Recherche



Ah! pour Atlantique

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

C'est bien connu, les océans recèlent des trésors et des dangers obscurs… Sylvain Rivière nous en fait découvrir vingt-six! Entre la menace actuelle du crabe vert et les différents aspects des métiers de la mer, entre les mythes d'Ulysse ou de Neptune et les excursions en kayak ou sur un yacht… Ah! pour Atlantique déploie ses voiles : les vers de Rivière résonnent comme une corne de brume, et s'illustrent grâce au talent de Réjean Roy. Ces mots maritimes forment la porte d'entrée privilégiée de l'Amérique française : des paysages majestueux, sources de rêves, d'aventures et de richesses, qui s'amarrent depuis longtemps à notre vocabulaire!

(Tiré du site de l'éditeur.)

Contenu

  • Abécédaire poétique au sujet du monde marin; poèmes rimés qui exploitent divers thèmes (p. ex., histoire, mythologie, faune, flore, métiers, modes de transport), permettant au lectorat de faire plusieurs découvertes (p. ex., production de riches engrais avec la laminaire).

« Aux pirates et aux corsaires
À Colomb et à Cartier
Aux forçats de l’univers
Galérant leur liberté. » (p. 6)

« En remontant ses filets
Le pêcheur a démaillé
Trois harengs et une raie
Un saumon prêt à frayer » (p. 14)

« Le homard est le plus gros
Des crustacés de la mer
Un pince-sans-rire fier
De sa coquille en biseau » (p. 18)

« Le laminaire est une algue
Brune des côtes rocheuses
Se distinguant par sa taille
Ses propriétés précieuses » (p. 26)

« Ulysse est un héros grec
Lancé à l’assaut des mers
Roi d’Ithaque légendaire
Dont l’histoire se délecte » (p. 44)

  • Illustrations colorées aux allures d’aquarelle, occupant pleine page de droite et représentant chaque mot-vedette dans une scène marine; petite illustration en noir et blanc, sous chaque poème.
  • Mise en page aérée; œuvre répartie en vingt-six poèmes titrés, chaque titre débutant par une lettre de l’alphabet (p. ex., ATLANTIQUE, BATEAU, CRABE VERT); titres en majuscules et en caractères gras; poèmes de quatre quatrains, occupant demi-page de gauche, chacun définissant un mot marin; présence d’une table des matières au début de l’œuvre.
  • Utilisation de quelques éléments graphiques (p. ex., majuscules, virgules, guillemets) facilitant la lisibilité des textes; emploi du point pour marquer la fin de chaque poème.

« ÎLE

C’est un rivage oublié
Un compas, une boussole
Une falaise escarpée
Que la rose des vents console » (p. 20)

« RIVAGE

Ouvre ton livre d’images
À la page de "rivage"
Voilà la ligne d’horizon
Jaillissant de la saison » (p. 38)

« À la pondaison saumoneaux
Ils poursuivent leur croissance
Avant de remonter les flots
Du lit de leur naissance. » (p. 40)

Langue

  • Registre de langue courant dans l'ensemble de l'œuvre; emploi de mots moins connus (p. ex., piteuse, larguer, bastingage, léguant, faisceaux, faseille) compréhensibles grâce au contexte et aux illustrations; champs lexicaux se rapportant aux cours d'eau (p. ex., fleuves, mer, flots), à la faune et à la flore marines (p. ex., morue, langouste, oursin, algues, varech), ainsi qu'aux métiers et aux véhicules marins (p. ex., plongeurs, pêcheurs, goémoniers, goélettes, chalutiers, thonier, yacht).
  • Très nombreux procédés stylistiques (p. ex., personnification, expression imagée, antithèse, énumération, comparaison, métaphore, périphrase, anaphore) qui enrichissent le texte.

« Des millions de grains de sable
Séchant leur vie au soleil
Avant de passer à table
Au sablier du réveil » (p. 10)

« Pêcheur est rentré bredouille
Demain est un autre jour
Que déjà son regard fouille
À l'horizon de ses amours. » (p. 14)

« On vient pour y jeter l'ancre
S'amarrer ou s'y larguer
On y sort ou on y entre
Au gré de sa liberté » (p. 36)

« Le sable, la pierre, la glaise
En composent le paysage
Changeant comme la lumière
Qui éclaire son visage » (p. 38)

« Naviguent toujours en troupeaux
Composés de blancs moutons
De l'océan au ruisseau
Le vent gonflant leur manteau » (p. 46)

« Ce sont des maisons sur l'eau
Qui n'ont rien d'une bicoque
Avec de carrés hublots
Qui se moquent de nos coques » (p. 52)

« On dit qu'il vient de bien loin
Qu'il traverserait l'espace
Qu'il aurait le pied marin
Qu'on peut le suivre à la trace » (p. 54)

  • Procédés poétiques (p. ex., rime, assonance, allitération) qui agrémentent la lecture.

 « C'est un hérisson des mers
Un porc-épic d'eau salée
Tout de piquants recouvert
De la tête jusqu'aux pieds

On le pêche pour son goût
Car ses œufs sont délicieux
Lui qui se cache en dessous
Des rivages les plus rocheux » (p. 32)

Référents culturels

  • Référence à la fondation de l'Acadie.

« C'est ainsi que l'Acadie
Donna son nom à ces terres
Ancrées au large de l'hiver
Où j'allions bâtir pays. » (p. 4)

  • Référence à la Bretagne et à la Normandie, territoires de la France, ainsi qu'aux Îles-de-la- Madeleine.

« De Bretagne en Normandie
De l'Acadie jusqu'aux Îles
On en trouve par ici
Revenu d'un long exil » (p. 16)

  • Mention des Inuits en tant qu'inventeurs du kayak.

« On le doit aux Inuits
Cet esquif vif et léger
Recouvert souvent de peaux, de suif
Rapide à se déplacer » (p. 24)

Pistes d'exploitation

  • Avant la lecture, écrire au tableau le titre de chaque poème du recueil. Lire à voix haute l'un des poèmes, puis demander aux élèves de deviner le titre du texte. Assigner un poème à chaque élève, lui demander de le lire à voix haute, puis inviter les autres élèves à deviner le titre du texte.
  • Former six équipes, puis assigner quatre poèmes du recueil à chaque groupe. Leur demander de relire chaque texte, d'observer les deux illustrations qui l'accompagnent, puis de commenter le lien entre le poème et les images. Animer une mise en commun afin de permettre aux équipes de faire part de leurs commentaires au groupe-classe.
  • Proposer aux élèves, regroupés en dyades, de transformer le poème de leur choix en un court texte descriptif. Les inviter à trouver dans Internet une illustration qui accompagne leur texte. Colliger les textes, puis mettre le recueil à la disposition du groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Présenter ou revoir les procédés stylistiques qu'utilise l'auteur.
  • Encourager les élèves à lire d'autres recueils de poésie, tels que Autour de Gabrielle, Les grands z'inventeurs et Les saisons d'Henri, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org., ressources éducatives en ligne, 4e à 12e année, Série : Vraiment Top!, Top 5 faits inusités du Titanic.
  • IDÉLLO.org., ressources éducatives en ligne, 4e à 8e année, Série : Le monde animal, Le saumon : le combat en amont.
  • IDÉLLO.org., ressources éducatives en ligne, 4e à 9e année, Série : Les amis d'Axelle, Colin - le kayak.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca