Recherche



Drôle de printemps

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Le printemps est arrivé. Clara et Francis jouent dehors, mais que se passe-t-il dans le jardin de grand-maman? Un plaisantin a creusé des trous partout. Tout le monde se demande qui est le malfaiteur. Est-ce le gros chien de monsieur Tremblay? La couleuvre qui glisse sur le sol ou le grand pic qui tambourine sur un tronc d’arbre? La lapine et ses deux lapereaux ou le raton laveur? Aucun de ces petits visiteurs n’est fautif! La coupable est bien cachée dans chacune des pages de l’album. Mais Clara finira par la démasquer.

(Tiré du site de l’éditeur.)

Contenu

  • Personnages principaux, Clara et Francis, deux cousins sympathiques qui aident leur grand-mère à chercher l’intrus qui creuse des trous dans son parterre; personnages secondaires, la grand-mère, affectionnant la nature et l’activité en plein air, qui cherche à élucider le mystère des trous dans son jardin, le voisin, monsieur Tremblay, et le grand-père, qui sont aussi curieux de trouver la cause des trous.

    « Francis et Clara rejoignent leur grand-mère. Elle travaille dans son jardin de fleurs et semble bien perplexe pendant que deux petits suisses sautillent de branche en branche.
    Mais qui a bien pu creuser tous ces trous? soupire-t-elle. »

    « Monsieur Tremblay, le voisin, vient saluer grand-mère et les enfants. Il est accompagné de son gros chien, qu’il tient en laisse lorsqu’il est à l’extérieur de sa propriété. »

    « Grand-père vient rejoindre grand-mère et les enfants. Au même moment, deux grands pics se mettent à tambouriner sur un tronc, ce qui attire l’attention des cousins. »
     
  • Récit qui divertit le lectorat tout en le renseignant sur la biodiversité du jardin; intrigue soutenue, incitant le lectorat à deviner l’identité de l’intrus qui creuse les trous dans le jardin de la grand-mère; sujets aptes à capter l’intérêt du lectorat visé, particulièrement des amateurs de la nature, leur permettant de faire des liens avec leur vécu (p. ex., jardin, mystère, suisses, vers de terre, chien, couleuvre, merle, marmotte).

    « C’est le printemps! Clara et Francis s’amusent dehors et profitent du soleil. Les bourgeons éclatent. En grands voiliers, les bernaches sont revenues. Les deux cousins assistent à la renaissance de la nature! »

    « Tout le monde cherche le coupable. Quel drôle de printemps! Les jeunes observent quelques vers de terre qui se déplacent entre les plantes. Ils sont minuscules et trop minces pour avoir causé de tels dégâts. »

Présentation

  • Illustrations aux couleurs attrayantes, étalées sur les deux pages; scènes remplies de détails et de minutie, exposant des plantes et des animaux de toutes sortes; présence d’une marmotte qui est dissimulée dans chaque illustration, incitant le lectorat à vouloir la repérer.
  • Caractères d’écriture bleu foncé sur fonds verts nuancés; taille de police adaptée au lectorat visé; présence d’éléments graphiques facilitant l’interprétation de l’œuvre (p. ex., lettrine au début de la page de texte, caractères en italiques et plus gros pour les séquences dialoguées, tirets, points de suspension, astérisque).
  • Mise en page aérée; texte de 4 à 10 lignes, partageant harmonieusement l’espace avec l’illustration; texte rédigé simultanément en français et en anglais, chaque segment étant séparé par une petite fleur stylisée; dédicace de l’auteur précédant le récit et activité interactive sur la dernière page, proposant un défi au lectorat visé.
  • Dimensions : 21,5 cm x 21,5 cm; couverture souple, papier glacé.

Langue

  • Niveau de difficulté du texte selon le Guide d’enseignement efficace de la lecture, de la maternelle à la 3e année : niveau 10.
  • Registre de langue courant; utilisation de mots fréquents et familiers (p. ex., enfants, sol, peau, insecte, jardin) et de mots plus complexes (p. ex., renaissance, perplexe, propriété, affût, intrus); emploi de mots spécialisés qui sont en lien avec le thème (p. ex., bernache, viréo à gorge jaune, merle d’Amérique, grands pics), permettant au lectorat d’enrichir son vocabulaire; texte présenté en français et en anglais et favorisant l’apprentissage d’une deuxième langue et le transfert de connaissances.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière, de forme et de type variés (p. ex., négative, déclarative, exclamative, interrogative), contribuant à la lisibilité du texte et ajoutant du dynamisme à la lecture.

    « Grand-mère, Francis et Clara recherchent le malfaiteur. Mais qui glisse sur le sol avec sa peau lisse? C’est la couleuvre qui se met à l’œuvre : elle est à l’affût de quelques insectes appétissants. »

    « Soudain, qui s’aventure entre deux arbustes? Une lapine et ses deux lapereaux. Lorsqu’elle aperçoit les humains, la mère tape du pied et la petite famille prend la fuite. Aurait-on trouvé les coupables? »

    « C’est alors qu’une tête plate apparaît à la surface du sol. La petite bête semble particulièrement espiègle. C’est sûr, elle est responsable de quelques bêtises… 
    C’est elle qui a creusé tous ces trous! s’exclame Clara, en la pointant du doigt. »
     
  • Utilisation de quelques procédés stylistiques (p. ex., structure répétée, expression imagée, assonance) qui enrichissent le texte et permettent d’apprécier le style de l’auteur.

    « - Mais qui a bien pu creuser tous ces trous? s’interroge Francis. »

    « - Mais qui a bien pu creuser tous ces trous? réfléchissent-ils tous en chœur. »

    « Un autre intrus se pointe dans le jardin. C’est le raton laveur. Ce bandit masqué a l’air bien louche… »

    « - Je crois que tu as raison, poursuit grand-mère. Creuser des trous, c’est la marotte* de la marmotte! »
     
  • Séquences descriptives, chacune se terminant généralement par une séquence dialoguée, ce qui permet au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de s’immiscer dans l’esprit des personnages.

    « Les enfants adorent jouer avec l’animal! Ce n’est pas lui qui est coupable puisqu’il est attaché.
    Mais qui a bien pu creuser tous ces trous? demande monsieur Tremblay à grand-mère. »

    « Ils creusent un trou dans le tronc pour construire leur nid, mais pas sur le sol. Ce ne sont pas les coupables non plus.
    Mais qui a bien pu creuser tous ces trous? marmonne grand-papa. »

    « - Es-tu fâchée que la marmotte ait creusé tous ces trous? demande Francis à sa grand-mère.
    Pas vraiment, répond-elle en souriant, car j’ai appris à m’accommoder de la compagnie des animaux! 
    Après quelques éclats de rire, tout le monde se précipite à table pour un joyeux pique-nique! »

Pistes d'exploitation

  • Lire aux élèves les deux premières pages de l’œuvre et leur poser la question « Selon vous, qui a bien pu creuser les trous? ». Leur demander d’écrire leurs hypothèses au tableau, puis les inviter à lire le reste du récit pour découvrir l’intrus qui a creusé des trous dans le jardin de la grand-mère. Suite à cette lecture, vérifier les hypothèses.
  • Demander à chaque élève de rédiger une courte devinette sur un des animaux mentionnés ou illustrés dans l’œuvre. Inviter les autres élèves à deviner l’animal.
  • Demander aux élèves d’identifier les signes du printemps et d’exprimer pourquoi ils aiment cette saison. Les inviter à écouter une œuvre musicale sur la thématique du printemps, en gardant les yeux fermés (p. ex., Le printemps, chanson de Mini TFO, Les quatre saisons - Le printemps, de Vivaldi). Leur demander de s’imaginer des images du printemps pendant l’écoute. Les inviter ensuite à exprimer ce qu’ils ont vu et ressenti.
  • Amener les élèves à exprimer leur appréciation des illustrations dans l’œuvre (p. ex., technique, couleur, ligne). Les inviter à créer un tableau sur le thème du printemps et à l’exposer dans les corridors de l’école.

Conseils d'utilisation

  • Revoir les caractéristiques de la devinette afin d’en faciliter la rédaction, telle que proposée dans les pistes d’exploitation.
  • Inviter les élèves à faire l’activité interactive proposée par l’auteur à la fin du livre.
  • Consulter la fiche d’activités pédagogiques sur le site de la maison d’édition.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 3e année, Série : Les mystères d’Alfred, Dans la peau de Ricardo; Les yeux du voleur.
  • CFORP. 2009. Minimag, vol. 1, no 2, Magie du printemps, Ottawa.
  • CFORP. 2010. Minimag, vol. 2, no 3, Splendeur du printemps, Ottawa.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca