Recherche



La maison au trésor

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Dacki l’écureuil est si gourmand qu’il chasse Lili de chez lui afin de garder leurs provisions d’hiver pour lui tout seul. Néanmoins, Dacki est bien mal en point quand arrive le printemps. Recueillie par une petite fille nommée Isabelle, Lili se porte au secours de Dacki, lui démontrant combien l’amitié est précieuse.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Deux personnages principaux, Dacki, l’écureuil égoïste et gourmand, et Lili, l’écureuil généreux, qui se lient d’amitié; Isabelle, un personnage secondaire, qui recueille Lili et s’en occupe.

    « Pendant des jours et des semaines, Dacki et Lili entassent de la nourriture dans leur maison. » (p. 4)

    « Le nichant dans son chandail, Isabelle emporte l’écureuil chez elle, où il est vite adopté. » (p. 10)
     
  • Récit qui raconte l’amitié entre deux écureuils et l’égoïsme qui vient brouiller cette relation.

Présentation

  • Caractères lisibles, noirs sur fond blanc, situés sur la page de gauche, où la disposition des mots et des illustrations est bien aérée.
  • Illustrations colorées sur la page de droite.
  • Lettrine encadrée au début de chaque page.
  • Pagination sur les pages de texte seulement.
  • Dimensions : 20,5 cm x 20,5 cm; couverture souple.

Langue

  • Registre courant, ponctué de quelques phrases longues, qui utilise un vocabulaire parfois recherché pour le lectorat visé.

    « Surprise et attristée par le comportement étrange de Dacki, Lili quitte le confort de la maison pour plonger dans le froid hivernal. » (p. 8)

    « Elle s’empare de son balai et pourchasse sans merci le pauvre Dacki. » (p. 18)
     
  • Champ lexical de l’amitié et du rejet où l’enfant peut faire l’analogie entre son vécu et la situation présentée.

    « Comme ils s’entendent à merveille, ils décident de vivre ensemble. » (p. 2)

    « - Tu dois partir! Lili n’en croit pas ses petites oreilles :
    - Mais pourquoi dois-je partir? Ne sommes-nous pas des amis? » (p. 6)
     
  •  Figures de style variées (p. ex., métaphore, personnification, hyperbole, énumération).

    « Serait-ce l’hiver qui s’annonce? » (p. 2)

    « Dacki et Lili sont deux écureuils qui partagent tout : leurs jeux, leurs travaux, leurs moments de repos… » (p. 2)

    « Sois tranquille Dacki, je sais où il y a beaucoup de nourriture. En peu de temps, nous pourrons en accumuler tellement que notre maison abritera un véritable trésor. » (p. 4)

    « - Pauvre Dacki, il a toujours peur de mourir de faim… » (p. 12)
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de quelques séquences dialogales qui permettent de visualiser le récit.

    « - Va-t’en. Ne viens pas prendre ma nourriture! » (p. 12)

    « Transporté de joie par le retour de la chaleur, il sort chaque jour se dégourdir et faire des pirouettes. Il ne s’aperçoit pas que les poils de sa queue s’envolent partout. » (p. 16)

Pistes d'exploitation

  • Inviter les élèves à élaborer une fiche descriptive de l’écureuil.
  • Suggérer aux élèves de monter une saynète à partir de l’œuvre.
  • Demander aux élèves d’associer une conséquence à des décisions prises et à des gestes posés dans la vie quotidienne.

Conseils d'utilisation

  • Discuter au préalable de l’amitié, de la séparation et du rejet.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca