Recherche



Diego l’'escargot

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Un escargot nommé Diégo est prêt à tout pour rencontrer l'être qui pourrait l'aimer plus que tout au monde. Parti de Bourgogne, en France, il arrive dans un verger de l'Acadie où il rencontre une limace. L'escargot voyageur croit avoir atteint son but, mais ce n'est là que le début d'une aventure périlleuse. Diego l'escargot trouvera-t-il enfin un ami ou se fera-t-il avaler tout rond? Pour le savoir, suivons sa trace...

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, Diego, l’escargot voyageur, qui sillonne l’Acadie en quête de l’amour de sa vie; personnages secondaires, une limace, une fillette, un héron, un chef cuisinier et un escargot qui participent de façon différente à la mission spéciale de Diego.

    « Il est parti de Bourgogne, en France, à la recherche de l’être qui pourrait l’aimer, lui, l’escargot lent et gluant… "et pourtant fort attachant", pense-t-il souvent. Qui sur cette terre pourrait l’aimer plus que tout au monde? "Ce cousin, juste devant moi, peut-être?" pense encore Diego. » (p. 4)

    « Il se dit que cette fillette, rencontrée dans ce petit verger du Restigouche, est sûrement l’être qui l’aime le plus au monde. Il avance lentement dans la main de la fillette, y laissant une trainée gluante.
    - Yarck! murmure la fillette, un peu dégoûtée. » (p. 6)
     
  • Récit d’aventures qui décrit avec humour les péripéties de Diego l’escargot, à la recherche de quelqu’un qui pourrait l’aimer plus que tout au monde.

    « Il en bave de recevoir autant d’attention et se dit que ce chef est certainement l’être qui l’aime le plus au monde. Pauvre Diego! Il ignore que ce cuisinier le prépare à son dernier plongeon. » (p. 18)

Présentation

  • Caractères noirs sur fond blanc. Lettrine de couleur qui introduit chaque page.
  • Numérotation sur les pages paires seulement. Petite illustration de Diego sous le chiffre qui permet au lectorat de suivre le héros durant tout le voyage.
  • Illustrations vraisemblables pleines pages, à droite, aux couleurs apaisantes remplies de détails; petites illustrations qui parsèment la page de gauche et qui agrémentent la lecture.
  • Mise en page aérée, dont le texte de 3 à 17 lignes, à gauche, est organisé en courts paragraphes reliés étroitement à l’illustration.
  • Dimensions : 20,2 cm x 20,2 cm; couverture souple.

Langue

  • Registre courant ponctué d’expressions imagées et de mots recherchés qui enrichissent le vocabulaire ainsi que de canadianismes qui ajoutent de l’humour.

    « - Ouais, dit l’autre un peu contrariée qu’on la dérange. Qu’est-ce qui t’amène dans le coin? » (p. 2)

    « Le héron de Charlo n’a peut-être pas l’œil perçant d’un aigle mais, du haut des airs, il aperçoit une jolie grenouille qui saute près d’un étang. En moins de temps qu’il n’en faut pour dire "bon appétit", il plonge sur l’amphibien et le gobe tout d’un coup. » (p. 12)
     
  • Champ lexical de l’amitié, du monde des escargots et de la région acadienne.

    « Comblé de bonheur, Diego remercie sa bonne étoile de l’avoir fait atterrir à Saint-Jacques, au Jardin botanique du Nouveau-Brunswick. » (p. 14)

    « Dans ce panier de laitue, qui, pensez-vous, grignotent une fraise et s’aiment le plus au monde… tout en portant dans leur cœur un grand bonheur? » (p. 22)
     
  • Figures de style et procédés linguistiques variés (p. ex., personnification, onomatopée, assonance, comparaison) qui permettent d’apprécier le style imagé de l’auteur.

    « - Hé! Salut, cousin! Je m’appelle Diego l’escargot : P’tit Gris, comme on dit chez moi, en Bourgogne. » (p. 2)

    « Diego est content de se faire enlever comme une princesse » (p. 10)

    « Pensées et capucines givrées de sucre sont étalées en rangées, et entourées d’un collier de fraises. » (p. 14)

    « Puis, il sort une laitue du frigo, en détache quelques feuilles vert tendre et… oups! » (p. 20)
     
  • Phrases interrogatives et exclamatives qui ajoutent du rythme au texte; utilisation de points de suspension qui interpellent le lectorat.

    « Sur la cuisinière, mijote tout doucement une sauce aux poireaux et au bleu, dans laquelle il ne manque que… devinez quoi?... Des escargots! » (p. 18)
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialogales; répétition d’une comptine qui rejoint l’univers de l’enfant.

    « Il aperçoit l’escargot, seul sur le nénuphar. Il l’examine un peu et, avec un fort accent breton, s’exclame : "Oh! Un compatriote de France!" Il cueille Diego en fredonnant : Escargot, escargot, Montre-moi tes cornes... » (p. 16)

Référents culturels

  • L’auteure cite le village de Charlo, la rivière Restigouche, le Jardin botanique rue Saint-Jacques, qui sont attribués à la région acadienne du Nouveau-Brunswick. Les illustrations montrent également des paysages acadiens. Elle mentionne la ville de Bourgogne en France et un mets de cette région.

Pistes d'exploitation

  • En groupe-classe, situer sur une carte géographique les endroits mentionnés dans le récit et tracer le parcours de Diego.
  • Inviter les élèves à s’inspirer de l’illustration à droite de la page 8 pour construire une maquette de sa région.
  • Demander aux élèves de rédiger une fiche descriptive de l’escargot et discuter de ses besoins et de son utilité.
  • Inviter l’élève à réciter avec expression une comptine, à partir d'une liste suggérée, en y ajoutant les gestes appropriés.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 6e année, Série : Les devinettes de Reinette, L'escargot.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca