Recherche



Amandine - La limonade rose

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

C'est moi, Amandine! Ce matin, on dirait bien que mon petit voisin, Lester Mambo, a quelque chose de top secret à me confier… Un secret qui pourrait bien devenir LE grand projet de cette belle journée d'été! Une histoire aussi délicieuse qu'un verre de limonade rose!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Deux personnages principaux, dont la narratrice, Amandine, fillette dynamique et entreprenante, qui aide son jeune voisin à organiser une vente de limonade, et Lester, son copain, qui cherche une façon ingénieuse d'amasser quelques sous pour offrir un cadeau d'anniversaire à sa mère.

    « Je salue mon voisin :
    - Coucou, Lester!
    Lester lève la tête.
    - Salut, Amandine!
    - Que fais-tu?
    - Je cherche une idée pour…
    Il met ses deux mains autour de sa bouche et chuchote. Qu'il est rigolo! » (p. 6-7)

    « - Bon. As-tu, oui ou non, un secret à me confier, Lester Mambo?
    - Oui. Il s'agit de ma maman.
    - Ta maman? […]
    - Bientôt, continue Lester, c'est la fête de maman et je ne sais pas quoi lui offrir. J'ai besoin de ton aide, Amandine! Pronto! » (p. 19-21)
     
  • Quelques personnages secondaires, dont la mère d'Amandine, qui appuie l'initiative des enfants, monsieur Omar, leur premier client, qui apporte des glaçons pour la limonade, madame Davigne, enseignante de maternelle, qui ajoute du jus de citron à la limonade, et Thibault Thibodeau, le clown de la classe d'Amandine, qui les aide à déplacer le stand de limonade au grand parc.

    « - Elle est tiède, votre limonade!
    Les glaçons! Je les ai oubliés! J'ai la mine déconfite. Lester, lui, se ronge un ongle en me regardant du coin de l'œil. Monsieur Omar voudra-t-il se faire rembourser?
    - Je vais vous chercher des glaçons de chez moi, les enfants. Ne bougez pas!
    Fiou! Il est vraiment gentil, ce monsieur Omar! » (p. 59-60)

    « L'enseignante avale une gorgée et grimace. […]
    - Ça goûte l'eau plutôt que la limonade, les enfants. Il vous faut davantage de citrons.
    - Mais nous n'en avons plus!
    Et moi qui croyais avoir fait la meilleure limonade du monde! Zut!
    - J'en ai chez moi. Je vais vous en chercher, dit la jolie dame. » (p. 73-74)

    « Pendant que nous dégustons notre savoureuse collation, maman sort une pièce d'un dollar de sa poche en déclarant :
    - Je commande deux limonades pour les deux plus jeunes entrepreneurs de la rue des Arcs-en-ciel!
    - Merci! s'écrie Lester, les yeux étincelants.
    - Merci, maman! » (p. 80-82)

    « - Thibault, veux-tu nous aider à déménager notre stand de limonade au grand parc?
    - O.K., accepte-t-il. » (p. 103)
     
  • Court roman qui divertit le lectorat tout en l'initiant à la littératie financière et aux sciences; thèmes familiers (p. ex., amitié, anniversaire, entraide, débrouillardise, vente de limonade) permettant au lectorat de faire des liens avec son vécu.

    « - Waouh! Ça fait beaucoup de pièces de monnaie. En tout, tu as…
    Je réfléchis à haute voix :
    - Dix pièces de dix cents, ça fait un dollar. Ce dollar plus deux dollars plus un autre dollar, ça fait…
    Je me gratte la tête. Faire des calculs si tôt le matin, aïe! aïe! aïe!
    - Un plus deux plus un… quatre dollars. » (p. 24-25)

    « Gardant mon sang-froid, je dis à Lester le plus calmement possible :
    - C'est la limonade qui fait grossir les objets. Ce serait pareil si on essayait avec un caillou, par exemple. Essaie avec le caillou, Lester.
    Il m'obéit. Fiou! L'insecte monstrueux reprend sa taille d'avant tandis que le caillou se transforme en rocher. Professeur Lester m'explique :
    - Ce n'est pas la limonade qui fait grossir les objets, Amandine. C'est la forme arrondie du broc! » (p. 66-67)

    « Comme il n'y a toujours personne à qui vendre notre boisson maison, je confie à mon voisin :
    - Lester, notre situation est grave…
    Devant son regard inquiet, je m'empresse d'ajouter :
    - … mais pas désespérée. Il nous faut passer au plan B.
    - Quel plan B?
    - Il y a toujours un plan A et un plan B. Le plan B est une porte de sortie au cas où le plan A ne marche pas.
    - C'était quoi, le plan A?
    - Le plan A, c'était de vendre de la limonade ici.
    - Et le plan B?
    - C'est aussi de vendre de la limonade, mais ailleurs.
    - Où?
    - Là où sont les clients. » (p. 90-92)

    « Soudain, une voix nous surprend :
    - Lester Mambo et Amandine Poulin! Tiens, tiens… que faites-vous?
    […]
    Je m'exclame :
    - Salut, nous vendons de la limonade! » (p. 94-95)

Présentation

  • Quelques illustrations caricaturées, en noir et blanc, qui appuient le texte; éléments visuels présentés de façon stratégique (p. ex., idéogrammes, équations mathématiques, petites illustrations complémentaires), soutenant le lectorat dans l'interprétation de l'œuvre.
  • Mise en page très aérée; texte généralement pleine page, organisé en dix courts chapitres numérotés aux titres accrocheurs, parfois en latin; grande taille de police, adaptée au lectorat visé, contribuant à la lisibilité de l'œuvre; présence d'une dédicace ainsi que d'illustrations et de descriptions des personnages au début de l'œuvre; insertion d'une biographie de l'auteure et de la première de couverture d'autres livres de la série Amandine à la fin de l'ouvrage.
  • Utilisation d'éléments graphiques (p. ex., majuscules, guillemets, points de suspension, tirets, onomatopées, deux-points, italiques, caractères stylisés) facilitant l'interprétation du texte.
  • Dimensions : 13 cm x 20 cm; couverture souple; papier glacé.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d'enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 18.
  • Registre de langue courant; utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., secret, citron, confiture, fruit, jus); emploi de mots nouveaux (p. ex., cafard, gonds, attablés, s'éclipser, broc) pouvant être définis à l'aide des illustrations et du contexte; présence d'expressions inventées (p. ex., mini-oichant, cuichiné, bouangerie-pâyicherie) injectant des brins d'humour à l'œuvre.

    « J'ajoute en mâchouillant :
    - Eu mini-oichant, ché mon père qui l'a cuichiné à note bouangerie-pâyicherie. » (p. 15)
     
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; variété de types et de formes de phrases (p. ex., déclarative, impérative, interrogative, exclamative, négative) favorisant une lecture dynamique.

    « Quelques voitures sont passées. Mais personne ne s'est arrêté. Dans le petit parc près de ma maison, carré de sable, balançoires et glissoires sont vides.
    - On pourrait faire des expériences scientifiques pour passer le temps, suggère Lester, qui joue avec un caillou.
    - Si tu veux…
    - Utilisons cette limonade pour voir les choses en grand!
    - Comment ça?
    - C'est très simple, continue Lester. Le broc nous sert de loupe. Regarde.
    Il déplace sa caisse sur la table et… quelle horreur! L'effet est STUPÉFIANT! TERRIFIANT!
    Je bondis de ma chaise. Barnabé est très gros. Monstrueusement gros! » (p. 62-64)
     
  • Utilisation de procédés stylistiques (p. ex., comparaison, interjection, expression imagée, énumération, personnification, répétition) qui enrichissent le texte.

    « Lester me regarde, les yeux ronds comme des bonbons. » (p. 16)

    « Ouf! J'étais sur le point de tomber dans les pommes! » (p. 21)

    « - … et je sais qu'il n'y a rien de plus simple que la recette de la limonade. Des citrons, de l'eau, du sucre et le tour est joué! » (p. 34)

    « Je mesure une tasse de sucre. La tasse est bien remplie. Tchiiiiiiii! Quelques granulés s'en échappent et dansent sur le comptoir. » (p. 40)

    « Je prends une cuillère en bois et je brasse, je brasse, je brasse! » (p. 42)
     
  • Prédominance de séquences dialoguées permettant de mieux comprendre les émotions des personnages et les relations qui existent entre eux; séquences descriptives qui aident à se situer dans le temps et le lieu de l'action.

    « - Qu'est-ce qu'elle aime, ta maman?
    - Les bijoux, les sacs à main, les chaussures à talons très, très hauts…, fait Lester.
    […]
    - Aime-t-elle les fleurs?
    - Oh oui! Sa fleur préférée est le tournesol!
    - Eh bien, achète-lui une belle carte avec un dessin de tournesol.
    - Je veux lui offrir un vrai cadeau, moi! bougonne Lester Mambo.
    - Alors, offre-lui une vraie fleur de tournesol!
    - Et pourquoi pas un bouquet de tournesols. Ça coûte combien, Amandine?
    […]
    - Tout à l'heure, maman et moi irons à notre boulangerie. En chemin, je m'arrêterai chez la fleuriste pour lui demander les prix des tournesols.
    - Merci, Amandine! s'écrie mon petit voisin. » (p. 26-30)

    « Étape numéro trois : nous installons notre stand de limonade devant ma maison, au 9, rue des Arcs-en-ciel. Avec l'aide de maman, nous plaçons une petite table pliable et deux chaises sous le bouleau. » (p. 45-46)

    « Avant de rentrer chez lui, il m'a dit :
    - C'est cool que tu sois ma voisine, Amandine!
    Puis, il a fouillé dans la poche de son pantalon en m'annonçant :
    - J'ai quelque chose pour toi. Ferme les yeux, c'est une surprise!
    […]
    J'ai tout de suite ouvert les yeux pour découvrir… un joli petit caillou en forme de cœur.
    - Oh! C'est mignon!
    - Merci de m'avoir aidé, Amandine.
    - De rien, Lester. À demain! » (p. 106-108)

Pistes d'exploitation

  • Dresser, en groupe-classe, une liste de services que les élèves pourraient rendre afin d'amasser de l'argent pour acheter un cadeau d'anniversaire à une personne qu'ils aiment (p. ex., tondre un gazon, ratisser des feuilles, désherber un jardin, cueillir les légumes d'un jardin). Proposer aux élèves, regroupés en dyades, de se fixer un but (p. ex., un cadeau d'une valeur de 20 $), puis d'élaborer un plan énumérant les tâches à accomplir pour atteindre ce but (p. ex., tondre 2 gazons à 5 $ chacun, désherber 2 jardins à 5 $ chacun). Les inviter à présenter leur plan au groupe-classe.
  • Demander aux élèves, regroupés en dyades, de trouver, dans Internet, une recette de limonade, de rédiger la marche à suivre et de la présenter au groupe-classe. Choisir, en groupe-classe, une des recettes et préparer la limonade. Inviter les élèves d'un autre groupe-classe à venir déguster la limonade.
  • Proposer aux élèves de s'imaginer que le Plan B d'Amandine et de Lester ne marche pas. Leur demander, réunis en équipes, d'inventer un Plan C pour vendre la limonade, puis de créer une saynète présentant la mise en œuvre de leur plan. Inviter les équipes à présenter leur saynète devant le groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Discuter avec les élèves des pratiques sécuritaires à adopter lors d'une vente quelconque (p. ex., demander à un parent de surveiller, placer le stand près de la maison, garder peu d'argent avec soi).
  • Inviter les élèves à lire d'autres œuvres de la même série, telles que Amandine - Le gâteau de mariage, Amandine adore la cuisine, Amandine adore la galette des Rois!, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca