe dans un univers totalement inventé par l’auteure.
  • Se servir du lexique des pages 204 et 205, qui définit certains mots inventés.
  • Être conscient que le roman effleure des sujets comme le suicide (p. ex., p. 148) et l’homosexualité (p. ex., p. 138) sans les approfondir; être prêt à en tenir compte et les mettre en contexte dans le roman selon la réaction des élèves.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca