Recherche



Corneille Arc-en-ciel / Nagweyaabi-Aandeg

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Bien avant que ceux qui marchent sur deux jambes n’ait fait leur apparition sur la terre, un grand froid s’abat sur l’île de la Tortue. Les animaux se réunissent en conseil : il faut que quelqu’un aille demander de l’aide au Créateur. Pour faire bonne impression sur ce dernier, Corneille Arc-en-ciel, un oiseau au plumage multicolore, est choisie à cause de sa voix mélodieuse. Elle s’envole vers l’Univers Céleste et y acquiert le feu. Mais au retour, les flammes calcinent son plumage et ses cris de douleur brisent sa belle voix. En dépit de tout, elle persévère et ramène le feu qui sauvera ses amis.

(Tiré du rabat de la première de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, Corneille Arc-en-ciel, qui sacrifie son plumage multicolore et sa voix mélodieuse pour sauver ses amis du grand froid qui s’abat sur l’île de la Tortue; personnages secondaires, Geai Bleu, Ours, Hibou, Aigle royal, Étourneau, Loup et le Créateur, qui fait don du feu à la petite corneille, lui permettant de sauver ses amis.

    « Bien avant que ceux qui marchent sur deux jambes n’apparaissent sur notre Mère la Terre, la vie était devenue très difficile. L’hiver était intenable car une neige dense et glaciale avait recouvert chaque recoin de l’île de la Tortue. C’est alors que Ceux qui marchent sur quatre pattes ainsi que Ceux qui nagent, Ceux qui rampent et Ceux qui volent se réunirent en un grand Conseil. » 

    « De nouveau, l’assemblée exprima son approbation, et de nouveau, Ours parla. "Aigle, tu te rapproches en effet du Créateur plus qu’aucun d’entre nous, et personne n’est plus digne de confiance que toi… mais, mon ami… ton chant!!!"
    Geai Bleu et Étourneau, qui s’étaient levés pour parler, se rassirent tous les deux. Si Aigle et Hibou étaient indignes d’être choisis, que dire d’eux? Leur chant était pitoyable. »

    « Nous savons tous qu’Ours a raison. Il n’y a plus un moment à perdre. Petite Corneille, tes plumes sont parées de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Tu es incontestablement la plus belle parmi tous Ceux qui volent… et ton chant… ton chant est aussi éblouissant que ton apparence. » 
     
  • Légende qui divertit le lectorat tout en lui permettant de reconnaître le lien étroit qui existe entre la spiritualité autochtone et la nature; intrigue captivante faisant valoir l’importance du don de soi pour le bien de tous; sujet apte à capter l’intérêt du lectorat visé de par les thèmes exploités (p. ex., légende, courage, sacrifice, animaux, nature, feu, Créateur, Terre).
  • Mise en page aérée; caractères d’écriture noirs sur fond brun; texte disposé en courts paragraphes, rédigé simultanément en français et en ojibwé, généralement situé à la droite ou à la gauche de chaque illustration; œuvre accompagnée d’un CD, qui présente une narration en français, en anglais et en ojibwé, avec accompagnement musical du groupe indigène Manantial; texte d’introduction permettant au lectorat de se placer dans le contexte de la légende amérindienne; aperçu de la légende et courtes biographies de l’auteur, de l’illustrateur et du musicien sur les rabats de couverture; illustrations aux couleurs chaudes, généralement exposées sur des tambours traditionnels, affichant la beauté et la grandeur de chaque personnage de la légende; présence d’éléments graphiques facilitant l’interprétation du texte (p. ex., ligne séparant le texte français du texte ojibwé, guillemets, deux points, points de suspension, majuscules).

    « Tandis que le Conseil murmurait son approbation, Ours prit la parole.
    "Hibou, tu es courageux et tu es un grand chasseur mais, voyons, ton chant… ton HULULEMENT n’attirera pas les faveurs du Créateur. Je suis désolé, mon ami, mais je ne crois pas que cette mission te soit destinée."
    "Non…non…elle ne t’est pas destinée," répétèrent-ils tous. »

    « Loup exprima tout haut la pensée de l’assemblée. "Petite Corneille, cette mission t’est destinée. Iras-tu?"
    Corneille regarda autour d’elle et répondit timidement : "Si vous pensez que j’en suis digne, alors j’irai."
    Tout le monde l’acclama. »

Langue

  • Registre de langue courant; emploi de mots familiers faisant partie du vocabulaire du lectorat visé; champ lexical relié au thème de la spiritualité autochtone (p. ex., Mère la Terre, Ceux qui rampent, Créateur, Toutes nos Relations, les Étoiles), contribuant à la compréhension du texte et à l’ambiance de l’œuvre.

    « Hibou se leva et se tourna vers le Conseil.
    "Une grande partie de ce voyage à travers notre Père le Ciel se fera dans l’obscurité. Vous savez tous que j’y vois dans le noir. Peut-être est-ce moi qui devrais y aller." »

    « Mais quand elle arriva dans l’Univers céleste, elle fut consternée d’apprendre que le Créateur était trop occupé pour la recevoir. Elle allait devoir attendre. Épuisée et déçue, Corneille se posa et chanta sa complainte mélancolique. »
     
  • Variété de types et de formes de phrases qui contribuent à la lisibilité de l’œuvre et favorisent une lecture dynamique; utilisation de verbes conjugués à l’impératif dans la deuxième moitié de l’introduction et à la fin de la légende, servant à interpeller directement le lectorat visé.

    « Maintenant, placez vos deux mains sur la terre ou sur le sol juste en face de vous. Fermez les yeux et écoutez le cri du grand corbeau dans le lointain. Tous ne pourront entendre ma voix, mais vous, peut-être que si. »

    « Aigle royal se leva et prit la parole.
    "Vous savez tous que, plus que tout autre, je suis celui qui se rapproche du Créateur en volant. Peut-être est-ce moi qui devrais faire ce voyage?" »

    « Chers lecteurs, si vous trouvez une plume de Corneille, ramassez-la, levez-la vers le soleil. Vous découvrirez, à travers, toutes les couleurs de l’arc-en-ciel.
    Alors, et seulement alors, pourrez-vous peut-être imaginer combien son chant avait dû être beau! »
     
  • Utilisation d’expressions imagées et d’onomatopées qui enrichissent le texte et permettent au lectorat d’apprécier le style descriptif de l’auteur.

    « Alors, elle s’approcha tout près de notre Grand-Père le Soleil et vola aussi vite qu’elle le put, voyant avec impuissance son beau plumage se décolorer et se calciner, ses belles couleurs virer au roussi, puis au noir. Elle sentit sa propre chair rôtir et la douleur lui fit pousser des cris perçants et répétés. Lorsqu’elle parvint enfin à destination, il ne restait plus de sa chanson qu’un CRÔA rauque et hideux. »
     
  • Séquences descriptives entrecoupées de séquences dialoguées permettant au lectorat de se situer dans le temps et le lieu de l’action et de mieux comprendre la relation entre les personnages.

    « Le Créateur s’en alla et revint peu après avec une branche au bout de laquelle dansait une flamme éblouissante.
    "Tu nous a fait don de ta chanson et je fais don du feu. Utilise-le mais il faudra le protéger et t’en servir avec prudence car il peut être dangereux." 
    Corneille sentit la chaleur de la flamme et comprit aussitôt l’importance de ce cadeau. Elle remercia le Créateur et s’empressa de repartir. »

    « Ours se fraya un passage à travers l’assemblée. "Oh là là!... Je vois bien que c’est toi, petite Corneille! Je te reconnais à la lueur de tes yeux. Que t’est-il donc arrivé?"
    "Je vais vous le dire," répondit Corneille. "Mais je dois d’abord faire quelque chose, à l’instant même." Elle se dépêcha de prendre son vol et de laisser tomber ce qui restait du cadeau du Créateur sur un tas de feuilles mortes. Fschhh… le feu s’embrasa. Tout le monde recula. »

    « Ensemble, ils sentirent la chaleur et virent la neige se mettre à fondre. Ils comprirent vite la générosité du Créateur à leur égard.
    Et là, autour de ce premier Feu du Conseil, elle narra cette histoire que je vous raconte maintenant. »

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de relever les qualités de la corneille telle qu’elle est présentée dans l’œuvre et de la comparer avec la corneille telle qu’on la voit aujourd’hui. Leur suggérer de se servir d’Internet pour les aider dans leur travail et d’utiliser un diagramme de Venn pour présenter les similitudes et les différences.
  • L’auteur, David Bouchard, fait ressortir plusieurs valeurs dans la légende. Demander aux élèves de se grouper par deux et d’identifier ces valeurs (p. ex., courage, altruisme, générosité, miséricorde). Leur suggérer de tirer des exemples du texte pour appuyer leur réponse (p. ex., Une valeur importante est le courage; la corneille a démontré beaucoup de courage lorsqu’elle a accepté la mission d’aller voir le Créateur pour sauver ses amis.).
  • Demander aux élèves d’analyser les œuvres de l’illustrateur David Jean, en commentant l’utilisation des techniques et des éléments clés (p. ex., lignes, couleurs, luminosité). Les inviter à reproduire leur illustration favorite.
  • Inviter une personne de la communauté autochtone de la région à venir parler aux élèves de l’importance de la légende dans leur vie (p. ex., liens avec la culture, la spiritualité, la nature). Amener les élèves à préparer des questions avant la rencontre et à faire un court compte rendu de la présentation après la session.

Conseils d'utilisation

  • Se servir de l’œuvre pour faire connaître des référents culturels du patrimoine autochtone (p. ex., légende de la tradition métis, spiritualité, croyances).
  • Avant la lecture, lire avec les élèves le texte d’introduction. Les inviter à suivre les directives données par l’auteur, leur permettant de participer pleinement à l’esprit de la légende (méditation en cercle, assis par terre ou en nature).
  • Si possible, apporter une plume de corneille et la regarder dans le soleil afin de voir si les couleurs de l’arc-en-ciel apparaissent.
  • Consulter les courtes biographies des artistes David Bouchard et David Jean et du groupe Manantial qui sont présentées sur le rabat de la quatrième de couverture.
  • Privilégier la communication orale en invitant les élèves à écouter la version sonore qui accompagne l’œuvre (p. ex., narration en français et en ojibwé, ainsi que la musique de fond).
  • Encourager les élèves à lire Le secret de ton nom (Kiimooch ka shinikashooyen), écrit par le même auteur, dont la fiche descriptive est présentée dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 5e à 7e année, Série : Les découvertes de Shanipiap, Les arts.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca