Recherche



Bip le différent

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Bip est un garçon brillant. Il adore s'amuser, rire et apprendre comme bien d'autres enfants. Il a tout de même quelque chose d'un peu différent. Bip est un robot! Un robot de cinq ans. Aujourd'hui, c'est un grand jour. Un jour, qu'il attend depuis son activation. Il entre enfin à l'école, son processeur bourdonne de palpitations.

Bip le différent, c'est une histoire fantaisiste dans laquelle un petit robot entre à l'école, mais avec des enfants humains. Sa différence est toute de suite remarquée, surtout par Bruno, le fauteur de trouble de la classe. Arrivera-t-il à faire sa place dans sa nouvelle école?

(Tiré du site de l'éditeur.)

Contenu

  • Personnage principal, Bip, petit robot sympathique qui, dès son entrée à l’école des humains, est victime d’intimidation à cause de sa différence.

« Aujourd’hui, c’est un grand jour. Un jour qu’il attend depuis son activation!
Il entre enfin à l’école, son processeur bourdonne de palpitations. » (p. 6)

« "Tu les as vus tout à l’heure? Ils ont inventé de fausses rumeurs et n’ont pas cessé de m’insulter tout au long de la récré", explique Bip, découragé. » (p. 24)

« "Pourquoi suis-je aussi différent?"
"C’est embêtant."
"Tout serait plus simple si j’étais comme les autres enfants." » (p. 25)

  • Quelques personnages secondaires, dont Madame Mimi, enseignante bienveillante qui perçoit l’angoisse de Bip, Bruno et ses complices qui intimident Bip, Janou, fillette compatissante qui devient la première amie de Bip, et d’autres élèves de la classe, chacun affichant une caractéristique particulière.

« Bip est timide et a de la difficulté à parler devant les gens.
Sa mémoire disjoncte et il ne sait plus quoi dire,
Sa boîte vocale fonctionne mal, il bégaie, il balbutie, c’est un vrai délire.
Devant un tel spectacle, certains enfants se mettent à rire.
Pour calmer la classe, Madame Mimi invite les élèves à faire un dessin.
Bip a une grande imagination et cette activité lui fait le plus grand bien. » (p. 13-14)

« Une fois libéré pour la récréation, Bip se dirige vers la bande à Bruno.
"Halte-là, boîte de conserve!" lui dit le petit garçon costaud.
[…]
"Tu croyais vraiment qu’on allait devenir ami avec un ordinateur?"
Les garçons se mettent à rire de lui en lui poussant des horreurs. » (p. 20)

« Janou essaie de le rassurer :
"Il ne faut pas s’en faire avec toutes ces moqueries."
"Chacun à notre façon, nous sommes tous très différents, nous aussi."
"C’est ce qui nous rend uniques", dit Janou au petit être mécanique. » (p. 26)

« Marilou a de grands yeux,
Nathan est toujours heureux,
Les cheveux de Clara touchent par terre,
Louis a trois amis imaginaires. » (p. 27)

  • Récit fantaisiste à intrigue captivante, qui fait valoir l’importance d’accepter les gens tels qu’ils sont et d’apprécier l’unicité de chacun; sujet apte à susciter la réflexion chez le lectorat et à lui permettre de faire des liens avec son vécu de par les thèmes exploités (p. ex., milieu scolaire, robot, intimidation, acceptation des différences, amitié).

« Bip a entendu parler de choses merveilleuses à propos de cet endroit.
Il y apprendra toutes sortes de nouvelles matières sous son toit. » (p. 7)

« "Tu vois Janou, là-bas? Va détruire son château!" ordonne Bruno.
"Mais ce n’est pas très gentil de faire ça", répond le petit robot.
"C’est ce que tu dois faire pour prouver que tu mérites notre amitié!" » (p. 18)

« Bip avait enfin sa première amie.
Plusieurs autres ont suivi. » (p. 30)

Présentation

  • Illustrations dominantes à style caricatural, occupant généralement pleine page et débordant parfois sur la page adjacente; scènes détaillées, aux couleurs vives, qui sont reliées directement au texte; présence d'éléments visuels (p. ex., lignes de mouvement, idéogrammes, onomatopées) soutenant la compréhension de l'œuvre.
  • Mise en page aérée; texte de deux à dix lignes, intégré aux illustrations et disposé à des endroits variés sur la page; caractères d'écriture généralement noirs sur fond blanc ou coloré; courtes dédicaces de l'auteur et de l'illustrateur ainsi qu'un message de la direction de la maison d'édition au début de l'œuvre.
  • Emploi de quelques éléments graphiques (p. ex., points de suspension, deux-points, guillemets) facilitant l'interprétation du texte.
  • Dimensions : 20 cm x 23 cm; couverture rigide, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation prédominante de mots familiers (p. ex., robot, porte, enfant, classe, dessin); emploi de mots nouveaux (p. ex., graver, palpitations, trépigne, s’enclenche) pouvant être compris à l’aide du contexte et des illustrations.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; utilisation d’une variété de types et de formes de phrases (p. ex., déclarative, négative, interrogative, exclamative) favorisant une lecture dynamique; phrases sous la forme de vers libres rimés, qui ajoutent du rythme à la lecture et contribuent à la lisibilité de l’œuvre.

« C’est à ce moment que Janou se dirige vers lui, dans son coin.
Bip se souvient du geste malin qu’il a posé ce matin.
Il est convaincu qu’elle est encore fâchée contre lui, et qu’elle est probablement là pour lui causer des ennuis.

Mais ce n’est pas le cas.
Janou lui demande tout simplement "Comment ça va?"
"Bien", répond Bip, un peu hésitant.
"Tu n’es plus en colère contre moi à présent?" 

Janou se doutait bien que la bande à Bruno était derrière ce mauvais coup.
"Il a peur des gens différents, ce grand méchant loup!" 
Bip est perplexe : "Drôle de façon de montrer qu’il a peur." » (p. 22-24)

  • Procédés stylistiques (p. ex., gradation, assonance, onomatopée, expression imagée, personnification) qui enrichissent le texte; utilisation de la rime qui ajoute du rythme à la lecture.

« Bip entre discrètement et trouve les couloirs imposants, bruyants, effrayants!
Il n’a jamais vu autant d’enfants en même temps.
Des petits et des beaucoup plus grands. » (p. 9)

« Drrrrinnnnng! La cloche annonce le début de la journée,
En un rien de temps, les couloirs sont entièrement vidés. » (p. 11)

« Bruno, c’est un petit garçon costaud qui n’a pas froid aux yeux.
Dans la cour de récré, il a dompté toutes les structures de jeux. » (p. 16)

  • Séquences descriptives, entrecoupées de séquences dialoguées, qui apportent des précisions sur les personnages et aident à comprendre les relations entre eux.

« Au goûter, Bip s’assoit près d’une prise pour recharger ses piles.
Il est le seul à ne pas manger, pour lui la nourriture est inutile.
Voilà une autre différence qui ne manque pas d’être remarquée.
Il commence à avoir bien hâte que la journée soit terminée. » (p. 22)

« "Puis Bruno… en plus d’être un peu costaud."
Janou chuchote à son microreille, pour éviter de se faire écouter,
"Je soupçonne qu’il est un ogre. Regarde-le manger."

Les deux enfants pouffent de rire.
Serait-ce le début d’une amitié sur le point de fleurir?

"Est-ce que je peux t’aider à refaire un nouveau château?"
"Nous en ferons un deux fois plus gros!" annonce le robot.
"C’est la moindre des choses pour me faire pardonner!"
La petite fille accepte les excuses de Bip, volontiers. » (p. 28-29)

« À la fin de sa première journée, il avait déjà hâte d’y retourner.
Surtout que Bip avait beaucoup de choses à leur montrer.

C’est un professionnel de la danse du Robot.
Il connaît tous les secrets des jeux vidéo,
puis pour raconter des histoires, c’est tout un expert,
ça aide de pouvoir projeter sur le mur les images de son univers imaginaire » (p. 30-31)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves, regroupés en dyades, de dessiner le portrait de leur partenaire, puis d'y inscrire quelques qualités qui rendent cette personne unique. Numéroter les portraits, les afficher dans la salle de classe, puis inviter les élèves à deviner l'élève que représente chacun. Animer une mise en commun afin de leur permettre de vérifier leurs réponses.
  • Suggérer aux élèves de prendre part à la production collective d'une comptine ou d'une chanson intitulée Non! à l'intimidation. Les inviter à présenter la comptine ou la chanson lors d'un rassemblement des élèves de l'école.
  • Dresser, en groupe-classe, une liste de sentiments agréables (p. ex., joyeux, fier, amical) et de sentiments désagréables (nerveux, effrayé, triste) que ressent Bip. Demander aux élèves, réunis en équipes, d'observer cinq illustrations dans lesquelles se trouve Bip, de préciser le sentiment qu'il ressent dans chacune, puis d'expliquer la raison pour laquelle il ressent ce sentiment (p. ex., Bip est triste, car certains garçons rient de lui. (p. 21) Bip est fier, car il fait une démonstration de la danse du Robot.) Animer une mise en commun afin de permettre aux équipes de faire part de leurs réponses au groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Discuter avec les élèves de l'importance d'apprécier l'unicité de chaque personne et de contrer l'intimidation.
  • Présenter ou revoir les caractéristiques de la comptine ou de la chanson afin d'en faciliter la production.
  • Mettre à la disposition des élèves d'autres récits qui traitent des thèmes de l'intimidation et de l'acceptation des différences, tels que Léon la cible, Quacko Académie et Zizanie dans l'armoire, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.
  • Noter que le mot « celui » dans la première phrase à la page 16 devrait être remplacé par « celle ».

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 4e année, Série : Célestin, L'ami différent.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 3e année, Série : Les fondamentaux, S'accepter.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca