Recherche



Dodo, les canards!

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Hélico, monsieur Guili et Fleurette vivent près de chez moi, au parc historique de Grand-Pré. Mais la nuit, ils n’arrêtent pas de cancaner, comme s’ils se racontaient des histoires drôles. Ils dérangent tous les habitants des alentours! Maman et moi cherchons une solution pour les faire dormir la nuit.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Un personnage principal, le narrateur, jeune garçon qui participe avec ses parents aux aventures saugrenues de trois canards qui ont choisi comme demeure une mare près de chez lui.

    « Après avoir abandonné l’idée du maïs aux somnifères, maman a décidé de fatiguer les canards. » (p. 15)

    « J’ai proposé deux solutions : soit on installe un poste de télévision sur leur île, pour détourner leur attention, soit on leur lit une histoire. » (p. 20)
     
  • Intrigue simple dans laquelle le jeune garçon et ses parents s’occupent de trois canards qu'ils doivent aller rechercher lorsqu’ils se sauvent.

    « Nous pensions que le plus facile à retrouver serait Hélico. Nous l’avions nommé ainsi, car il ne battait pas des ailes comme les autres. » (p. 29)

    « Pour trouver monsieur Guili, nous avons organisé un concours de rires avec les membres du club d’aéromodélisme. » (p. 39)
     
  • Narrateur participant qui relate les péripéties dans un ordre chronologique.

    « Le propriétaire a sellé les chevaux, il m’a prêté un poney à ma taille et nous avons guetté le lever des abeilles. » (p. 62)

Langue

  • Registre courant dans la narration et dans les dialogues.

    « Les autres pilotes ne communiquaient rien du tout et ils sont rentrés chez eux après avoir été vivement remerciés par mes parents. » (p. 42)

    « - Sauvages, a précisé maman.
    - Sauvage? a demandé papa, surpris. Je ne suis pas un sauvage.
    - Des FLEURS sauvages, a-t-elle dit. » (p. 57)
     
  • Syntaxe simple et figures de style variées (p. ex., énumération, comparaison, onomatopée) qui rendent le texte riche et imagé.

    « Les canards ont commencé à faire la sieste l’après-midi, les pattes en l’air et la tête en arrière, comme les chats. » (p. 13)

    « Elle [la maman] leur a organisé une course d’obstacles avec des balançoires, des glissades, des tunnels sous-marins et des courses à reculons. » (p. 15)

    « …puis il s’écrasait lamentablement sur son derrière en poussant un COUAC! de surprise et de
    colère. » (p. 30)
     
  • Vocabulaire évocateur des thèmes du roman (p. ex., la famille, les animaux).

    « Mais un soir, maman est restée à la maison pour s’occuper de grand-mère. » (p. 28)

    « On a trouvé des faisans morts de rire qui se roulaient sur le dos; des aigles à tête blanche qui rampaient, rouges de rire aussi et des chevaux qui n’en pouvaient plus de rigoler comme des ânes. » (p. 44)

Référents culturels

  • Référents culturels de la francophonie acadienne.

    « Ils prenaient plus souvent maman en photo que la statue d’Évangéline qui pleure son Gabriel ou que l’église-musée. » (p. 17)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de représenter l’histoire sous forme de saynète.
  • Demander aux élèves de définir ce que sont des éléments réalistes et des éléments irréalistes; déterminer les éléments réalistes et les éléments irréalistes de l’histoire.
  • Demander aux élèves de représenter visuellement certaines scènes importantes du roman (p. ex., la mère qui raconte une histoire aux canards, Fleurette qui couve les œufs).

Conseils d'utilisation

  • Construire une banque murale du vocabulaire nouveau pour les élèves.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca