Recherche



Zébulus, le petit zèbre triste

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Né différent de ses cousins et cousines, Zébulus est un petit zèbre bien triste. Réussira-t-il à devenir un zèbre comme les autres, ou finira-t-il par se sentir heureux et fier dans sa peau?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, un petit zèbre sympathique nommé Zébulus, qui est très malheureux, car au lieu d'être un zèbre à rayures, il est un zèbre à pois; personnages secondaires, ses parents, qui tentent de le consoler, des animaux du village qui se moquent de lui, ainsi que les pompiers, qui réussissent à le rendre fier et heureux.

    « Par quelque mauvais sort, sûrement, Zébulus est différent de ses cousins et cousines. Alors qu'eux tous portent fièrement des rayures, Zébulus, lui, est un zèbre… à POIS! » (p. 4)

    « Tout triste, Zébulus rentre à la maison. Pour le réconforter, sa mère lui offre un léotard rayé. » (p. 10)

    « Au bout d'un certain temps, le père de Zébulus s'inquiète de ne plus voir son fils. Il part donc à sa recherche.
    - Zébulus! Mais où peut-il bien se cacher? » (p. 14)

    « Trop tard! Au grand désespoir du petit zèbre, un pompier l'aperçoit et lui fait signe d'approcher. Rouge de gêne, Zébulus s'avance lentement tandis que tous les pompiers se retournent pour le regarder. Ils éclatent de rire et se lancent des clins d'œil. » (p. 20)
     
  • Récit simple et touchant, empreint d'humour, qui incite le lectorat à agir avec empathie envers les gens qui sont différents des autres; sujets aptes à intéresser le lectorat, lui permettant de faire des liens avec son vécu (p. ex., tristesse, solitude, intimidation, acceptation des différences, humour).

    « Comme il reste souvent tout seul, Zébulus a beaucoup de temps pour penser. Un jour, il croit avoir trouvé un plan génial pour se fabriquer des rayures. Il se peint tout en blanc, puis se dessine de grandes bandes noires partout sur le corps. » (p. 8)

    « Zébulus continue à réfléchir :
    - Comment me débarrasser de ces taches rondes?
    Après un moment, il lui vient une idée qui règlera son problème une fois pour toutes. Il court chercher un rouleau de ruban adhésif noir et commence à s'enrouler dedans. » (p. 12)

Présentation

  • Illustrations encadrées, simples et fantaisistes, occupant pleine page de droite; quelques petites illustrations accompagnant le texte sur la page de gauche; personnages caricaturaux, révélant les émotions ressenties; scènes offrant souvent des détails qui facilitent l'interprétation de l'histoire (p. ex., à la page 2, les animaux du village ne sont pas nommés dans le texte, mais sont illustrés sur la page adjacente).
  • Caractères d'écriture noirs sur fond blanc; taille de police adaptée au lectorat visé; présence d'éléments graphiques (p. ex., lettrines, majuscules, tirets, points de suspension) qui facilitent l'interprétation du texte; pagination agrémentée d'un Zébulus miniature.
  • Mise en page aérée; texte parfois pleine page, de 3 à 14 lignes, organisé en courts paragraphes; présence de courtes biographies de l'auteure et de l'illustrateur sur la quatrième de couverture du livre.
  • Dimensions : 20,2 cm x 20,2 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d'enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 11.
  • Registre de langue courant; utilisation prédominante de mots fréquents et familiers (p. ex., famille, village, cousins, picoté) et de certains mots nouveaux (p. ex., gambader, zébrure, désespère, mascotte) permettant au lectorat d'enrichir son vocabulaire.
  • Utilisation de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière, de types et de formes variés (p. ex., déclarative, exclamative, interrogative, négative), permettant une lecture dynamique; emploi prédominant de verbes au présent de l'indicatif, contribuant à la lisibilité de l'œuvre.

    « Heureux du résultat, il sort gambader dans les rues du village, ce qui fait sécher la peinture plus vite. Tout à coup, le ciel se couvre de gros nuages noirs et il se met à pleuvoir. Malheur! Les zébrures disparaissent, et Zébulus retrouve ses pois! » (p. 8)

    « Il regarde dans la chambre de son fils, puis dans la salle de bains… pas de traces de Zébulus. Tout à coup, il distingue une forme sur le plancher…
    - Ciel! Qu'as-tu fait? s'exclame-t-il en reconnaissant son petit zèbre. » (p. 14)

    « Pauvre Zébulus! Il est si malheureux qu'il retourne se cacher sous son lit, bien décidé à ne plus jamais en sortir… » (p. 16)
     
  • Emploi de quelques figures de style (p. ex., assonance, interjection, comparaison, expression imagée) qui enrichissent le texte.

    « Hélas! le léotard est trop court et on peut voir ses pattes picotées qui dépassent. Au lieu d'avoir les pattes à moitié tachetées et à moitié rayées, Zébulus préfère encore sa robe à pois. Il range donc le léotard bien au fond de son placard. » (p. 10)

    « Il se retrouve bientôt complètement enveloppé comme une momie, incapable de bouger ou d'appeler à l'aide! » (p. 12)

    « Rouge de gêne, Zébulus s'avance lentement tandis que tous les pompiers se retournent pour le regarder. « (p. 20)
     
  • Séquences descriptives prédominantes permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l'action, et de comprendre les états d'âme de Zébulus; quelques séquences dialoguées qui permettent de s'immiscer dans l'esprit de Zébulus.

    « Dans un pays lointain vivent le petit zèbre Zébulus et sa famille. Zébulus est bien connu dans son village. Il est même la risée des autres zèbres et de tous les animaux des environs. » (p. 2)

    « - Pourquoi suis-je différent des autres? demande souvent Zébulus à sa maman.
    - Mon pauvre petit, lui répond-elle, je ne sais pas. Mais il y a une raison pour chaque chose, même si on ne la connaît pas toujours… » (p. 6)

    « Enfin, quelqu'un est venu à sa rescousse! Zébulus n'a jamais été si content de voir son père. Celui-ci enlève le ruban et… aïe! il arrache en même temps tout le poil qu'il y avait en dessous! Zébulus est maintenant un zèbre à pois tout nu… » (p. 14)

    « - Papa, est-ce que j'aurai des rayures quand mon poil va repousser? demande Zébulus.
    - Peut-être… lui répond son père.
    Alors, Zébulus espère très fort qu'il deviendra un zèbre comme les autres. Mais après plusieurs semaines, son poil repousse et, avec lui, ses pois. Zébulus désespère d'être un jour pareil à tous les zèbres et, peut-être, d'avoir quelques amis… » (p. 16)

Pistes d'exploitation

  • Animer une discussion au sujet des émotions que ressent Zébulus (p. ex., tristesse, frustration). Poser aux élèves la question suivante : Vous est-il déjà arrivé de vous sentir triste comme Zébulus? Inviter ceux qui répondent « oui » à raconter leur expérience. Demander aux élèves de rédiger un message du jour dans le but de promouvoir la compassion (p. ex., Si tu vois quelqu'un qui est seul, invite-le à jouer. Si tu vois quelqu'un qui est triste, essaye de le consoler.) Au début de chaque journée, inviter un élève à lire son message devant le groupe-classe, puis à l'afficher dans la salle de classe. Continuer ainsi jusqu'à ce que tous les élèves aient eu l'occasion de lire leur texte.
  • Demander aux élèves, regroupés en dyades, de rédiger une fiche descriptive d'un des animaux mentionnés ou illustrés dans l'œuvre (p. ex., zèbre, girafe, hippopotame), puis leur proposer d'ajouter des illustrations ou des photos pour agrémenter leur travail. Les inviter à présenter leur projet au groupe-classe.
  • Diviser le groupe-classe en deux équipes. Demander à chaque équipe de choisir l'élève qui lira le récit à voix haute pendant que les autres membres de l'équipe mimeront les gestes des autres personnages. Inviter chaque équipe à présenter son mime devant le groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Expliquer aux élèves la signification du mot « mascotte », et relever quelques exemples tirés de leur vécu (p. ex, mascotte des pompiers, mascotte de l'école, mascotte du carnaval d'hiver). Animer une discussion en partant de la question suivante : Pourquoi Zébulus est-il fier d'être choisi comme la mascotte des pompiers de la ville?
  • Présenter les caractéristiques du message du jour et de la fiche descriptive afin d'en faciliter la rédaction.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 4e année, Série : Célestin, Te moque pas de moi!; L'ami différent.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca