Recherche



Appi, lutin parfumeur

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Appi n'est pas un lutin comme les autres… quel parfum cherche-t-elle aujourd'hui au cœur de la forêt?

Une première : de mémoire d'enfant, on n'a pas encore rencontré de lutin parfumeur! Et voilà qu'Appi entre en scène. Malgré sa timidité légendaire, elle s'apprête à vivre une sortie extraordinaire… car c'est le jour de floraison du nénuphar violet, qui ne survient qu'une fois tous les dix ans! Bien décidée à se procurer le nectar de la précieuse fleur, Appi part à la chasse aux odeurs. Mais elle n'est pas la seule à convoiter ce trésor…

(Tiré du site de l'éditeur.)

Contenu

  • Personnage principal, Appi, petit lutin parfumeur, qui part à la recherche d'une plante très rare, le grand nénuphar violet, souhaitant l'ajouter à sa grande collection d'essences aromatiques.

    « Appi est sans doute la plus timide et la plus discrète des lutins parfumeurs. Même sa chaumière, qui lui sert aussi d'atelier, est savamment dissimulée parmi les racines d'un gigantesque sapin ancestral. Son bonheur vient de son inventaire d'essences de parfums, qu'elle garde jalousement dans un meuble que les parfumeurs appellent armoire à odeurs. »
     
  • Personnages secondaires, l'écureuil Vermeil, meilleur ami d'Appi, qui l'assiste dans sa quête de plantes à parfum, et le roi crapaud, nommé Gasparo, qui tente d'empêcher Appi de s'approcher de la plante convoitée.

    « Personne à l'horizon! Sauf son meilleur ami, Vermeil, l'écureuil aux yeux brillants. Appi saute sur le dos de la bête, qui trépigne d'impatience.
    Appi est bonne cavalière; elle adore sentir le vent lui piquer les joues lorsqu'ils parcourent les sentiers à vive allure. Ils se lancent au galop, flairant les arômes dans l'atmosphère. »

    « Pour atteindre son but, Appi devra affronter la plus terrifiante, la plus repoussante, la plus nauséabonde de toutes les créatures : Gasparo, le roi crapaud. Ce terrifiant personnage protège farouchement ce joyau qu'il considère comme le trésor de son domaine. Appi frissonne en pensant à la peau gluante de Gasparo ainsi qu'à ses immenses yeux rouges et globuleux. »
     
  • Conte fantastique qui évoque les contes de fées d'autrefois, incitant le lectorat à réfléchir sur la beauté et la richesse du monde végétal; trame narrative qui comprend quelques péripéties simples et captivantes, s'organisant autour de la quête de l'essence d'une plante rare; sujets qui sauront capter l'intérêt du lectorat visé (p. ex., aventure fantastique, monde végétal, alchimie, collection, essences de parfum).

    « Les deux amis s'approchent du marécage. Une brume flotte au-dessus de l'eau et, avec prudence, Appi et Vermeil essaient d'apercevoir le nénuphar violet. Tout à coup, un rayon de soleil vient percer le brouillard et les deux amis voient enfin l'étonnante fleur éclore sous leurs yeux. »

    « Épouvantés, les deux compagnons se précipitent vers la forêt. Appi se retourne et constate que le roi crapaud est à leurs trousses. Il est si près qu'elle peut voir ses énormes yeux qui brillent comme de gros rubis. »

    « De là-haut, ils observent le roi Gasparo, qui s'agite furieusement au pied de leur refuge. Appi sort de sa besace une eau de sommeil qui sent bon la lavande, la verveine et la valériane. Elle laisse tomber une gouttelette du liquide enchanté sur le pif de Gasparo. »
     
  • Illustrations dominantes, délimitées par une bordure stylisée, qui occupent les trois quarts de chaque page et s'étalent sur les deux pages; scènes aux couleurs lumineuses, qui regorgent d'arabesques et de motifs aux détails minutieux; illustrations qui plongent le lectorat dans le monde fantastique du lutin parfumeur, soutenant la compréhension tout au long du récit.
  • Mise en page très chargée d'illustrations; texte d'une à cinq lignes, délimité par une bordure stylisée, disposé de façon aérée au bas de la page.
  • Présence de nombreux éléments graphiques (p. ex., majuscules, caractères gras, points de suspension, taille croissante et décroissante des lettres pour accentuer l'effet sonore de certains mots) qui facilitent l'interprétation du texte; présence de lettrines rouges marquant le début du texte à chaque deuxième page.

    « Soudainement, un effroyable coassement se fait entendre :
    COA, COA, COAAAAA! »

    « Coa, coa, coaaa… Les coassements se font de plus en plus faibles, pour être progressivement remplacés par un ronflement sonore. »

Langue

  • Registre de langue courant dans l'ensemble de l'œuvre; emploi d'un vocabulaire riche et imagé (p. ex., ancestral, fioles, décennie, capiteuse, fébrilité), le sens des mots pouvant être défini à l'aide du contexte et des illustrations; champ lexical relié à la thématique des plantes parfumées (p. ex., mimosa de mai, tanaisie, lys tigré) et au sens de l'odorat (p. ex., humer, flairant, arômes, nauséabonde, narines), permettant au lectorat d'en connaître davantage au sujet de la parfumerie.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; utilisation d'une variété de types et de formes de phrases, contribuant au rythme de la lecture et à la lisibilité de l'œuvre; une phrase interrogative à la fin de l'œuvre, incitant le lectorat à demeurer attentif, dans son quotidien, afin de saisir l'occasion de savourer toutes les expériences aromatiques qui se présentent.

    « Ouf! Le somnifère a produit son effet. Appi et Vermeil échangent un regard complice. zzzzzzzzzz…
    Gasparo sourit en roupillant, alors que ses rêves s'envolent comme des bulles de savon dans le vent. Ce qu'il est mignon maintenant! »

    « De retour dans sa chaumière, le ventre bien plein, Appi allume un petit feu. Dans une marmite d'argent, elle dépose des pétales de pivoine, de bouton-d'or et de marguerite, ainsi que plusieurs ingrédients secrets choisis avec soin dans son armoire à odeurs. »

    « C'est ainsi qu'au cœur d'une forêt de sapins bleus millénaires, dans une petite maison construite sous les racines, un nouveau parfum est né. Sauras-tu le reconnaître lorsqu'il te chatouillera le nez? »
     
  • Emploi de procédés stylistiques (p. ex., énumération, comparaison, onomatopée, expression imagée) qui enrichissent le texte et agrémentent la lecture.

    « Chaque flacon est étiqueté avec soin; on peut y lire des noms tels que : mimosa de mai, tanaisie, sapin baumier, écorce de bouleau, violette sauvage, rose des neiges et lys tigré. »

    « En cette fraîche matinée automnale, le cœur d'Appi devrait être aussi léger qu'un papillon. Mais un nuage gris vient assombrir ce qui devrait être un moment de bonheur, car quelqu'un d'autre convoite l'éphémère fleur de nénuphar. »

    « Pfft! pfft! Elle saupoudre un puissant mélange de poivre piquant, de clou de girofle et de piment d'Espelette dans les narines de Gasparo.
    ATCHOUM! ATCHOUM! »

    « Elle mélange le tout à l'aide d'une cuillère et, enfin, elle ajoute une larme de nectar du précieux nénuphar violet. Instantanément, un voile de fumée aux effluves enivrants s'échappe du récipient. »
     
  • Séquences descriptives qui permettent au lectorat de mieux connaître les personnages et de se situer dans le temps et le lieu de l'action; aucune séquence dialoguée.

    « Dans une forêt peuplée de grands sapins bleus millénaires habite un genre de lutins dont très peu de gens connaissent l'existence. De nature pacifique et rêveuse, les lutins parfumeurs sont de petits artisans qui préfèrent œuvrer dans l'ombre. Férocement timides, ces drôles de créatures vivent dans la crainte de rougir, car ils ont la réputation de s'empourprer pour un rien. À vrai dire, ce sont de véritables savants qui passent leur vie à étudier le monde végétal. »

    « La timide Appi ne s'aventure jamais dehors avant d'avoir la certitude de n'être vue par personne. Elle préfère éviter tous les regards et craint spécialement les renards à l'air espiègle, les gnomes polissons et, comble de tout, les pies moqueuses. »

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de dresser une liste des plantes parfumées mentionnées dans l'œuvre. Les inviter à se servir de la liste pour créer un herbier dessiné, en suivant une structure désignée (p. ex., nom, courte description, croquis).
  • Inviter les élèves à observer les illustrations de l'œuvre et à en exprimer leur appréciation. Attirer leur attention sur les techniques utilisées (p. ex., lignes, formes, couleurs, motifs, détails).
  • Appi est passionnée de sa collection de parfums. Inviter les élèves à présenter leur collection préférée au groupe-classe. Permettre aux membres de l'auditoire de poser des questions à la suite de chaque présentation.

Conseils d'utilisation

  • Faire remarquer aux élèves que le lutin parfumeur cueille le nectar du nénuphar rare à l'aide d'une pipette, sans arracher, ni endommager la plante. Leur rappeler l'importance de préserver la biodiversité, soit la faune et la flore, dans un milieu donné.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 2e à 5e année, Série : Patente et Bidule, L'essence de lavandeLes parfums.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 4e à 10e année, Série : Active-toi, Les animaux.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca