Recherche



Une gouvernante épatante

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Dans la famille d’Alexandre, les enfants n’ont pas le temps de s’amuser ou de rêver. Ils n’en finissent plus d’étudier pour devenir comme leurs parents, de grands scientifiques qui ne sourient presque jamais.

DÉ-COU-RA-GEANT! Heureusement que leur nouvelle gouvernante, une certaine Charlotte, a l’intention de mettre un peu de magie dans leur vie… Au menu : de grandes rasades de smalalamiam, quelques délicieux crapoutis et beaucoup de spling!

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Deux personnages principaux : Mlle Charlotte, une gouvernante excentrique et amusante qui adore les enfants et qui leur apporte du spling, et Alexandre, le narrateur et le deuxième enfant de la famille, qui a incité sa mère à embaucher Mlle Charlotte.

    « À cet instant précis, j’ai pensé que cette Mlle Charlotte était peut-être un peu sorcière… ou fée! » (p. 17)

    « - Je crois que Mlle Charlotte serait une parfaite gouvernante, me suis-je entendu répondre. » (p. 17)
     
  • Intrigue reposant sur l’influence de Mlle Charlotte, qui amène de la joie et de l’imaginaire, permettant ainsi aux enfants, et même aux adultes, d’exprimer leurs rêves et d’y croire.

    « - Moi, mon rêve, c’est d’être une vraie princesse! a annoncé Didi sur un ton fervent. » (p. 33)

    « - Le spling? C’est tout ce qui ensoleille, embellit, réjouit, émerveille. C’est très important. Ça change la vie des gens. » (p. 39)

    « Basile Bousille prend des cours de chant. Il est beaucoup plus gai qu’avant. C’est lui qui remplace Mlle Charlotte! Il a enfin compris qu’il est là pour nous aider, pas pour nous mener par le bout du nez. » (p. 158) 
     
  • Séquences descriptives imagées, parfois fantaisistes, et séquences dialogales qui aident le lecteur à saisir l’état d’esprit de tous les personnages.

    « - Imaginez-vous dans un lieu que vous aimez. Réglez le soleil, la température, le vent. Installez-vous confortablement… Laissez les rêves vous envahir. Devenez qui vous voulez. Tout est possible. Tout est permis… » (p. 127) 
     
  • Narrateur participant et témoin permettant de comprendre les péripéties et de suivre les personnages.

    « Dès que la porte du grand salon s’est refermée derrière ma mère, Mlle Charlotte a poussé un gros soupir de soulagement. » (p. 14)

    « - Mes parents cherchent une gouvernante pour superviser l’éducation de leurs quatre enfants : Marie, Albert, Didi et moi. » (p. 15)

Langue

  • Registre courant pour la narration et pour les dialogues.

    « Pour toute réponse, Mlle Charlotte a esquissé un large sourire pendant que Marie la dévisageait comme si c’était le père Noël ou la fée des Étoiles. » (p. 47)
     
  • Nombreuses figures de style (p. ex., comparaison, métaphore, énumération), références fréquentes à l’imaginaire de même qu’à l’humour et attention particulière au choix des noms des personnages (p. ex., M. Cosinus, M. Linguini, Doris Dégourdy).

    « Il plissait le nez, clignait des yeux, ouvrait la bouche à la manière d’un poisson et bougeait la tête de gauche à droite comme une marionnette qui fait non. » (p. 56)

    « - J’imagine de grands troupeaux de chameaux, a-t-elle commencé. Des animaux magnifiques! Ils courent encore plus vite que le vent. Le soleil est brûlant. » (p. 62)

    « Marie a pris un livre qu’elle ne lirait pas et moi, j’ai cueilli le journal Ça Presse. » (p. 72)
     
  • Champs lexicaux évocateurs des thèmes de la famille, du travail scolaire, de la joie de vivre et des rêves.

    « Depuis qu’elle nous a appris comment, je me laisse souvent aller à rêver. Et parfois, c’est à Mlle Charlotte que je rêve. Je la revois faisant une grimace, lisant un livre à l’envers, apportant des fleurs, inventant une histoire, embrassant maman ou éclatant de rire. » (p. 159)

Pistes d'exploitation

  • Faire écrire un court texte aux élèves dont le sujet serait : Imagine que Mlle Charlotte est ton enseignante; raconte une journée d’école en sa présence.
  • Demander aux élèves de choisir une péripétie du roman et la dessiner.
  • Former des équipes de deux et demander aux élèves d'inventer une recette simple qui pourrait plaire à Mlle Charlotte.

Conseils d'utilisation

  • Présenter le roman autant aux garçons qu’aux filles.
  • Discuter de l’importance d’avoir un rêve ou un projet, d’avoir confiance en soi, d’avoir du temps pour soi, de rêvasser.
  • Parler de l’auteure, de son style particulier et des autres romans de la même série.
  • Trouver, en groupe-classe, des stratégies et des solutions pour communiquer avec les parents.
  • Consulter le matériel pédagogique disponible sur le site de l’éditeur.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca